samedi 27 janvier 2018

Louis de Funès, populaire et odieux

« Eh bien, si on ne peut plus péter sous les étoiles sans faire tomber un Martien, il va nous en arriver des pleines brouettes ! » (Personnage du Glaude, dans "La Soupe aux choux", film de Jean Girault sorti le 2 décembre 1981).Évidemment, la citation ci-dessous n’est pas très avenante, surtout pour l’avant-dernier film (un "navet" ennuyeux avec Jacques Villeret et Jean Carmet) d’un acteur comique qui a tourné plus de cent quarante films entre 1947 et 1982. À la limite de la vulgarité. Et pourtant, Louis de Funès était... [Lire la suite]
mardi 23 janvier 2018

Jeanne Moreau, la muse sensuelle du cinéma européen

« Dans un monde où le langage pour défendre les choses qui paraissent en danger est surtout un langage guerrier (…), j’ai l’impression d’être là pour arrondir les angles et calmer les esprits. Ayant connu les désaccords et redoutant les violences, j’ai un grand goût de l’harmonie. (…) Je ne sais pas ce qu’il y a d’essentiel dans le cinéma, mais c’est quelque chose qui regarde la liberté. Tant que cette liberté d’expression existe, malgré les dangers qui la menacent, le totalitarisme n’est pas possible. Dans les pays où il règne,... [Lire la suite]
dimanche 21 janvier 2018

Georges Méliès, l’inventeur du cinéma de divertissement

« Amoureux du cinéma, du rêve et de la magie, faites connaissance avec Méliès, caricaturiste, illusionniste et génie du 7e art naissant. Assistez à la création des premiers studios de cinéma, à Montreuil, à l’époque de la Star-Film, dont Méliès imagine toutes les perles, aux séances fantastiques de son Théâtre Robert-Houdin. La renommée de Méliès, qui pressent l’incroyable pouvoir suggestif du spectacle cinématographique et en invente grammaire et trucages, dépasse bientôt les frontières, en pleine folie 1900. Inventif, généreux,... [Lire la suite]
dimanche 17 décembre 2017

L’académicienne Marguerite Yourcenar

« L’universel, chez Marguerite Yourcenar, ne se limite pas à la société et à la communauté des hommes. Il n’est pas seulement horizontal ; il est aussi vertical : il établit un lien de cohérence et de continuité entre la matière inanimée et la transcendance, en passant par le tissu du monde, par tous les degrés de la vie, par vos chers animaux, par les sens, par le corps et par l’âme. » (Jean d’Ormesson, le 22 janvier 1981).L’Académie française doit à Jean d’Ormesson d’avoir coopté sa première académicienne. Grande... [Lire la suite]
mercredi 13 décembre 2017

La France est-elle Johnny ?

« Nous sommes là avec sa famille : avec Sylvie Vartan, Nathalie Baye, Laeticia Hallyday ; avec ses enfants David, Laura, Joy et Jade, avec ses petits-enfants, Emma, Ilona, Cameron. Et je n’oublie pas que pour eux, c’est aussi un jour de souffrance intime. Nous vous avons si souvent volé votre mari, votre père, votre grand-père, aujourd’hui, nous devons aussi vous le laisser un peu parce que deuil est d’abord le vôtre. » (Emmanuel Macron, le 9 décembre 2017 à Paris).Petite réflexion sur la johnnymania qui s’est... [Lire la suite]
jeudi 7 décembre 2017

Messes pour un Pierre Henry présent ce week-end

« Pierre Henry avait envie d’un dialogue (…) avec un ingénieur du son (…). Il avait une approche à part de l’orchestre de haut-parleurs, dans des dispositions complexes, avec une base d’au moins quatre-vingts enceintes. Il cherchait une configuration pour chacune de ses pièces et en fonction des lieux. On installait au moins deux jours avant pour pouvoir faire des tests et opérer des changements. » (Thierry Balasse, interviewé par Arnaud Merlin en octobre 2017 et diffusé le 22 novembre 2017 sur Radio France).Avec sa tête de... [Lire la suite]
vendredi 24 novembre 2017

Barbara, toujours vivante !

« Du plus loin que je me souvienne,L’ombre de mes amours anciennesDu plus loin, du premier rendez-vous,(…)Du plus loin qu’il m’en souvienne,Si depuis, j’ai dit "je t’aime",Ma plus belle histoire d’amour, c’est vous. »("Ma plus belle histoire d’amour", Bobino, le 15 septembre 1965).C’était le 21 janvier 1986 au Zénith de Paris. Lui avait tout juste 37 ans. Elle 55 ans. Ils avaient joué ensemble dans une pièce autobiographique pour la chanteuse, "Lily Passion", une comédie musicale écrite par Luc Plamondon (qui collabora au... [Lire la suite]
jeudi 23 novembre 2017

David Hamilton : de l’art et du cochon

« Les existences faibles vivent dans les douleurs, au lieu de les changer en apophtegmes d’expérience, elles s’en saturent, et s’usent en rétrogradant chaque jour dans les malheurs consommés. » (Balzac, "Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau", 1837).Son art était-il cochon ou ce cochon était-il un artiste ? Était-il une existence faible au sens balzacien du terme ? Il y a un an, le photographe britannique mondialement célèbre David Hamilton s’est suicidé à son domicile du boulevard... [Lire la suite]
mardi 21 novembre 2017

Paula Modersohn-Becker, une femme moderne

« Je sais que je ne vivrai pas très longtemps. Mais est-ce si triste ? Une fête est-elle meilleure parce qu’elle est plus longue ? Ma vie est une fête, une fête courte et intense. Mes sens s’affinent, comme si, dans les quelques années qui me restent, il me fallait tout, tout assimiler. Et j’aspire tout, j’absorbe tout. (…) Et si l’amour me fleurit encore un peu avant de s’envoler, et me fait réaliser trois bonnes peintures dans ma vie, je partirai volontiers, des fleurs aux mains et aux cheveux. » (Journal, le 26... [Lire la suite]
jeudi 16 novembre 2017

Les audaces de Pierre Granier-Deferre

« Ce qui m’intéresse, c’est la folie ordinaire des hommes, celle que chacun porte en soi et qui affleure au moindre événement. Je ne méprise pas l’action, mais j’ai un penchant pour la psychologie. Je suis un cinéaste de chambre. » (Pierre Granier-Deferre, cité par "Le Figaro" le 17 novembre 2007).Je continue un petit tour d’horizon du cinéma français et évoque les films du réalisateur Pierre Granier-Deferre, à l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition. Il est en effet mort le 16 novembre 2007 à Paris, à l’âge de... [Lire la suite]