dimanche 27 décembre 2020

L’autre De Gaulle

« Pauvre amiral ! Philippe, le fils aîné, le fils unique, le marin, fut toujours très proche de son père, à qui il ressemblait de manière troublante. (…) Après la mort du Général, la figure écrasante du père continuera de peser sur lui. (…) Il devra consacrer un temps considérable à gérer les archives personnelles du grand homme. (…) Une obsession (…) : protéger l’image de son père et restituer ce qu’il estime être la vérité. » (Catherine Golliau, "Le Point", juin 2020).L’amiral Philippe De Gaulle, le fils et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:31:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 21 novembre 2020

Deux ou trois choses encore sur De Gaulle

« En notre temps, la seule querelle qui vaille est celle de l’homme. C’est l’homme qu’il s’agit de sauver, de faire vivre et de développer. » (De Gaulle, 25 mars 1959 à l’Élysée).Ce dimanche 22 novembre 2020 est la dernière date qui ponctue cette année De Gaulle 2020 assez spéciale : il commémore le 130e anniversaire de la naissance de Charles De Gaulle. Comme l’a rappelé le Général lors de sa première conférence de presse en tant que Président de la République, le 25 mars 1959, ce qui restait l’essentiel à ses yeux... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 9 novembre 2020

La France sans Chaban

« [Le] conservatisme des structures sociales entretient l’extrémisme des idéologies. On préfère trop souvent se battre pour des mots, même s’ils recouvrent des échecs dramatiques, plutôt que pour des réalités. C’est pourquoi nous ne parvenons pas à accomplir des réformes autrement qu’en faisant semblant de faire des révolutions. La société française n’est pas encore parvenue à évoluer autrement que par des crises majeures. » (Jacques Chaban-Delmas, le 16 septembre 1969 dans l’Hémicycle).L’ancien Premier Ministre Jacques... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:32:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 8 novembre 2020

La France, 50 ans après De Gaulle : 5 idées fausses

« L’autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans l’éloignement. » (De Gaulle, 1932).Le mois de novembre 2020 est un mois De Gaulle, et cela malgré la forte actualité du moment : la pandémie de covid-19 (86 852 nouveaux cas recensés en la seule journée du 7 novembre 2020 en France !), l’élection de Joe Biden (désormais acquise, même pour Fox News, depuis le 7 novembre 2020), les attentats terroristes islamistes en Europe ; la crise économique, etc. La raison, c’est qu’il y a cinquante ans, le 9... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:28:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 25 septembre 2020

Quand Jacques Chirac sauva le Tour de France (à défaut de sauver la planète)

« Un nom sera sur toutes les lèvres et un visage dans toutes les mémoires. » (Christian Prudhomme, le 15 octobre 2019 au Palais des Congrès de Paris).L’ancien Président de la République Jacques Chirac est mort il y a un an, le 26 septembre 2019 à quelques semaines de ses 87 ans. Cet anniversaire a déjà été l’occasion de deux cérémonies au Palais-Bourbon le 23 septembre 2020 et la sortie d’un timbre-poste est prévue le 26 septembre 2020 à Paris et en Corrèze, représentant la figure de Jacques Chirac.Parmi ces hommages, le 23... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 6 décembre 2019

Jacques Chaban-Delmas, visionnaire avec sa généreuse Nouvelle Société

« Le nouveau levain de jeunesse, de création, d’invention qui secoue notre vieille société peut faire lever la pâte de formes nouvelles et plus riches de démocratie et de participation, dans tous les organismes sociaux comme dans un État assoupli, décentralisé, désacralisé. Nous pouvons donc entreprendre de construire une nouvelle société. » (Jacques Chaban-Delmas, le 16 septembre 1969, dans l’hémicycle).Avec ses allures sportives de rugbyman, Jacques Chaban-Delmas, connu pour son ambition politique et ses montées d’escalier... [Lire la suite]
mercredi 27 novembre 2019

Alain Peyrefitte, De Gaulle et les communistes

« Le Général et Georges Pompidou m’ont inculqué la religion du secret, comme ils l’ont inculquée à tous leurs collaborateurs. Ceux qui ont été les plus proches de De Gaulle depuis son retour "aux affaires" ont ressenti les mêmes hésitations que moi. (…) Dix ans : je me suis imposé de tripler ce délai. (…) L’interdit m’a longtemps retenu. Souvent, j’ai commencé à transcrire mes carnets. Bien vite, trois fantômes surgissaient : un aide de camp, un ancien ministre, une femme de chambre. Trois épisodes qui me faisaient... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 17 août 2019

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (3)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Troisième et dernière partie.Maurice Schumann fut un résistant légendaire, un homme politique chevronné, parlementaire et ministre, et il fut aussi un écrivain très incisif, au style et aux arguments très efficaces.Sur l’EuropeMaurice Schumann était pour l’Europe et pour la décentralisation, mais aussi pour la France : « Puisse la régionalisation devenir au moins... [Lire la suite]
vendredi 16 août 2019

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (2)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Deuxième partie.Après avoir évoqué les premières années professionnelles de Maurice Schumann et son engagement dans la Résistance comme porte-parole de la France libre, je reviens sur son très long et prestigieux itinéraire politique.L’homme politique de la IVe RépubliqueÀ la Libération, comme beaucoup de résistants, Maurice Schumann s’est investi dans l’action politique.... [Lire la suite]
samedi 13 avril 2019

La seconde adolescence de Maurice Druon

« Messieurs, je vous remercie (…) d’avoir fait chemin à mon audace dès la première occasion où je vous l’ai manifestée, m’octroyant ainsi la très enviable faveur, pour qui cesse d’être un jeune homme, d’accéder à l’état de jeune académicien. Car vous possédez une exquise capacité de prolonger la jeunesse, et votre indulgence vous incite à percevoir, en celui qui se propose à vos suffrages avant d’avoir le demi-siècle atteint, des fraîcheurs que pour sa part il ne distingue plus depuis longtemps. Vous lui faites éprouver des émois... [Lire la suite]