vendredi 21 juin 2019

Vincent Lambert n’est pas en fin de vie

« Il y a des jours où je dis "laissez-moi crever !". Mais d’autres où je souris, où je ris aussi… Comme Vincent Lambert, j’ai été classée à tort en fin de vie et condamnée à la dénutrition. Aujourd’hui, je suis là pour dénoncer cette injustice et dire que j’aime la vie. » (Amélie, interrogée par "Le Figaro" le 17 juin 2019).Amélie, comme un millier et demi en France, est une rescapée de la vie, appelée personne "cérébrolésée". Elle était dans le même état que Vincent Lambert et risquait le même sort. Le sort de Vincent,... [Lire la suite]
vendredi 7 juin 2019

Vincent Lambert n’est pas encore sauvé…

« Il n’existe pas d’autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle. » (Pierre Lecomte du Noüy).La situation de Vincent Lambert a été emportée dans un tourbillon médiatique gigantesque lors de la dernière semaine de la campagne des élections européennes. C’était l’occasion pour de nombreux leaders d’opinion d’évoquer un sujet que, semble-t-il, ils connaissaient très mal si l’on en juge aux approximations sinon erreurs souvent répandues. C’est le risque de toute médiatisation,... [Lire la suite]
mardi 21 mai 2019

François-Xavier Bellamy, la dignité et l’instrumentalisation de Vincent Lambert

« Nous ne sommes pas des communautés isolées qui s’éloignent les unes des autres. On n’a pas besoin d’être chrétien pour se savoir lié par cet héritage commun. J’ai été tellement touché que toutes les familles politiques et tous les Français, quels qu’ils soient, aient exprimé leur émotion, aient eu le cœur retourné au même instant devant cette cathédrale qui brûlait. Il faut que nous ayons la même émotion, la même inquiétude et la même espérance devant cette civilisation dont nous sommes les héritiers, cette histoire si belle,... [Lire la suite]
lundi 20 mai 2019

François-Xavier Bellamy : "Il n'y a pas de vie indigne d'être vécue"

« Nous ne sommes pas des communautés isolées qui s’éloignent les unes des autres. On n’a pas besoin d’être chrétien pour se savoir lié par cet héritage commun. J’ai été tellement touché que toutes les familles politiques et tous les Français, quels qu’ils soient, aient exprimé leur émotion, aient eu le cœur retourné au même instant devant cette cathédrale qui brûlait. Il faut que nous ayons la même émotion, la même inquiétude et la même espérance devant cette civilisation dont nous sommes les héritiers, cette histoire si belle,... [Lire la suite]
vendredi 17 mai 2019

Vincent Lambert doit-il mourir ?

« La vulnérabilité de personnes, jeunes et moins jeunes, en situation de dépendance et de fin de vie appelle non un geste de mort, mais un accompagnement solidaire. La détresse de celles qui demandent parfois que l’on mette fin à leur vie, si elle n’a pu être prévenue, doit être entendue. Elle oblige à un accompagnement plus attentif, non à un abandon prématuré au silence de la mort. Il en va d’une authentique fraternité qu’il est urgent de renforcer : elle est le lien vital de notre société. » (Conférence des évêques... [Lire la suite]
lundi 13 mai 2019

Vincent Lambert, sa vulnérabilité et son droit à la vie bafoué

« Ô vous (…), les allongés, les promis à la mort, les sans force et sans pouvoir, à tout être humain vivant, il est permis d’être le sel de la terre. (…) Il lui suffit, dans l’océan de trouble et de douleur, d’une goutte de cette eau pure. (…) Tel est le mot de la divine douceur, le premier et le dernier, elle ne dit rien d’autre : il n’y a pas de bouche inutile. » (Maurice Bellet, 1987).Depuis deux semaines, une série de "rebondissements" (je n’aime pas ce terme car ce n’est pas une série policière, ni une affaire... [Lire la suite]
dimanche 5 mai 2019

La vulnérabilité assassinée

« Ô vous (…), les allongés, les promis à la mort, les sans force et sans pouvoir, à tout être humain vivant, il est permis d’être le sel de la terre. (…) Il lui suffit, dans l’océan de trouble et de douleur, d’une goutte de cette eau pure. (…) Tel est le mot de la divine douceur, le premier et le dernier, elle ne dit rien d’autre : il n’y a pas de bouche inutile. » (Maurice Bellet, 1987).Depuis deux semaines, une série de "rebondissements" (je n’aime pas ce terme car ce n’est pas une série policière, ni une affaire... [Lire la suite]
mercredi 24 avril 2019

Le destin tronqué de Vincent Lambert

« Tout est noir. Je suis dans le noir. (…) J’ai beau regarder de toutes mes forces, je ne vois rien. Rien que ce noir profond. Ai-je les yeux ouverts ou fermés ? Je l’ignore. Que s’est-il passé ? Je l’ignore également. Je sais seulement que je ne suis pas seule : j’entends quelqu’un à côté de moi. (…) En fait, c’est comme si l’hôpital m’était tombé sur le dessus… C’est cela : comme s’il y avait eu un tremblement de terre, et que j’étais ensevelie sous des tonnes de décombres. » (Angèle Lieby, "Une larme... [Lire la suite]
lundi 15 avril 2019

Vincent Lambert entre la vie et la mort

« Comme fouettés par des esprits invisibles, les coursiers solaires du Temps passent avec le léger carrosse de notre destinée. Et il ne reste rien d‘autre à faire que de tenir solidement, avec une ferme résolution, les rênes, et tantôt à droite, tantôt à gauche, de guider la course des roues entre la roche et le précipice. Où va-t-on ? Est-il quelqu’un qui le sache ? À peine si l’on se rappelle d’où l’on vient. » (Goethe, 1787).Dans quelques jours, le Conseil d’État va donner son avis, ou plutôt, sa décision sur le... [Lire la suite]
vendredi 29 mars 2019

La tragédie judiciaire et médicale de Vincent Lambert

« Leur vulnérabilité en appelle de notre part à l’expression d’obligations morales et de considérations politiques dès lors que le fil de leur existence tient aux égards et aux solidarités que nous leur témoignons. La vérité insoupçonnée d’une vie hors de nos représentations et même de ce qui nous paraît a priori humainement concevable et acceptable a émergé aux confins des pratiques soignantes : ces personnes nous imposent une considération et une réflexion plus exigeante et fondée que la compassion. » (Professeur... [Lire la suite]