jeudi 4 mars 2021

Injustice pour Nicolas Sarkozy ?

« Je ne tomberai pas dans le piège d’un combat politique contre une institution que je respecte. » (Nicolas Sarkozy, le 3 mars 2021 sur TF1).A-t-elle été contreproductive, cette colère exprimée à la télévision de l’ancien Président de la République ? En tout cas, elle a montré au moins sa combativité ("malgré l’âge"), sa sincérité et surtout, son sentiment d’extrême injustice. Deux jours après sa condamnation à trois ans de prison dont un an ferme pour corruption active par le tribunal judiciaire de Paris, Nicolas... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:24:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 1 mars 2021

Sarko et ses frères

« Je n’ai jamais demandé à être au-dessus des lois, mais je ne peux accepter d’être en dessous de celles-ci. » (Nicolas Sarkozy, le 20 mars 2014).L’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy a été condamné en première instance, par la 32e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris, à trois ans de prison dont deux avec sursis pour fait de corruption. La peine est très lourde, car cela signifie un an de prison ferme, mais la nature de la condamnation, corruption, l’est également.Ce qu’on lui a... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 20:11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 31 mars 2020

Patrick Devedjian, le sarkozyste déçu

« J’ai rassemblé des gens qui m’étaient hostiles. » (Patrick Devedjian, le 31 mars 2011 lors de sa réélection à la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine).La nouvelle a ému toute la classe politique parce qu’il en faisait partie, avec sa singularité et son importance. Probablement qu’il lui a manqué "les" responsabilités dans lesquelles il se serait épanoui, sans nul doute le Ministère de la Justice.Patrick Devedjian, alors président du conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis le 1er juin 2007, succédant à... [Lire la suite]
samedi 29 février 2020

Les dix ans de la question prioritaire de constitutionnalité (QPC)

« Lorsque, à l’occasion d’une instance en cours devant une juridiction, il est soutenu qu’une disposition législative porte atteinte aux droits et libertés que la Constitution garantit, le Conseil Constitutionnel peut être saisi de cette question sur renvoi du Conseil d’État ou de la Cour de Cassation qui se prononce dans un délai déterminé. Une loi organique détermine les conditions d’application du présent article. » (Article 61-1 de la Constitution depuis le 23 juillet 2008. « Une disposition déclarée... [Lire la suite]
lundi 27 janvier 2020

Nicolas Sarkozy à l’âge de la retraite

« Il faut que je me concentre pour ne pas aller plus loin. » (Nicolas Sarkozy, le 20 janvier 2020 à Romorantin).Ce mardi 28 janvier 2020, Nicolas Sarkozy fête son 65e anniversaire. C’était l’âge légal de la retraite avant l’arrivée des socialo-communistes au pouvoir en 1981. Mais à l’époque, l’ancien Président n’avait que 26 ans. De fait, l’âge légal de la retraite est maintenant à 62 ans et tout porte à penser qu’il passera à 64 ou 65 ans dans quelques années. L’âge d’équilibre, qui est un âge pour avoir un taux plein... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 25 novembre 2019

HiroChirac mon Amour

« Ne composez jamais avec l’extrémisme, le racisme, l’antisémitisme ou le rejet de l’autre. Dans notre histoire, l’extrémisme a déjà failli nous conduire à l’abîme. C’est un poison. Il divise, il pervertit, il détruit. Tout dans l’âme de la France dit non à l’extrémisme. » (Jacques Chirac, le 11 mars 2007).L’ancien Président de la République Jacques Chirac est mort il y a deux mois, le 26 septembre 2019, et est né il y a quatre-vingt-sept ans, le 29 novembre 1932. Retour sur un géant de la politique française amoureux de la... [Lire la suite]
samedi 19 octobre 2019

On a tous quelque de chose de Chirac

« Ne composez jamais avec l’extrémisme, le racisme, l’antisémitisme ou le rejet de l’autre. Dans notre histoire, l’extrémisme a déjà failli nous conduire à l’abîme. C’est un poison. Il divise, il pervertit, il détruit. Tout dans l’âme de la France dit non à l’extrémisme. » (Jacques Chirac, le 11 mars 2007).L’ancien Président de la République Jacques Chirac est mort il y a deux mois, le 26 septembre 2019, et est né il y a quatre-vingt-sept ans, le 29 novembre 1932. Retour sur un géant de la politique française amoureux de la... [Lire la suite]
mercredi 16 octobre 2019

Christian Jacob, syndic de faillite chez Les Républicains ?

« La décadence d’une société commence quand l’homme se demande : "Que va-t-il arriver ?" au lieu de se demander : "Que puis-je faire ?". » (Denis de Rougement, 1977).Il a même eu les applaudissements de l’ensemble des députés lors de la séance du mardi 15 octobre 2019, quand le Président de l’Assemblée Nationale, Richard Ferrand, l’a félicité de sa brillante élection. Des élections internes ont en effet eu lieu le week-end dernier, les 12 et 13 octobre 2019, à l’issue desquelles Christian Jacob a été élu... [Lire la suite]
mardi 1 octobre 2019

Le dernier bain de foule de Jacques Chirac, l’universaliste

« La France, mes chers compatriotes, je l’aime passionnément. J’ai mis tout mon cœur, toute mon énergie, toute ma force, à son service, à votre service. Servir la France, servir la paix, c’est l’engagement de toute ma vie. » (Jacques Chirac, allocution télévisée du 11 mars 2007).On n’aura jamais fini de parler de Jacques Chirac. Le voici désormais enterré, auprès de sa fille aînée, à l’abri des regards indiscrets, dans sa pudeur originelle. Depuis le jeudi 26 septembre 2019, le peuple français vit des journées étranges.... [Lire la suite]
vendredi 27 septembre 2019

Chirac au Panthéon ?

« Le Président Chirac incarna une certaine idée de la France. Une France dont il a constamment veillé à l’unité, à la cohésion et qu’il a protégée courageusement contre les extrêmes et la haine. (…) Une France qui assume son rôle historique de conscience universelle. Le Président Chirac incarna une certaine idée du monde. En s’engageant pour une Europe des hommes plutôt qu’une Europe du marché, une Europe plus forte et plus protectrice, assise sur une amitié franco-allemande indéfectible. En s’engageant pour le climat tôt. (…) Le... [Lire la suite]