vendredi 6 décembre 2019

Jacques Chaban-Delmas, visionnaire avec sa généreuse Nouvelle Société

« Le nouveau levain de jeunesse, de création, d’invention qui secoue notre vieille société peut faire lever la pâte de formes nouvelles et plus riches de démocratie et de participation, dans tous les organismes sociaux comme dans un État assoupli, décentralisé, désacralisé. Nous pouvons donc entreprendre de construire une nouvelle société. » (Jacques Chaban-Delmas, le 16 septembre 1969, dans l’hémicycle).Avec ses allures sportives de rugbyman, Jacques Chaban-Delmas, connu pour son ambition politique et ses montées d’escalier... [Lire la suite]
mercredi 27 novembre 2019

Alain Peyrefitte, De Gaulle et les communistes

« Le Général et Georges Pompidou m’ont inculqué la religion du secret, comme ils l’ont inculquée à tous leurs collaborateurs. Ceux qui ont été les plus proches de De Gaulle depuis son retour "aux affaires" ont ressenti les mêmes hésitations que moi. (…) Dix ans : je me suis imposé de tripler ce délai. (…) L’interdit m’a longtemps retenu. Souvent, j’ai commencé à transcrire mes carnets. Bien vite, trois fantômes surgissaient : un aide de camp, un ancien ministre, une femme de chambre. Trois épisodes qui me faisaient... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 17 août 2019

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (3)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Troisième et dernière partie.Maurice Schumann fut un résistant légendaire, un homme politique chevronné, parlementaire et ministre, et il fut aussi un écrivain très incisif, au style et aux arguments très efficaces.Sur l’EuropeMaurice Schumann était pour l’Europe et pour la décentralisation, mais aussi pour la France : « Puisse la régionalisation devenir au moins... [Lire la suite]
vendredi 16 août 2019

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (2)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Deuxième partie.Après avoir évoqué les premières années professionnelles de Maurice Schumann et son engagement dans la Résistance comme porte-parole de la France libre, je reviens sur son très long et prestigieux itinéraire politique.L’homme politique de la IVe RépubliqueÀ la Libération, comme beaucoup de résistants, Maurice Schumann s’est investi dans l’action politique.... [Lire la suite]
samedi 13 avril 2019

La seconde adolescence de Maurice Druon

« Messieurs, je vous remercie (…) d’avoir fait chemin à mon audace dès la première occasion où je vous l’ai manifestée, m’octroyant ainsi la très enviable faveur, pour qui cesse d’être un jeune homme, d’accéder à l’état de jeune académicien. Car vous possédez une exquise capacité de prolonger la jeunesse, et votre indulgence vous incite à percevoir, en celui qui se propose à vos suffrages avant d’avoir le demi-siècle atteint, des fraîcheurs que pour sa part il ne distingue plus depuis longtemps. Vous lui faites éprouver des émois... [Lire la suite]
jeudi 14 mars 2019

Le programme du Conseil National de la Résistance (CNR)

« En avant donc, dans l’union de tous les Français rassemblés autour du Comité français de libération nationale et de son Président le général De Gaulle ! En avant pour le combat, en avant pour la victoire afin que Vive la France ! » (Programme du CNR, le 15 mars 1944).Il y a soixante-quinze ans, le 15 mars 1944, après plusieurs mois de difficiles négociations et de compromis, le Conseil National de la Résistance (CNR) a adopté clandestinement et à l’unanimité son "programme d’action de la Résistance". Ce programme... [Lire la suite]
lundi 4 mars 2019

Marie-France Garaud, souverainiste sous venin

« Je pensais que Jacques Chirac était du marbre dont on fait les statues, il est en fait de la faïence dont on fait les bidets. » (Marie-France Garaud, citée par "Le Canard enchaîné" du 2 décembre 1985).Pour comprendre pleinement cette pique caustique, il faut savoir que Jacques Chirac était le gendre d’un des dirigeants des Émaux de Briare…L’actuelle présidente et fondatrice de l’Institut international de géopolitique Marie-France Garaud va fêter son 85e anniversaire ce mercredi 6 mars 2019. Née à Poitiers et toujours... [Lire la suite]
vendredi 9 février 2018

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (1)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Première partie.Comment peut-on être à la fois gaulliste et centriste ? patriote et pro-européen ? démocrate et chrétien ? C’est en fait la voie de la France depuis la Libération, suivre à la fois son chemin national et encourager l’unification de la toute l’Europe pour maintenir la paix, toujours fragile, et pour devenir une véritable puissance du XXIe... [Lire la suite]
mercredi 4 janvier 2017

François Fillon, gaulliste et chrétien assumé

« La solidarité n’est pas une attitude facultative, ce n’est pas une charité collective, c’est une valeur sociale. Et elle exige de nous sa place dans la cité. » (Pape François, le 25 mai 2013).Après quelques semaines de silence médiatique, à la suite de sa grande victoire à la primaire de la droite et du centre le 27 novembre 2016, François Fillon a fait son retour dans le débat public le même jour que la présentation des programmes de deux candidats à la primaire socialiste, Manuel Valls et Vincent Peillon. Avant de se... [Lire la suite]
dimanche 10 avril 2011

Le centenaire de Maurice Schumann

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Première partie.Comment peut-on être à la fois gaulliste et centriste ? patriote et pro-européen ? démocrate et chrétien ? C’est en fait la voie de la France depuis la Libération, suivre à la fois son chemin national et encourager l’unification de la toute l’Europe pour maintenir la paix, toujours fragile, et pour devenir une véritable puissance du XXIe... [Lire la suite]