vendredi 7 août 2020

André Breton, l'art révolutionnaire indépendant et Trotski

« Des milliers et des milliers de penseurs et d’artistes isolés, dont la voix est couverte par le tumulte odieux des falsificateurs enrégimentés, sont actuellement dispersés dans le monde. De nombreuses petites revues locales tentent de grouper autour d’elles des forces jeunes, qui cherchent des voies nouvelles, et non des subventions. Toute tendance progressive en art est flétrie par le fascisme comme une dégénérescence. Toute création libre est déclarée fasciste par les stalinistes. L’art révolutionnaire indépendant doit se... [Lire la suite]
vendredi 3 juillet 2020

Vladimir Poutine se prépare à un avenir confortable

« L’acteur n’existe que dans le regard des autres. » (Michel Piccoli, septembre 2001).En janvier dernier, j’avais titré un article sur Vladimir Poutine ainsi : "Comment rester aux commandes de la Russie après 2024 ?". Je crois qu’aujourd’hui, on peut préciser : "Comment rester aux commandes de la Russie jusqu’en 2036 ?". Oui, 2036, cela fera 83 ans pour Vladimir Poutine, dont 36 au pouvoir, dont 32 à la Présidence de la Fédération de Russie. Et encore, après 2036, l’ancien agent du KGB pourra toujours... [Lire la suite]
mardi 16 juin 2020

Que devient Anatoli Tchoubaïs ?

« Je crois que ce fléau peut être qualifié de maladie la plus grave de la société russe contemporaine. Il est évident que ce problème est loin d’être résolu. J’ai réglé plusieurs problèmes, mais je vous avoue, je n’ai aucune idée de la manière d’éradiquer la corruption en Russie. » (Anatoli TchoubaÏs, le 30 mai 2013 sur la chaîne de télévision Russie-24).« C’est toujours la faute de Tchoubaïs ! ». Cette exclamation est une sorte de phrase culte en Russie depuis une trentaine d’années. Très impopulaire et très... [Lire la suite]
samedi 18 janvier 2020

Poutine : comment rester aux commandes de la Russie après 2024 ?

« Je suis convaincu que notre pays, avec son vaste territoire, sa structure nationale et territoriale complexe et une grande variété de traditions culturelles et historiques, ne peut pas se développer normalement et, je dirais plus, exister simplement de manière stable sous la forme d’une république parlementaire. La Russie doit rester une république présidentielle forte. » (Vladimir Poutine, le 15 janvier 2020 à Moscou).Faut-il parler de révolution ? Peut-être pas révolutionnaire, mais historique, certainement, fut le... [Lire la suite]
lundi 16 décembre 2019

Qui a tué Egor Gaïdar ?

« Si tu fais des réformes et attends des remerciements, tu ne comprends pas comment le monde est organisé. » (Egor Gaïdar).À la lecture de cette petite phrase qui se voulait ironique sinon cynique, on mesure à quel point Emmanuel Macron et Édouard Philippe sont dans l’incompréhension de l’organisation du monde, du moins, quand ils proposent de réformer le système des retraites en France. Cette phrase, si elle provient d’un grand réformateur, n’est pas celle d’un Français, mais d’un Russe. Il y a dix ans, le 16 décembre 2009,... [Lire la suite]
mercredi 6 novembre 2019

Trotski, cause de l’anachronisme d'une certaine gauche française ?

« Trotski était persuadé que toute difficulté, toute résistance pouvaient être surmontées par ce seul mot : "fusillez !" » (Boris Souvarine, 1979).L’un des deux principaux leaders de la Révolution russe, Léon Trotski, est né il y a cent quarante ans, le 7 novembre 1879 (quelques mois après Albert Einstein). Trotski a connu Lénine en 1900 et ce dernier était heureux de pouvoir l’intégrer dans son groupe révolutionnaire.Lors de la Révolution russe, Trotski était opposé à la demande de paix séparée avec l’Allemagne... [Lire la suite]
jeudi 22 août 2019

Le Pacte germano-soviétique : collusion entre nazisme et communisme

« L’offre des Soviétiques fut ignorée dans les faits. Ils ne furent pas consultés face à la menace hitlérienne et furent traités avec une indifférence, pour ne pas dire un dédain, qui marqua l’esprit de Staline. Les événements se déroulèrent comme si la Russie soviétique n’existait pas. Nous avons après-coup terriblement payé pour cela. » (Churchill, "The Second War", 1948).Collusion  (de colludere, jouer ensemble) : « Entente secrète en vue de tromper ou de causer préjudice » (Larousse). Il y a... [Lire la suite]
jeudi 18 juillet 2019

Andrei Gromyko est né il y a 110 ans

« Il est l’un des membres les plus actifs et les plus efficaces de la direction soviétique. Un homme avec une excellente mémoire, un esprit vif et une endurance extraordinaire (…). Andrei est probablement le Ministre des Affaires étrangères le plus informé du monde. » ("Times", 1981).Au-delà des chefs du Parti communiste d’Union Soviétique (PCUS), il était l’une des personnalités soviétiques les plus connues des médias internationaux pendant très longtemps : indiscutablement associé à la diplomatie soviétique... [Lire la suite]
mardi 2 juillet 2019

La froide URSS de Gromyko

« Il est l’un des membres les plus actifs et les plus efficaces de la direction soviétique. Un homme avec une excellente mémoire, un esprit vif et une endurance extraordinaire (…). Andrei est probablement le Ministre des Affaires étrangères le plus informé du monde. » ("Times", 1981).Au-delà des chefs du Parti communiste d’Union Soviétique (PCUS), il était l’une des personnalités soviétiques les plus connues des médias internationaux pendant très longtemps : indiscutablement associé à la diplomatie soviétique... [Lire la suite]
jeudi 27 décembre 2018

Gérard Depardieu, monsieur le ministre ?

« Il vaut mieux faire des c@nneries que s’économiser. » ("L’Humanité" du 21 août 1999).Il est un peu avec le cinéma et le théâtre comme Picasso avec la peinture et la sculpture. Il peut tout, il fait tout, il est là où on ne l’attend pas, il surprend, il conquiert tout, les terrains, les esprits. C’est un monstre sacré, un monument national. Et une personnalité phénoménale, un vrai caractère, un rude carré dans un corps rond après avoir été un fin haricot. Gérard Depardieu, car il s’agit de lui, de cet acteur symbole du... [Lire la suite]