vendredi 15 décembre 2017

Marie-Jeanne Bleuzet-Julbin, la gamine résistante

« Je fais partie d’une espèce en voie de disparition. Comme on est de moins en moins nombreux, il faut crier pour se faire entendre (…). Dans la Résistance, il n’y a pas de légende, seule existe la vérité historique, même si celle-ci peut être cruelle. » ("L’Est Républicain" du 28 octobre 2008).Femme exceptionnelle que fut Marie-Jeanne Bleuzet-Julbin. Ses obsèques ont eu lieu dans l’intimité familiale il y a juste un an, le 15 décembre 2016 à Nancy, et ses cendres ont été dispersées dans ses Vosges natales. Elle avait 95... [Lire la suite]
lundi 27 novembre 2017

Philippe Leclerc de Hauteclocque, le maréchal-soldat

« Leclerc, c’est le gaillard qui vient vous regarder d’un air méchant, vous écrase le pied en vous bousculant et vous chipe votre mouchoir. Au moment où vous allez vous rebiffer, vous vous apercevez qu’avec ce mouchoir, il a fait un service de table complet. Alors, vous ne dites rien et donnez votre chemise. » (Général Edgard de Larminat, compagnon de la Libération, l’un des premiers militaires français à rejoindre les Forces françaises libres le 30 juin 1940).Il est des figures historique françaises qui ont acquis une très... [Lire la suite]
mardi 25 juillet 2017

Emmanuel Macron aux armées : silence, c’est moi le chef !

« Le général de Villiers a exprimé (…) un désaccord. Il en a, bien sûr, parfaitement le droit. Il a parfaitement le droit d’exprimer un désaccord avec le chef des armées. Mais, comme un militaire, avec honneur, il ne peut pas contester le choix fait par son chef. Il a donc tiré les conséquences du désaccord qu’il avait lui-même exprimé. (…) Dans cette histoire, chacun est dans son rôle : le chef d’état-major des armées, qui exprime son avis et en tire les conséquences, et le Président de la République, qui est l’autorité en... [Lire la suite]
dimanche 18 décembre 2016

Hommage à Marie-Jeanne Bleuzet-Julbin

« Je fais partie d’une espèce en voie de disparition. Comme on est de moins en moins nombreux, il faut crier pour se faire entendre (…). Dans la Résistance, il n’y a pas de légende, seule existe la vérité historique, même si celle-ci peut être cruelle. » ("L’Est Républicain" du 28 octobre 2008).Femme exceptionnelle que fut Marie-Jeanne Bleuzet-Julbin. Ses obsèques ont eu lieu dans l’intimité familiale il y a juste un an, le 15 décembre 2016 à Nancy, et ses cendres ont été dispersées dans ses Vosges natales. Elle avait 95... [Lire la suite]
lundi 18 juillet 2016

Putsch raté en Turquie : Erdogan conforté

« La démocratie est une façon de préserver l’État de droit. Mais il n’y a pas, dans la démocratie, de principe en vertu duquel la majorité a raison, parce que la majorité peut commettre d’énormes erreurs, mettre en place un tyran, voter pour la tyrannie, comme cela s’est produit assez fréquemment. » (Karl Popper, "La Leçon de ce siècle", 1993).Les nombreux événements géopolitiques des trois dernières années font qu’il n’y a plus beaucoup de partisans de l’intégration de la Turquie dans l’Union Européenne.Même l’un de ses... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 29 avril 2016

Le Colonel de La Rocque : social d’abord ! (2)

« Loin d’avoir représenté une forme française du fascisme devant le Front populaire, La Rocque contribua à préserver la France du fascisme. » (René Rémond, "La Droite en France", 1954). Seconde partie.Après avoir dirigé les Croix-de-Feu, le colonel de La Rocque fonda le Parti social français (PSF) qui a toujours voulu rester dans le cadre légal de la République.Rapprochement avec les radicauxRefusant la confiance aux gouvernements de Léon Blum et de Camille Chautemps, le groupe PSF l’accorda le 12 avril 1938 au gouvernement... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:40:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 28 avril 2016

Le Colonel de La Rocque : social d’abord ! (1)

« Loin d’avoir représenté une forme française du fascisme devant le Front populaire, La Rocque contribua à préserver la France du fascisme. » (René Rémond, "La Droite en France", 1954). Première partie.Il y a exactement soixante-dix ans, le 28 avril 1946, le colonel François de La Rocque est mort à Paris. Le colonel de La Rocque a été avant tout un ovni politique de la France tourmentée des années 1930, celle des ligues d’extrême droite, celle du Front populaire, celle qui conduira le Président Albert Lebrun à désigner à... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:49:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,