lundi 19 décembre 2016

Brejnev, la démonstration par l’absurde de la stupidité du communisme

« Je suis vieux et fatigué. Laissons-les faire face à eux-mêmes. J’ai fait le principal. Quelqu’un aurait-il pu rêver de pouvoir dire à Staline qu’il ne nous convenait plus et lui proposer de prendre sa retraite ? Pas même une tache humide ne serait restée là où nous nous serions tenus. Aujourd’hui, tout est différent. La peur a disparu et nous pouvons parler d’égal à égal. C’est ma contribution. Je ne me battrai pas. » (Nikita Khrouchtchev le 13 octobre 1964, s’adressant à Anastase Mikoyan).En Ukraine, le 19 décembre... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:58:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 20 novembre 2016

Licencieux Lyssenko, au cœur de l’imposture soviétique

« Apport scientifique nul, paralysie de la biologie et de l’agronomie soviétiques pendant près de trente ans, mise à l’écart et assassinats de savants mondialement réputés. » (Joël Kotek et Dan Kotec, "L’Affaire Lyssenko ou l’histoire réelle d’une science prolétarienne en Occident", 1986).Le 20 novembre 1976 à Kiev, il y a quarante ans, est mort très discrètement Trofim Denissovitch Lyssenko, à l’âge de 79 ans, qui fut le symbole d’une science soviétique typiquement mensongère et idéologique. Elle fut annoncée sans tambour... [Lire la suite]
vendredi 4 novembre 2016

Budapest 1956, le Tiananmen hongrois

« Aucune nouvelle à ce sujet ne devra filtrer à l’extérieur ; la presse spécialement ne doit pas être informée. C’est donc pour cette raison que nous examinons cette question ici, en séance à huis clos du congrès. Il y a des limites à tout. Nous ne devons pas fournir des munitions à l’ennemi ; nous ne devons pas laver notre linge sale devant ses yeux. » (Nikita Khrouchtchev le 24 février 1956 au XXe congrès du PCUS, à propos de son rapport sur la déstalinisation).Il y a exactement soixante ans, le 4 novembre 1956,... [Lire la suite]
dimanche 2 octobre 2016

Jacques Duclos (1) : le pâtissier stalinien

« Il vient de Moscou et il en rougit. » (Robert Bruyneel, ancien ministre, député du Loir-et-Cher, dans l’Hémicycle, le 14 mars 1957). Première partie.Le dirigeant communiste français Jacques Duclos est né il y a 120 ans, le 2 octobre 1896. C’est l’occasion de revenir sur cet homme à la personnalité très forte, de grande envergure dans l’histoire du communisme européen malgré sa très petite taille (en dessous du mètre cinquante).Issu d’un milieu familial très modeste, Jacques Duclos ne fit pas d’études très poussées et... [Lire la suite]
mardi 26 avril 2016

Tchernobyl, devoir de mémoire

« Je me suis dit à plusieurs reprises que l’on finirait par faire la chasse aux savants pour les noyer, comme au Moyen Âge. » (cité par Svetlana Aleksievitch).Il y a exactement trente ans, dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, à minuit vingt-trois, heure de Paris, s’est déclenchée la plus gigantesque des catastrophes nucléaires de l’histoire mondiale. La centrale de Tchernobyl, près de Pripiat, en Ukraine, n’était plus sous contrôle.Elle a contaminé une très grande partie du pays voisin, la Biélorusse : « À la suite... [Lire la suite]
mercredi 11 mars 2015

Gorbatchev, le début de la fin de l’URSS

Dernier chef de l’URSS, il a voulu libéraliser un régime non libéralisable. Il en est devenu bien malgré lui le liquidateur, avec cet exploit historique d’avoir évité de terribles répressions dans le sang lors de la chute de l’empire soviétique. Cela lui a valu le Prix Nobel de la Paix en 1990.Il y a trente ans exactement, Mikhail Gorbatchev devenait, le 11 mars 1985, Secrétaire Général du Parti communiste d’Union Soviétique (PCUS), soit le poste politique le plus important de toute l’Union des Républiques socialistes soviétiques... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,