vendredi 25 septembre 2020

Quand Jacques Chirac sauva le Tour de France (à défaut de sauver la planète)

« Un nom sera sur toutes les lèvres et un visage dans toutes les mémoires. » (Christian Prudhomme, le 15 octobre 2019 au Palais des Congrès de Paris).L’ancien Président de la République Jacques Chirac est mort il y a un an, le 26 septembre 2019 à quelques semaines de ses 87 ans. Cet anniversaire a déjà été l’occasion de deux cérémonies au Palais-Bourbon le 23 septembre 2020 et la sortie d’un timbre-poste est prévue le 26 septembre 2020 à Paris et en Corrèze, représentant la figure de Jacques Chirac.Parmi ces hommages, le 23... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 13 septembre 2020

Bernard Debré, le franc-parler du médecin ministre

« De l’hôpital à la politique, Bernard Debré fut toute sa vie un homme d’action. Les Français perdent un engagé qui, en héritier du gaullisme, n’hésitait jamais à sortir des cadres et à dire le vrai dès qu’il s’agissait de l’intérêt du pays. Pensées à sa famille et à ses proches. » (Emmanuel Macron, le 13 septembre 2020 sur Twitter).Médecin et parlementaire, mais plus médecin que parlementaire, car il n’a jamais eu de "langue de bois", son parler crû pouvait d’ailleurs lui nuire, du moins politiquement, et paradoxalement, il... [Lire la suite]
vendredi 11 septembre 2020

Christian Poncelet, roi des Vosges et prince du Sénat

« Marqué par sa rencontre avec Pierre Mendès France en 1953, Christian Poncelet s’est revendiqué comme un gaulliste de gauche, toujours soucieux de concilier les exigences du développement économique avec celles de l’harmonie sociale. » (Gérard Larcher, communiqué du 11 septembre 2020).L’ancien Président du Sénat Christian Poncelet est mort ce vendredi 11 septembre 2020 à l’âge de 92 ans à l’hôpital de Remiremont (il est né le 24 mars 1928 dans les Ardennes). S’il fallait résumer en deux mots sa très longue et dense carrière... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 21:42:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 7 septembre 2020

Antoine Rufenacht, le mentor chiraquien atypique du Havre

« Hommage à Antoine Rufenacht, homme de convictions, qui transforma sa ville comme nul autre et transmit le flambeau à Édouard Philippe. Pensées amicales pour ce dernier qui perd un proche et un maître, comme pour sa famille, les Havraises et les Havrais. » (Emmanuel Macron, le 5 septembre 2020 sur Twitter).Après le sénateur UMP Patrice Gélard, juriste et universitaire, figure politique importante de Seine-Maritime, président de la "commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales" (COCOE) lors... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:48:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 19 juin 2020

L’impossible retour d’Alain Carignon à Grenoble, 25 ans plus tard

« Monsieur Alain Carignon, élu du peuple depuis vingt ans, a bénéficié de la confiance d’une part, de ses concitoyens et d’autre part, des plus hautes autorités de l’État qui l’ont appelé, à deux reprises, à occuper des fonctions ministérielles (…). Les éminentes tâches, qui lui ont été ainsi dévolues, auraient dû le conduire à avoir un comportement au-dessus de tout soupçon (…). La gravité des faits, dont Monsieur Alain Carignon a été déclaré coupable, et la persistance de son comportement troublent encore l’ordre public fondé... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 31 mars 2020

Patrick Devedjian, le sarkozyste déçu

« J’ai rassemblé des gens qui m’étaient hostiles. » (Patrick Devedjian, le 31 mars 2011 lors de sa réélection à la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine).La nouvelle a ému toute la classe politique parce qu’il en faisait partie, avec sa singularité et son importance. Probablement qu’il lui a manqué "les" responsabilités dans lesquelles il se serait épanoui, sans nul doute le Ministère de la Justice.Patrick Devedjian, alors président du conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis le 1er juin 2007, succédant à... [Lire la suite]
dimanche 5 janvier 2020

Philippe Séguin, gaulliste et mastodonte (1)

« Non, foin d’arguties ! Il me faut dire avec beaucoup d’autres, au nom de beaucoup d’autres, qu’il est bien temps de saisir notre peuple de la question européenne. (…) Voilà trente-cinq ans que toute une oligarchie d’experts, de juges, de fonctionnaires, de gouvernants prend, au nom des peuples, sans en avoir reçu mandat, des décisions dont une formidable conspiration du silence dissimule les enjeux et minimise les conséquences. (…) [L’Europe qu’on nous propose] enterre la conception de la souveraineté nationale et les... [Lire la suite]
lundi 25 novembre 2019

HiroChirac mon Amour

« Ne composez jamais avec l’extrémisme, le racisme, l’antisémitisme ou le rejet de l’autre. Dans notre histoire, l’extrémisme a déjà failli nous conduire à l’abîme. C’est un poison. Il divise, il pervertit, il détruit. Tout dans l’âme de la France dit non à l’extrémisme. » (Jacques Chirac, le 11 mars 2007).L’ancien Président de la République Jacques Chirac est mort il y a deux mois, le 26 septembre 2019, et est né il y a quatre-vingt-sept ans, le 29 novembre 1932. Retour sur un géant de la politique française amoureux de la... [Lire la suite]
dimanche 27 octobre 2019

Robert Boulin, quarante années plus tard…

« Je ne sais pas si je comprendrai un jour clairement [ses raisons], mais je pense que l’une des raisons qui l’a poussé à cette extrémité est l’incompréhension totale de ses amis et la relation fausse qu’il a pu avoir à partir de ce moment-là avec eux. (…) Il ne s’est pas suicidé pour 40 000 francs, mais par manque d’amour des autres et par dégoût. Il ne supportait pas le climat d’ignominie qui régnait sur son passage. Il me racontait que, lorsqu’il se rendait à l’Assemblée Nationale au moment de l’affaire, il entendait dans... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 19 octobre 2019

On a tous quelque de chose de Chirac

« Ne composez jamais avec l’extrémisme, le racisme, l’antisémitisme ou le rejet de l’autre. Dans notre histoire, l’extrémisme a déjà failli nous conduire à l’abîme. C’est un poison. Il divise, il pervertit, il détruit. Tout dans l’âme de la France dit non à l’extrémisme. » (Jacques Chirac, le 11 mars 2007).L’ancien Président de la République Jacques Chirac est mort il y a deux mois, le 26 septembre 2019, et est né il y a quatre-vingt-sept ans, le 29 novembre 1932. Retour sur un géant de la politique française amoureux de la... [Lire la suite]