lundi 30 avril 2018

Pierre Bérégovoy, un Pinay de gauche

« [Il] a incarné, plus que tout autre, le nœud de contradictions qui, serré au fil des années par ses amis et lui-même, a fini par étouffer la gauche. Par ses origines et l’œuvre accomplie, par son militantisme ouvrier et sa gestion des finances publiques, par son ambition d’abattre la corruption. » (Jean-Yves Lhomeau, "Libération", le 3 mai 1993).Il y a vingt-cinq ans, le 1er mai 1993, a eu lieu un malheureux fait divers. Un demandeur d’emploi désespéré s’est suicidé par le feu devant une agence de l’ANPE à Bordeaux, si mes... [Lire la suite]
lundi 2 octobre 2017

Edmond Maire, symbole syndicaliste de la seconde gauche

« Sa vivacité pétulante, sa force de conviction, ses utopies créatrices ont suscité des prises de responsabilités multiples dans la société civile. Nous avons été nombreux de notre génération, "enfants de la guerre" puis de la décolonisation, à nous retrouver ensuite animés par la volonté de renouveau, engagés dans le bouillonnement social et culturel de l’époque. ».Ces paroles, il les avait réservées à un ami cher qui venait de disparaître. Il y a un peu plus d’un an, aux côtés du Président François Hollande, Edmond Maire a... [Lire la suite]
dimanche 12 mars 2017

Législatives 1967 : la majorité à un siège près

« Le mois prochain, ce qui va être en jeu, c’est donc la Cinquième République. Or, nous voyons, après expériences et par comparaison avec les troubles qui l’ont précédée, et avec la grande confusion qui prétend lui succéder, nous voyons qu’elle est, par ses institutions, par son esprit, par son action, le régime qu’il faut à la France, pour assurer son progrès, son indépendance et sa paix. Nous voyons qu’à mesure qu’elle dure et qu’elle s’affermit, rassemblant un nombre grandissant de citoyens de toute tendance, les profondes... [Lire la suite]
samedi 7 janvier 2017

Jacques Duclos (2) : rouge bonnet et bonnet rouge

« Il vient de Moscou et il en rougit. » (Robert Bruyneel, ancien ministre, député du Loir-et-Cher, dans l’Hémicycle, le 14 mars 1957). Seconde partie.Après avoir évoqué le début de la carrière politique de Jacques Duclos, voici la seconde partie, l’apparatchik, le parlementaire et le candidat à l’Élysée.Le véritable numéro un du PCFDans les années 1950 et 1960, Jacques Duclos fut dans les faits, le numéro un du PCF en raison de la maladie de Maurice Thorez, victime d’une attaque d’hémiplégie le 10 octobre 1950 et soigné... [Lire la suite]
mardi 15 novembre 2016

Jean Gabin à la rescousse de l’Europe

« Un homme pas plus mal qu’un autre !… Quand on a cette ambition-là, on ouvre un bazar, on ne gouverne pas une nation. Parce que c’est une s@loperie de venir au pouvoir sans avoir une conviction à y appliquer. » (Émile Beaufort dans la bouche de Jean Gabin).L’un des acteurs majeurs du cinéma français, Jean Gabin, est mort à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine il y a quarante ans, le 15 novembre 1976, à l’âge de 72 ans d’une leucémie. Les grands films auxquels Jean Gabin a participé, aux côtés d’autres grands... [Lire la suite]
lundi 7 novembre 2016

JJSS, le Macron des années 1970 ?

« Pourquoi notre Kennedillon resterait-il sur sa faim ? Il y restera, je l’en assure. Si loin qu’il ait toujours vécu du peuple, il l’a pourtant approché d’assez près durant la dernière campagne électorale pour mesurer les abîmes qui l’en séparent. » (François Mauriac, "Bloc-notes", 22 février 1963).Le 7 novembre 2006, il y a dix ans, est mort à l’âge de 82 ans le journaliste et homme politique Jean-Jacques Servan-Schreiber à Fécamp. J’ai déjà eu l’occasion d’écrire sur lui ici.Jean-Jacques Servan-Schreiber, souvent... [Lire la suite]
dimanche 2 octobre 2016

Jacques Duclos (1) : le pâtissier stalinien

« Il vient de Moscou et il en rougit. » (Robert Bruyneel, ancien ministre, député du Loir-et-Cher, dans l’Hémicycle, le 14 mars 1957). Première partie.Le dirigeant communiste français Jacques Duclos est né il y a 120 ans, le 2 octobre 1896. C’est l’occasion de revenir sur cet homme à la personnalité très forte, de grande envergure dans l’histoire du communisme européen malgré sa très petite taille (en dessous du mètre cinquante).Issu d’un milieu familial très modeste, Jacques Duclos ne fit pas d’études très poussées et... [Lire la suite]
mercredi 21 septembre 2016

Françoise Giroud, la femme entière

« Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom., il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez, on dit : C’est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et puis un jour, on le prend dans la gueule et il est trop tard pour l’expulser. » (Françoise Giroud).La grande journaliste Françoise Giroud est née il y a exactement 100 ans, le 21 septembre 1916 à Lausanne, en Suisse. Elle fut le modèle de la femme moderne, féministe pas par théorie mais par action. Avec Jean-Jacques... [Lire la suite]
mardi 6 septembre 2016

Macron, une colombe dans un nid de crocodiles

« La fatigue qu’on ressent dans le pays, son angoisse, elle se nourrit justement de ce manque de lucidité, de celles et ceux qui veulent installer l’idée qu’on pourrait continuer comme avant. Parce que quand on ne regarde pas le monde tel qu’il va, ses risques, ses changements, on ne peut plus porter une vision nouvelle, proposer un projet et une action utile. La réponse, ce n’est pas de l’agitation, ce n’est pas de participer à un grand cirque, c’est de refonder une action qui ne peut s’appuyer que sur un constat lucide,... [Lire la suite]
vendredi 8 juillet 2016

Rocard, victime du cynisme socialiste jusque dans la mort

« [Il] pensait clair, et toujours plus vite que les autres, au risque d’irriter, car l’intelligence peut parfois être un défaut dans la vie politique. Il parlait vrai, trop vrai parfois, au risque de heurter, parce que l’audace est souvent une forme de reproche pour les calculateurs. Il agissait juste, sans se soucier de stratégie, au risque de s’isoler. À avoir raison trop tôt, on arrive trop tard. Il aurait pu avoir de plus hautes responsabilités. Mais de ne pas les avoir atteintes ne l’avait pas atteint. Il continuait son... [Lire la suite]