lundi 25 juillet 2022

Les Républicains : l’hypothèse Aurélien Pradié

« Si je fais de la politique, c’est parce que je crois en cette capacité à améliorer nos vies. (…) Je crois que la politique peut devenir une chance, porter à nouveau une espérance et transformer positivement nos vies. Opposer écologie et développement humain est absurde. La nature est notre bien le plus précieux. L’homme doit la respecter et la préserver pour assurer son propre développement. Cet équilibre, nous pouvons et nous devons le trouver. Sans sombrer dans l’extrémisme de l’écologie qui punit ou la bêtise de ceux qui... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:35:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 30 mai 2022

Damien Abad : peut-on confondre dragueur lourd et violeur ?

« Ces accusations relatent des actes ou des gestes qui me sont tout simplement impossibles à raison de mon handicap. J’ai toujours été discret sur ce handicap, sur les contraintes qu’il m’impose, sur la façon dont il limite mes mouvements et mes gestes du quotidien. Je suis contraint aujourd’hui de préciser que, dans ma situation, l’acte sexuel ne peut survenir qu’avec l’assistance et la bienveillance de ma partenaire. Qu’il ne m’est nullement possible d’imposer telle ou telle pratique, tel ou tel geste. Que sans le consentement... [Lire la suite]
lundi 23 mai 2022

Soutien à Damien Abad, nouveau Ministre des Solidarités

« Mediapart rapporte des accusations de violences sexuelles à mon encontre par deux femmes pour des faits allégués survenus respectivement en 2011 et 2010. (…) Je conteste avec la plus grande force ces accusations de violences sexuelles. Je conteste avoir exercé quelque forme de contrainte que ce soit sur aucune femme. Je conteste enfin tout abus de pouvoir lié aux fonctions que j’ai occupées. Les relations sexuelles que j’ai pu avoir tout au long de ma vie ont toujours été mutuellement consenties. » (Damien Abad, le 22 mai... [Lire la suite]
dimanche 15 mai 2022

Michel Poniatowski, le bras droit sacrifié de Giscard

« "Ponia" (…) est alors, à 54 ans, à l’apogée de sa carrière et de sa gloire. Son entrée dans l’Histoire est tardive et sa marque est brève : l’essentiel se joue au cours d’une décennie, entre le milieu des années 1960 et celui des années 1970. (…) Son rôle est alors non négligeable, même s’il s’effectue plus dans l’ombre qu’aux responsabilités. » (Bernard Lachaise, 2006).L’ancien ministre giscardien Michel Poniatowski est né il y a 100 ans, le 16 mai 1922 à Paris. Lieutenant préféré de Valéry Giscard d’Estaing, très... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:31:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 14 mai 2022

Jean Faure, le renard du Vercors au palais du Luxembourg

« À défaut d’études supérieures, je me suis inspiré de ce que je connaissais le mieux : un long apprentissage de la nature, de la montagne, de leurs gardiens que sont les paysans, les bûcherons, les moniteurs de ski, les guides… Puis les voyages qui m’ont conduit sur tous les continents, au prix de risques parfois déraisonnables. Et surtout, la patiente observation d’une faune exposée à tous les dangers et toujours plus menacée par les activités humaines. À l’image du renard du Vercors. » (Jean Faure, novembre 2021).Le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 13 mai 2022

Nadine Morano, en manque d’argument contre Emmanuel Macron

« Je me reconnais toujours en Nicolas Sarkozy, dans sa vision de la France et de l’international. » (Nadine Morano, le 10 mai 2022 sur BFM-TV).La députée européenne LR Nadine Morano était l’invitée d’Apolline de Malherbe le matin du 10 mai 2022 en direct sur BFM-TV et sur RMC. De ce qu’elle a dit donnait une idée de la manière dont LR ferait campagne pour les élections législatives.J’ai une relation particulière avec Nadine Morano : malgré des campagnes communes que nous avons passées ensemble il y a très longtemps... [Lire la suite]
jeudi 5 mai 2022

Législatives 2022 (3) : Valérie Pécresse mènera-t-elle Les Républicains aux législatives ?

« Une nouvelle époque s’annonce. Elle nécessitera des changements profonds. Il faudra sortir des habitudes et des réflexes partisans. Le contexte international et la situation financière sont graves et imposeront des décisions difficiles et urgentes. Ils exigeront des choix qui engageront la France pour les cinq années à venir. » (Nicolas Sarkozy, le 12 avril 2022).La question : Valérie Pécresse mènera-t-elle le parti Les Républicains dans la campagne des élections législatives des 12 et 19 juin 2022 ? était... [Lire la suite]
mercredi 27 avril 2022

Bernard Pons, dinosaure du chiraquisme primordial

« La disparition de Bernard Pons marque la fin d’une époque. Celle des grands moments du compagnonnage, de la politique épique, du gaullisme triomphant. J’aimais beaucoup cet homme qui a tant donné à sa famille politique. » (Nicolas Sarkozy, le 27 avril 2022 sur Twitter).C’est une peine très sincère qu’a exprimée l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy en hommage au "chiraquien forcené" Bernard Pons à l’annonce de sa disparition ce mercredi 27 avril 2022 à son domicile du Gard, s’approchant, à trois mois près, de... [Lire la suite]
jeudi 14 avril 2022

Élysée 2022 (45) : le naufrage du parti Les Républicains

« Un parti qui n’a ni leader ni idée, ça ne sert à rien ! » (Éric Woerth, le 13 avril 2022 à Public Sénat).Avec moins d’un quart des voix de François Fillon en 2017, exactement 4,8% des suffrages exprimés, Valérie Pécresse, la candidate du parti Les Républicains, a sans doute été victime du "vote utile", mais elle restera comme celle qui a hamonisé cette grande idée inconséquente d'il y a vingt ans qui était de rassembler la droite et le centre droit, cette alliance UDF-RPR composée de trois mouvances politiques... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:35:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 2 avril 2022

François Baroin ferait-il mieux que Valérie Pécresse à l’élection présidentielle ?

« On pense que c’est difficile de travailler lorsque l’on est sur deux rives différentes, lorsque cela structure des engagements militants. Alors oui, ce n’est pas si facile, mais ce n’est pas si difficile non plus. Je pense que nous nous sommes efforcés, à la hauteur des responsabilités qui étaient les nôtres, de le faire avec le sens de l’intérêt général, la passion de la République et la conscience de l’État, aux côtés de l’État et avec l’État. » (François Baroin, le 21 novembre 2019 au 102e congrès des maires de... [Lire la suite]