mercredi 27 février 2019

L’année Pierre Soulages au Louvre

« Nous n’effacerons pas le mal de notre société, ni par la loi, ni par un discours, ni par un acte ; mais nous devons être, tous ensemble, les combattants de cet outrenoir, de ces lignes de force, de ce courage inlassable, de cette forme d’humanité et d’intelligence que nous devons donner, même au noir qu’il y a dans notre société, parce qu’il est là ; mais nous tiendrons, et à la fin, nous gagnerons. »Ces propos assez étonnants ont été tenus par le Président Emmanuel Macron, ils terminaient son discours lors du... [Lire la suite]
jeudi 17 janvier 2019

Jean-Michel Basquiat, l’enfant radieux aux pieds nus (jusqu’au 21 janvier 2019)

« Inscrite dans le XXe siècle finissant, l’œuvre de Basquiat ne cesse d’affirmer son caractère précurseur pour le XXIe siècle. Répétition, collage, inscription fonctionnant en réseaux, font de lui une figure annonciatrice de l’ère d’Internet telle que nous la connaissons aujourd’hui. Lorsqu’il disparaît en 1988, la révolution numérique commence à se propager. Elle fait écho à l’accélération des échanges culturels planétaires à travers la globalisation, la mondialisation ou la "mondialité" pour reprendre le terme d’Édouard... [Lire la suite]
vendredi 21 décembre 2018

Pierre Soulages, l’artiste mélanthrope, a 99 ans

« Le noir avait tout envahi, à tel point que c’était comme s’il n’existait plus. » (Pierre Soulages, Entretien avec Christopher Donner, "Le Monde 2", le 3 février 2007).L’homme en noir. Le noir, l’outrenoir. Une peinture en trois dimensions. Ce n’est plus la couleur mais le reflet de la lumière qui compte désormais. C’était en janvier 1979 que le peintre a eu cette révélation, celle de peindre tout en noir et que ce noir fût une nouvelle voie des arts, de son art. Ce peintre, Pierre Soulages, est sans doute le plus grand... [Lire la suite]
mercredi 10 octobre 2018

Banksy ou l’art de la destruction

« Going, going, gone… » [Adjugé, adjugé, disparu…].Bientôt, quelqu’un va faire exploser une bombe thermonucléaire …juste pour le plaisir esthétique de faire de l’art nouveau. Je ne sais plus qui a dit que la destruction était elle-même une démarche artistique, une démarche créative. Banksy, à l’évidence, a démontré que c’était possible. Depuis le vendredi 5 octobre 2018, ce mystérieux artiste des rues (né en 1974 à Bristol) a gagné sa ligne de postérité dans les livres d’histoire de l’art. Peut-être malgré lui.Qui est... [Lire la suite]
vendredi 10 août 2018

Le grand résistant Daniel Cordier est né il y a 98 ans

« Je guette la phrase annonçant la revanche. Soudain, j’entends ces mots inouïs : "C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut cesser le combat". La phrase suivante me fait comprendre le désastre irréversible (…). La guerre est donc finie, irrémédiablement perdue ? Tandis que ma mère s’affaisse entre les bras de mon beau-père, je me précipite vers l’escalier et monte dans ma chambre afin de dissimuler mes larmes. Jeté en travers du lit, je sanglote en silence. » ("Alias Caracalla", 15 mai 2009, éd.... [Lire la suite]
dimanche 8 juillet 2018

Jean Moulin est mort torturé il y a 75 ans

« Cet homme, jeune encore, mais dont la carrière avait déjà formé l’expérience, était pétri de la même pâte que les meilleurs de mes compagnons. Rempli jusqu’aux bords de l’âme, de la passion de la France, convaincu que le "gaullisme" devait être, non seulement l’instrument du combat, mais encore le moteur de toute une rénovation, pénétré du sentiment que l’État s’incorporait à la France Libre, il aspirait aux grandes entreprises. Mais aussi, plein de jugement, voyant choses et gens comme ils étaient, c’est à pas comptés qu’il... [Lire la suite]
jeudi 21 juin 2018

Jean Moulin, le suprême héros

« Cet homme, jeune encore, mais dont la carrière avait déjà formé l’expérience, était pétri de la même pâte que les meilleurs de mes compagnons. Rempli jusqu’aux bords de l’âme, de la passion de la France, convaincu que le "gaullisme" devait être, non seulement l’instrument du combat, mais encore le moteur de toute une rénovation, pénétré du sentiment que l’État s’incorporait à la France Libre, il aspirait aux grandes entreprises. Mais aussi, plein de jugement, voyant choses et gens comme ils étaient, c’est à pas comptés qu’il... [Lire la suite]
dimanche 17 juin 2018

Premier de Cordier

« Je guette la phrase annonçant la revanche. Soudain, j’entends ces mots inouïs : "C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut cesser le combat". La phrase suivante me fait comprendre le désastre irréversible (…). La guerre est donc finie, irrémédiablement perdue ? Tandis que ma mère s’affaisse entre les bras de mon beau-père, je me précipite vers l’escalier et monte dans ma chambre afin de dissimuler mes larmes. Jeté en travers du lit, je sanglote en silence. » ("Alias Caracalla", 15 mai 2009, éd.... [Lire la suite]
mardi 15 août 2017

Magritte n’est pas un peintre

« L’art de la peinture ne peut vraiment se borner qu’à décrire une idée qui montre une certaine ressemblance avec le visible que nous offre le monde. » (Magritte).Depuis cinquante ans, depuis exactement le 15 août 2017, René Magritte n’est pas un peintre. N’est plus un peintre, sinon, il nous produirait encore de délicieux et subtils tableaux. Il n’est qu’un triste locataire perpétuel de la concession numéro 3047 du cimetière belge de Shaerbeek, près de Bruxelles.L’évocation de Magritte fait penser immédiatement à sa... [Lire la suite]
jeudi 6 juillet 2017

Hommage à Pierre Henry, père de la musique concrète

« Dans mon travail, les jeux devant le micro, les rythmes et les cris, tout ce langage expressif parcourt comme un fil la gamme de mes états corporels et sentimentaux au cours de la vie. ».Le compositeur de "musique concrète" (électroacoustique) Pierre Henry est mort à 89 ans ce jeudi 6 juillet 2017 dans un hôpital à Paris : « Il est décédé cette nuit. » a annoncé son assistante Isabelle Warnier, proche de la famille, à l’AFP en fin de matinée. L'émotion est là pour une personnalité hors normes qui défiait la... [Lire la suite]