mercredi 28 décembre 2022

Philippe De Gaulle et le théorème de la locomotive

« Car n'allez pas croire qu'il est impatient de reprendre le flambeau après douze années de retraite. Il sait ce qui l'attend. » (Philippe De Gaulle, sur son père, 2003).L'amiral Philippe De Gaulle, le fils du Général Charles De Gaulle, fête son 101e anniversaire ce mercredi 28 décembre 2022. C'est l'occasion de revenir sur certains de ses témoignages. S'il a eu une action politique relativement modeste, il a été sénateur de Paris de 1996 à 2004 après sa mise en retraite de l'armée, où il a occupé le poste d'inspecteur... [Lire la suite]
mercredi 3 août 2022

La dissolution du SAC (service d’action civique), il y a 40 ans

« Six mois pour percer 22 ans de mystère ! (…) Il a fallu garder la tête froide et les pieds sur terre pour avancer parmi tous les obstacles dressés sur le chemin : loi du silence, perte de mémoire, voies sans issue, provocations, menaces. Trop de gens avaient intérêt à ne pas lever le voile ; trop aussi préféraient ne pas voir ce qui les arrangeait. (…) Ce que nous avons découvert nous a surpris, émus, amusés, indignés, stupéfaits, scandalisés. (…) La tâche accomplie, nous avons le sentiment d’avoir permis au... [Lire la suite]
dimanche 23 janvier 2022

Pierre Lefranc et la nostalgie du gaullisme intégral

« Le gaullisme aura duré trente ans. Une génération, en somme… » (Pierre Lefranc).Un des représentants les plus "orthodoxes" du gaullisme, Pierre Lefranc est né il y a 100 ans, le 23 janvier 1922 à Paris. Il est mort il y a dix ans, le 7 janvier 2012, au Val-de-Grâce à Paris, quelques jours avant son 90e anniversaire. Pour l’ancien Premier Ministre Dominique de Villepin, l’homme était « un amoureux de la liberté et une figure du courage politique, de l’exigence morale qui est au cœur du gaullisme ainsi que de l’esprit... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:54:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 27 décembre 2021

Philippe De Gaulle et la mort du père

« Il n’est pas tout à fait 16 heures. Je viens de voir le cercueil disparaître dans le caveau. Je ne peux m’empêcher de regarder ma mère sous son voile. Quelle douleur, mais quelle dignité ! » (Philippe De Gaulle, sur le 12 novembre 1970 à Colombey-les-deux-Églises).L’amiral Philippe De Gaulle, fils du Général et ancien sénateur de Paris, fête son 100e anniversaire ce mardi 28 décembre 2021. Né à Paris, il faisait partie d’une famille qui mourait plutôt autour de 80 ans. Ce fut le cas de son père et dans son livre... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 00:07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 24 août 2021

Pierre Mazeaud, droit, montagne et intérêt général

« L’alpinisme se vit avec passion, il appartient à ceux qui se donnent les moyens d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés, qui ne s’engagent pas qu’à moitié, qui connaissent la valeur de la solidarité entre les hommes, qui savent que c’est en s’encordant à ses semblables que l’être humain s’accomplit. Et cette expérience de la montagne ne vaut-elle pas pour toute aventure humaine ? » (Pierre Mazeaud, le 30 juin 2006 à Paris).L’ancien ministre et ancien député Pierre Mazeaud fête son 92e anniversaire ce mardi 24... [Lire la suite]
lundi 2 août 2021

Michel Debré aurait-il pu succéder à Valéry Giscard d’Estaing ?

« Pour diriger l’État, sans ambition personnelle ni arrière-pensée partisane. Pour défendre les valeurs fondamentales, la famille et la dignité dans tous les âges de la vie. (…) Pour renforcer la solidarité, notamment à l’égard des plus défavorisés. Pour maintenir l’unité nationale dans le respect de la diversité des régions et des traditions spirituelles de la France. (…) Pour assurer l’indépendance économique, militaire et diplomatique de la France. Pour offrir à la jeunesse une France saine, généreuse et rayonnante. (…) Votez... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 16 juin 2021

De Gaulle : le discours de Bayeux, 75 ans plus tard

« Soyons assez lucides et assez forts pour nous donner et pour observer des règles de vie nationale qui tendent à nous rassembler quand, sans relâche, nous sommes portés à nous diviser contre nous-mêmes ! Toute notre histoire, c’est l’alternance des immenses douleurs d’un peuple dispersé et des fécondes grandeurs d’une nation libre groupée sous l’égide d’un État fort. » (De Gaulle, le 16 juin 1946 à Bayeux).Il y a soixante-quinze ans, le 16 juin 1946, le Général De Gaulle a prononcé un très important discours à Bayeux,... [Lire la suite]
dimanche 27 décembre 2020

L’autre De Gaulle

« Pauvre amiral ! Philippe, le fils aîné, le fils unique, le marin, fut toujours très proche de son père, à qui il ressemblait de manière troublante. (…) Après la mort du Général, la figure écrasante du père continuera de peser sur lui. (…) Il devra consacrer un temps considérable à gérer les archives personnelles du grand homme. (…) Une obsession (…) : protéger l’image de son père et restituer ce qu’il estime être la vérité. » (Catherine Golliau, "Le Point", juin 2020).L’amiral Philippe De Gaulle, le fils et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:31:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 21 novembre 2020

Deux ou trois choses encore sur De Gaulle

« En notre temps, la seule querelle qui vaille est celle de l’homme. C’est l’homme qu’il s’agit de sauver, de faire vivre et de développer. » (De Gaulle, 25 mars 1959 à l’Élysée).Ce dimanche 22 novembre 2020 est la dernière date qui ponctue cette année De Gaulle 2020 assez spéciale : il commémore le 130e anniversaire de la naissance de Charles De Gaulle. Comme l’a rappelé le Général lors de sa première conférence de presse en tant que Président de la République, le 25 mars 1959, ce qui restait l’essentiel à ses yeux... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 9 novembre 2020

La France sans Chaban

« [Le] conservatisme des structures sociales entretient l’extrémisme des idéologies. On préfère trop souvent se battre pour des mots, même s’ils recouvrent des échecs dramatiques, plutôt que pour des réalités. C’est pourquoi nous ne parvenons pas à accomplir des réformes autrement qu’en faisant semblant de faire des révolutions. La société française n’est pas encore parvenue à évoluer autrement que par des crises majeures. » (Jacques Chaban-Delmas, le 16 septembre 1969 dans l’Hémicycle).L’ancien Premier Ministre Jacques... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:32:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,