lundi 30 avril 2018

Pierre Bérégovoy, un Pinay de gauche

« [Il] a incarné, plus que tout autre, le nœud de contradictions qui, serré au fil des années par ses amis et lui-même, a fini par étouffer la gauche. Par ses origines et l’œuvre accomplie, par son militantisme ouvrier et sa gestion des finances publiques, par son ambition d’abattre la corruption. » (Jean-Yves Lhomeau, "Libération", le 3 mai 1993).Il y a vingt-cinq ans, le 1er mai 1993, a eu lieu un malheureux fait divers. Un demandeur d’emploi désespéré s’est suicidé par le feu devant une agence de l’ANPE à Bordeaux, si mes... [Lire la suite]
jeudi 20 juillet 2017

Max Gallo et le roman national français

« Il a ressuscité tous les grands personnages de notre histoire et les lecteurs l’ont plébiscité. Max n’était pas seulement un grand écrivain, un historien pétri de culture, c’était un combattant, un orateur politique incomparable, un homme généreux qui savait parler au cœur du peuple. Il s’est détourné de la gauche à la fin de sa vie quand la gauche s’est détournée d’elle-même. Il n’avait plus qu’une seule passion, celle de la France. » (Jean-Pierre Chevènement, le 19 juillet 2017).L’écrivain, académicien et ancien minsitre... [Lire la suite]
dimanche 13 novembre 2016

L’inimitable Thierry Le Luron

« C’était un garçon supérieurement intelligent, et puis, ça ne faisait que commencer, pour lui. » (Line Renaud, le 13 novembre 1986).Il y a trente ans, le 13 novembre 1986, l’imitateur et humoriste Thierry Le Luron est mort d’une terrible maladie. Se sachant "condamné" (je n’aime pas trop ce mot), il avait loué une chambre donnant sur la place de la Concorde à Paris et ne voulait voir quasiment plus personne. L’année 1986, une année noire pour des humoristes majeurs ; quelques mois auparavant, Coluche s’était tué en... [Lire la suite]