lundi 9 janvier 2017

Les 30 ans du programme ERASMUS

« Désormais, son cœur sera partout où règnent le savoir, la culture et les livres ; ce ne sont plus les frontières, les fleuves ou les mers, pas plus que la condition, la race ou le rang social, qui divisent le monde ; il ne connaît plus que deux catégories d’individus : en haut, l’aristocratie de la culture et de la pensée ; en bas, l’ignorance et la barbarie. Là où règnent le livre et la parole, eruditio et eloquentia, c’est là qu’est sa patrie. » (Stefan Zweig, 1935).Le théologien humaniste, moine et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 06:53:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 10 octobre 2016

Référendum hongrois sur les réfugiés : le ballet des perdants

« L’élite politique redoute le référendum. C’est un instrument imprévisible de gouvernement, qui transfère le pouvoir de décision des partis vers le peuple, dépersonnalise les débats et laisse s’exprimer les clivages de l’opinion. (…) C’est sous couvert de sa légitimité, reçue par la sanction populaire, que le gouvernement élu prétend gouverner au nom du peuple. Le référendum, en ce sens, conteste cette légitimité. Il procède de l’idée que les gouvernements représentent imparfaitement l’opinion publique. (…) La méfiance à l’égard... [Lire la suite]
vendredi 23 septembre 2016

L’Europe n’est pas un marché !

« En quelques années, l’Union Européenne a montré des limites qui ne sont plus supportables par nos peuples et qui nuisent à chacun de nos pays, à leurs intérêts, à leur souveraineté réelle, à la défense de nos modes de vie. » (Jean-Christophe Lagarde, 24 juin 2016).Le parti centriste, l’UDI, organise son meeting national de rentrée ce samedi 24 septembre 2016 au Parc de l’Île-Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux. C’est l’occasion de revenir sur la tribune très intéressante qu’avait publiée Jean-Christophe Lagarde, le... [Lire la suite]
lundi 19 septembre 2016

Churchill, prophète : En avant l’Europe !

« En quoi consiste ce remède souverain ? Il consiste à reconstituer la famille européenne (…), puis à dresser un cadre de telle manière qu’elle puisse se développer dans la paix, la sécurité et la liberté. Nous devons ériger quelque chose comme les États-Unis d’Europe. » (Zurich, le 19 septembre 1946).Il y a exactement soixante-dix ans, l’ancien Premier Ministre britannique Winston Churchill, héros de la Seconde Guerre mondiale pour sa bravoure et sa ténacité, se trouvait à l’Université de Zurich pour prononcer un... [Lire la suite]
mercredi 3 août 2016

Le Brexit en débat chez les députés français (3)

Troisième et dernière partie : « En un mot, les États-Unis d’Europe. C’est là le but, c’est là le port. » (Victor Hugo, le 29 août 1876). « Je voudrais signer ma vie par un grand acte, et mourir. Ainsi, la fondation des États-Unis d’Europe. » (Victor Hugo, 1876-1878).Dernier volet sur le débat sur le Brexit du 28 juin 2016 au Palais-Bourbon, après François Fillon, dans la première partie, puis Philippe Vigier et Laurent Wauquiez dans la deuxième partie.Nicolas Dupont-Aignan : « Encore faudrait-il... [Lire la suite]
mercredi 27 juillet 2016

Le Brexit en débat chez les députés français (2)

Deuxième partie : « Si l’Europe n’est pas un plein mais cette gestion non conflictuelle des identités diverses, alors cette Europe, la nôtre, l’Europe européenne n’est plus un lieu mais un rayonnement. Elle n’a pas de frontières, fussent-elles labiles, et sa géographie se réduit à un point d’irradiation. L’Europe n’est pas un espace, mais une onde. » (Virgil Tanase).C’est le deuxième volet du débat sur le Brexit à l’Assemblée Nationale du 28 juin 2016, après avoir évoqué notamment la conception de Manuel Valls et de... [Lire la suite]
mardi 26 juillet 2016

Le Brexit en débat chez les députés français (1)

Première partie : « L’idée européenne n’est pas un sentiment premier, comme le sentiment patriotique, comme celui de l’appartenance à un peuple, elle n’est pas originelle et instinctive, mais elle naît de la réflexion, elle n’est pas le produit d’une passion spontanée, mais le fruit lentement mûri d’une pensée élevée. » (Stefan Zweig, 1934).L’adoption du Brexit par le peuple britannique lors du référendum du 23 juin 2016 a créé une onde de choc que le continent européen ressentira encore pendant longtemps. Il était donc... [Lire la suite]
vendredi 22 juillet 2016

Haro sur Barroso, la honte de l’Europe ? (2)

Faut-il tirer sur une ambulance ? Faut-il hurler avec les loups ? Pour ce sujet qui met en péril une nouvelle fois la confiance que les citoyens européens peuvent avoir de leurs institutions, la réponse est doublement oui, doublement en colère sur le comportement qui aura montré jusqu’au bout qu’il était une erreur de casting. Grâce au Traité de Lisbonne, les députés européens ont désormais un réel pouvoir pour ne plus se tromper de personne ; qu’ils l’exercent ! Seconde partie.José Manuel Barroso revient sous les... [Lire la suite]
jeudi 21 juillet 2016

Haro sur Barroso, la honte de l’Europe ? (1)

Faut-il tirer sur une ambulance ? Faut-il hurler avec les loups ? Pour ce sujet qui met en péril une nouvelle fois la confiance que les citoyens européens peuvent avoir de leurs institutions, la réponse est doublement oui, doublement en colère sur le comportement qui aura montré jusqu’au bout qu’il était une erreur de casting. Grâce au Traité de Lisbonne, les députés européens ont désormais un réel pouvoir pour ne plus se tromper de personne ; qu’ils l’exercent ! Première partie.L’information a été diffusée le... [Lire la suite]
vendredi 8 juillet 2016

Rocard, victime du cynisme socialiste jusque dans la mort

« [Il] pensait clair, et toujours plus vite que les autres, au risque d’irriter, car l’intelligence peut parfois être un défaut dans la vie politique. Il parlait vrai, trop vrai parfois, au risque de heurter, parce que l’audace est souvent une forme de reproche pour les calculateurs. Il agissait juste, sans se soucier de stratégie, au risque de s’isoler. À avoir raison trop tôt, on arrive trop tard. Il aurait pu avoir de plus hautes responsabilités. Mais de ne pas les avoir atteintes ne l’avait pas atteint. Il continuait son... [Lire la suite]