lundi 22 février 2021

Pierre Juquin, futur candidat écologiste en 2022 ?

« Son visage rond, à 38 ans, évoque pour moi, comme pour d’autres, avec sa mèche bouclée sur le front, son nez court, presque retroussé, celui du Tintin d’Hergé. » (Michèle Cotta, 26 avril 1968).Ce lundi 22 février 2021, l’ancien député communiste Pierre Juquin fête ses 91 ans. Connu comme parmi les jeunes dirigeants du PCF plein d’avenir de 1967 à 1985, il en fut exclu après avoir souhaité le rénover de l’intérieur et le grand public a pu le connaître à l’occasion de la campagne de l’élection présidentielle de 1988 à... [Lire la suite]
samedi 26 décembre 2020

Jean Ferrat est né il y a 90 ans le 26 décembre 1930

« C’est un autre avenir qu’il faut qu’on réinventeSans idole ou modèle, pas à pas, humblementSans vérité tracée, sans lendemains qui chantentUn bonheur inventé définitivement. »(Jean Ferrat, "Le Bilan", 1980).Si l’épidémie de coronavirus SARS-CoV-2 s’était déclenchée il y a dix ans, le chanteur Jean Ferrat, qui est mort à Aubenas le 13 mars 2010 à l’âge de 79 ans de la suite d’une maladie attrapée à l’hôpital (il est né à Vaucresson le 26 décembre 1930), aurait été enterré dans l’intimité familiale. Mais ce ne fut pas le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 06:32:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 20 décembre 2020

Congrès de Tours 1920 : y a-t-il encore des communistes dans la salle ?

« Nous sommes profondément convaincus, chers camarades, que la majorité des ouvriers conscients de France n’admettra pas un compromis aussi ruineux avec les réformistes et qu’elle créera enfin à Tours le vrai parti communiste un et puissant, libéré des éléments réformistes et semi-réformistes. C’est en ce cens que nous saluons votre congrès et que nous lui souhaitons le succès. Vive le parti communiste de France ! Vive le prolétariat français ! » (Comité exécutif du Komintern, dont Zinoviev, Lénine, Trotski et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 6 juin 2020

Georges Marchais, le comédien un peu oublié du délire communiste

« La cote d’alerte est atteinte. Il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. » (Georges Marchais, le 6 janvier 1981).Le regard féroce, le rire carnassier, la voix grave du sergent-chef, Georges Marchais, qui est né il y a 100 ans, le 7 juin 1920, était l’un des personnages les plus importants de la vie politique française des années 1970 et 1980. Les moins de 45 ans ne l’auront pas vraiment connu et, on... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:48:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 16 mai 2020

Gaston Plissonnier, le (vieux) disque dur du parti communiste français

« Pour le parti communiste français, la solidarité avec le parti communiste soviétique est une question d’importance primordiale, une donnée de principe (…). Maintenir et renforcer ces liens d’amitié et de solidarité (…) est le but que, pour notre part, nous assignons à nos prochains entretiens. » (Gaston Plissonnier, 23 octobre 1968).Malgré cette loyauté voire allégeance systématique, il venait juste d’y avoir divergence entre les communistes français et les communistes soviétiques sur le Printemps de Prague. Waldeck Rochet... [Lire la suite]
jeudi 9 avril 2020

Mort de Liliane Marchais à 84 ans le 9 avril 2020, victime du covid-19

« La cote d’alerte est atteinte. Il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. » (Georges Marchais, le 6 janvier 1981).Le regard féroce, le rire carnassier, la voix grave du sergent-chef, Georges Marchais, qui est né il y a 100 ans, le 7 juin 1920, était l’un des personnages les plus importants de la vie politique française des années 1970 et 1980. Les moins de 45 ans ne l’auront pas vraiment connu et, on... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 22:10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 10 mars 2020

Le grand Jean Ferrat, au-delà du communisme…

« C’est un autre avenir qu’il faut qu’on réinventeSans idole ou modèle, pas à pas, humblementSans vérité tracée, sans lendemains qui chantentUn bonheur inventé définitivement. »(Jean Ferrat, "Le Bilan", 1980).Si l’épidémie de coronavirus SARS-CoV-2 s’était déclenchée il y a dix ans, le chanteur Jean Ferrat, qui est mort à Aubenas le 13 mars 2010 à l’âge de 79 ans de la suite d’une maladie attrapée à l’hôpital (il est né à Vaucresson le 26 décembre 1930), aurait été enterré dans l’intimité familiale. Mais ce ne fut pas le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 25 février 2019

Roland Leroy, tout près du pouvoir …communiste

« Il fut (…) un homme généreux et passionné, menant une vie tournée vers les autres, au service de son pays, animée par la solidarité internationale. Une vie qu’il avait voulue orientée par "la quête du bonheur", le titre de l’un de ses livres. Roland incarnait l’élégance et l’intelligence, le raffinement dans l’analyse et l’écriture. (…) Il aimait "la culture au présent". Il fut longtemps le lien actif méthodiquement construit entre le parti communiste et le monde de la culture et de la création. » (Patrick Le Hyaric,... [Lire la suite]
mardi 10 octobre 2017

Paul Vaillant-Couturier, figure de proue du parti communiste français

« Aujourd’hui, l’Europe épuisée réclame la paix, le monde aspire au travail et au retour à la vie internationale. Entre l’avenir paisible et nous, se dresse la paix de Versailles. » (Paul Vaillant-Couturier, le 5 juillet 1922 au Palais-Bourbon, à Paris).Un grand nombre de rues et d’avenues, même une station de métro parisien (sur la ligne 7 à Villejuif), ont été baptisées juste avant ou juste après la Seconde Guerre mondiale en hommage à un député communiste mort prématurément. Paul Vaillant-Couturier est mort il y a... [Lire la suite]
mercredi 22 février 2017

Jean-Luc Mélenchon, candidat autoproclamé aux amitiés mal assumées

« J’ai besoin de dormir, de bayer aux corneilles. » (22 août 2014).Petit coup de projecteur sur Jean-Luc Mélenchon qui jouit d’un matelas électoral non négligeable dans les sondages (qui restent ce qu’ils sont). À 65 ans, Jean-Luc Mélenchon bénéficie d’une réputation contrastée : très bon orateur (l’un des rares, sinon le seul, à avoir une réelle éloquence dans les discours), il est dans les émissions de télévision ou de radio un peu "agressif" avec ses interlocuteurs.Depuis une petite dizaine d’années, par une manœuvre... [Lire la suite]