vendredi 14 janvier 2022

François Perigot et l’internationalisation des patrons français

« François Perigot n’a pas son pareil pour effacer les distances. (…) Il met à l’aise et parle rond, car il a le réflexe des idées, mais la prudence de les habiller de relatifs. Il fréquente la planète comme un VRP sillon sa zone de chalandise. (…) [Il] s’accommode mal des frontières quelles qu’elles soient : géographiques, idéologiques ou autres. Il se lit "libéral non excessif", se veut légitimiste et se présente en homme d’apaisement. » (Émile Favard, "Les Échos", le 3 juin 1994).Un homme d’apaisement, ce qui, pour... [Lire la suite]
jeudi 11 juin 2020

Stéphane Soumier, libre, direct, incisif

« À chaque fois, les beaux esprits considèrent qu’un journaliste "fait son boulot" quand il défend la veuve et l’orphelin, jamais quand il défend l’entrepreneur. » (Stéphane Soumier, 24 mai 2016).Une phrase, l’air sibyllin, écrite au détour d’une réponse à un commentaire de son blog qui donne toute la mesure de la saine obsession du personnage : sans entreprises, pas de richesse nationale, pas de redistribution, pas de solidarité sociale… et sans entrepreneurs, pas d’entreprises. La cinquantaine avenante, Stéphane... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:46:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 11 janvier 2019

Prélèvement à la source : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

« Celui qui veut faire de l’État une école de vertu ne sait pas quel grand péché il commet. D’ailleurs, ce qui a transformé l’État en enfer, c’est que l’homme a voulu en faire un paradis. » (Friedrich Hölderlin, 1799).Depuis le 1er janvier 2019, la France perçoit désormais l’impôt sur le revenu des particuliers par un prélèvement à la source. Seul et unique avantage : on paie l’impôt sur le revenu en temps réel. Quand on gagne de l’argent, on paie l’impôt ; quand on ne gagne plus d’argent, on ne paie plus d’impôt.... [Lire la suite]
mardi 20 novembre 2018

Grandeur et décadence de Carlos Ghosn

« À ta place, ce cul, je voudrais l’installer sur un trône. Tu pourrais augmenter indéfiniment tes richesses, manger fort souvent de l’andouille et rouler carrosse par les rues. » (Alfred Jarry, "Ubu roi", 1896).L’une de ses dernières apparitions publiques à la télévision française fut en compagnie du Président de la République française Emmanuel Macron le 8 novembre 2018 à l’usine Renault de Maubeuge au cours de la fameuse "itinérance mémorielle". Carlos Ghosn était encore le patron adulé, l’un des modèles de... [Lire la suite]
lundi 26 décembre 2016

La culture de l’erreur : 4 naufrages et 1 couronnement

« Si vous proposez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine. Elle est mortelle. » (Paolo Coelho).L’expression "4 naufrages et 1 couronnement" n’est pas de moi. Elle est d’un éditorialiste de France Info le 26 décembre 2016. Elle n’est pas vraiment exacte (pas vraiment des naufrages) mais elle colle à merveille avec le titre d’un film très célèbre. Et elle va plus loin qu’un simple exploit.Le couronnement, c’est l’accueil en héros du navigateur Thomas Coville ce 26 décembre 2016 à Brest. En partant... [Lire la suite]
samedi 27 février 2016

Sociétés anonymes : enfin un peu de simplification !

« Un record absolu du nombre des chômeurs, le record mondial des prélèvements obligatoires, une balance commerciale en chute libre, une croissance atone : face à ce triste constat, une des priorités (…) doit être de simplifier la vie des entreprises pour renforcer leur compétitivité et libérer leur potentiel de croissance. » (Véronique Louwagie, députée, le 10 février 2016).Les adaptations des structures de l’économie française aux nécessités de l’époque sont toujours très longues à se mettre en place. Il faut donc... [Lire la suite]
mercredi 28 octobre 2015

L’investissement productif en France

« Si la France veut tirer profit des mutations technologiques qui amènent de nombreux nouveaux acteurs économiques à émerger sur notre sol, il faut s’interroger sur la pertinence non seulement des outils publics mis en œuvre mais aussi de l’environnement fiscal et législatif qui entoure les investisseurs. » (Rapport Carré-Caresche du 16 septembre 2015).Dans le monde anglo-saxon, on parle de "venture capital" (capital "aventure") pour parler de financement des entreprises lors de leur création, alors qu’en France, on parle de... [Lire la suite]