lundi 20 janvier 2020

Marina Foïs, décalée et en pleine évolution

« Tout en Marina Foïs respire l’intelligence. La profondeur du regard, encore plus beau qu’à l’écran. La mobilité du visage, où chaque élément, nez, bouche, pommettes, s’anime, participe, envoie des signaux de réflexion ou de perplexité. Le soin, enfin, que l’actrice a apporté à sa tenue. (…) Comme Isabelle Huppert, elle est cérébrale, pétrie de curiosité intellectuelle, boulimique du grand écran, capable de passer sans effort d’une tragédie à une comédie, du cinéma au théâtre, d’un block-buster à un film d’auteur. Et elle n’a... [Lire la suite]
vendredi 17 janvier 2020

Le Cercle des Poètes disparus : "sucer toute la moelle secrète de la vie"

« Deux routes s’offraient à moi, et là, j’ai suivi celle où on n’allait pas, et j’ai compris toute la différence. » (Robert Frost, "The Road Not Taken", 1916).Carpe diem, quam minimum credula postero ! Exaltation de l’individualisme (choisir sa voie), promotion de l’épicurisme par ce vers d’Horace (jouir du temps présent), en clair, faire de sa vie une vie riche et intense, unique et trépidante. Bref, comme disait le philosophe Henry David Thoreau, « sucer toute la moelle secrète de la vie » ("Walden ou la vie... [Lire la suite]
lundi 13 janvier 2020

Jean Dutourd le moraliste, favorable à l’inquisition grammairienne

« À cinquante-deux ans, il n’y a que le bonheur et la bonne humeur en général qui puissent rendre un homme séduisant. » (Jean Dutourd, 1963, quand il avait …43 ans).L’auteur académicien moraliste Jean Dutourd est né il y a 100 ans, le 14 janvier 1920 à Paris. Ancien résistant qui a participé à la libération de Paris (« Si la France est une cause perdue, l’honneur commande de s’y dévouer. »), marié en pleine guerre avec pour témoin, le philosophe Gaston Bachelard, romancier à succès (son livre très connu "Au bon... [Lire la suite]
lundi 30 décembre 2019

Suzy Delair aurait-elle dû être tondue à la Libération ?

« On me fait trop rarement travailler. Sans doute me fait-on payer à la fois de ne pas appartenir à des chapelles, les aventures masculines auxquelles j’ai parfois sacrifié ma carrière, et surtout, mon refus de flirter quand il aurait fallu le faire. » (Suzy Delair, 1982).L’actrice et la chanteuse Suzy Delair fête son 102e anniversaire ce mardi 31 décembre 2019. Centenaire comme le furent Denise Grey (presque), Gisèle Casadesus et Danielle Darrieux, Suzy Delair est une immense muse du cinéma français. Dans l’hebdomadaire "Le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:49:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 24 décembre 2019

Michel Piccoli, le mari de Brigitte Bardot…

« Si l’on n’épouse pas les questions, les doutes et les délires de la société, pas la peine d’être acteur. » (Michel Piccoli, octobre 2000).L’acteur Michel Piccoli fête son 94e anniversaire ce vendredi 27 décembre 2019. Quand j’étais petit, sans jamais vraiment le confondre, je ne pouvais pas ne pas l’associer à Piccolo Saxo, dans la proximité des lettres, un conte musical que j’adorais. Mais je ne l’ai jamais confondu car je l’ai vu souvent jouer dans des films. Il fait partie de ces acteurs injustement "vieux" même... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:48:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 18 décembre 2019

Pierre Soulages consacré au Louvre pour ses 100 ans

« Une peinture est un tout organisé, un ensemble de formes (lignes, surfaces colorées…) sur lequel viennent se faire et se défaire les sens qu’on lui prête. » (Soulages, 1948).Le peintre Pierre Soulages fête son 100e anniversaire le mardi 24 décembre 2019. Figure majeure de l’art abstrait, connu pour ses fameux polyptyques outrenoir, Pierre Soulages est aussi l’un des doyens du monde de l’art contemporain.Il continue toujours à peindre, avec une grande vitalité, malgré son âge désormais à trois chiffres. Signe d’une... [Lire la suite]
samedi 7 décembre 2019

Gérard Oury, le roi du cinéma comique français

« J’aime les situations exceptionnelles et la manière dont réagissent à ces situations des personnages ordinaires. » (Gérard Oury, "Le Monde", le 26 novembre 1984).Le réalisateur français Gérard Oury est né à Paris il y a 100 ans, le 29 avril 1919. Il est mort à Saint-Tropez le 19 juillet 2006 à l’âge de 87 ans. Faut-il encore présenter Gérard Oury ?Très célèbre pour avoir tourné de nombreux films comiques, parmi ceux qui ont reçu le plus d’entrées en salle de cinéma du cinéma français, Gérard Oury a toujours su manier... [Lire la suite]
lundi 2 décembre 2019

Auguste Renoir : petit musée virtuel de la beauté

« Pour moi, un tableau doit être une chose aimable, joyeuse et jolie, oui, jolie ! » (Auguste Renoir).Le peintre Auguste Renoir est mort à Cagnes-sur-mer il y a un siècle, le 3 décembre 1919, à l’âge de 78 ans (né à Limoges le 25 février 1841, la même année que Clemenceau). En plus d’une cinquantaine d’années, il a peint environ quatre mille œuvres. Il est mort peut-être pas les bottes aux pieds mais pratiquement le pinceau dans la main car il n’a jamais arrêté de peindre. Ses œuvres sont de vrais hymnes à la... [Lire la suite]
vendredi 29 novembre 2019

Daniel Pennac, ministre de l’éducation nationale

« N’en déplaise à notre réputation, entre un bon bouquin et un mauvais téléfilm, le second l’emporte plus souvent que nous aimerions l’avouer sur le premier. » (Daniel Pennac, "Comme un roman", 1992).Ce dimanche 1er décembre 2019, l’ami Daniel Pennac fête son 75e anniversaire. Trois quarts de siècle, et pourtant, toujours cette jeunesse dans l’esprit et les mots. J’ai écrit "l’ami" parce que je n’oserais pas écrire "mon ami", ne le connaissant pas vraiment, sinon par ses livres, mais sa vivacité alerte dans la littérature... [Lire la suite]
jeudi 28 novembre 2019

Le film "J’accuse" de Polanski : une excellente contribution au récit national

« C’est un film absolument remarquable sur une affaire qui est importante, l’affaire Dreyfus. Un homme a été condamné par le simple fait qu’il était juif. Mais surtout, c’st le combat d’un homme seul qui risque tout pour que la vérité advienne. » (Laurence Bloch, sur France Inter le 11 novembre 2019).Le film commence par cette fameuse scène du 5 janvier 1895, connue par sa représentation graphique : dans la cour d’honneur de l’École militaire, à l’ombre du dôme des Invalides (et de la Tour Eiffel, pas oubliée dans le... [Lire la suite]