lundi 26 juin 2017

François Bayrou sycophanté

« François Bayrou est un berger qui a trop longtemps vécu avec des moutons. » (Jean-Louis Bourlanges, "Le Monde" du 7 décembre 2009).Il ne sera resté que trente-cinq jours Ministre d’État, Ministre de la Justice, du Président Emmanuel Macron. François Bayrou n’a pas beaucoup de chance : il a attendu vingt ans pour capitaliser son indépendance politique, il a refusé de grands ministères, peut-être Matignon, entre 2002 et 2012, et au moment où ses idées, ses valeurs, ont conquis les plus hautes sphères de la République,... [Lire la suite]
mardi 16 mai 2017

Bernard Bosson, figure exaltée du Centre

« J’aimais Bernard Bosson fraternellement. Un lien forgé dans le feu des combats, et dans les longues soirées de jeunesse. Nous sommes tristes. » (François Bayrou, le 16 mai 2017).Tous ceux qui ont connu la fougue, la jeunesse, le dynamisme, la convivialité et le sens du contact de l’ancien ministre centriste Bernard Bosson n’ont pu qu’avoir un pincement au cœur en apprenant sa mort à 69 ans, le samedi 13 mai 2017 dans la soirée, dans un hôpital à Lyon, à la suite d’une douloureuse maladie. Ses obsèques ont eu lieu très... [Lire la suite]
vendredi 24 février 2017

François Bayrou se macronise

« La dispersion des propositions et des suffrages ne peut qu’aggraver [les] périls. Parce que le risque est immense, parce que les Français sont désorientés et souvent désespérés, j’ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d’alliance. Je lui dis : le danger est trop grand, il faut changer les choses, et le faire d’urgence. Unissons nos forces pour y parvenir ! C’est peut-être un geste d’abnégation, mais ce sera aussi, je le crois, un geste d’espoir pour notre pays. » (Paris, le 22 février 2017).L’esprit de... [Lire la suite]
mardi 13 décembre 2016

Rama Yade, la fée qui brûle tout ce qu’elle touche

« Siège de l’UMP. Je viens proposer à Xavier Bertrand de travailler sur le déclassement pour le compte de l’UMP. Occasion de leur montrer que je sais jouer collectif. Et apporter encore plus à l’UMP. Pas de bol : il me suggère de réfléchir sur la jeunesse. Pourquoi moi ? Réponse : "Personne ne veut travailler dessus. Et personne à l’UMP ne sait parler aux jeunes". Rama est à nouveau priée de prendre les coups sur les sujets dont personne ne veut à droite ! Du coup, j’anticipe les problèmes, l’isolement dans... [Lire la suite]