mardi 10 septembre 2019

Jean sans Peur : trois guerres et un enterrement

« Les villes et les châteaux étaient entrelacés les uns dans les autres, les uns aux Anglais, les autres aux Français, qui couraient, rançonnaient, et pillaient sans relâche. Le fort y foulait le faible. » (Jean Froissart, chroniqueur du XIVe siècle).Il y a six cents ans, le 10 septembre 1419 (pas vraiment exactement six cents ans à cause du changement de calendrier entre-temps), Jean sans Peur, duc de Bourgogne, fut assassiné à Montereau à l’âge de 48 ans (né le 28 mai 1371 à Dijon), lors de son entrevue avec le dauphin, le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:44:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 17 août 2019

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (3)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Troisième et dernière partie.Maurice Schumann fut un résistant légendaire, un homme politique chevronné, parlementaire et ministre, et il fut aussi un écrivain très incisif, au style et aux arguments très efficaces.Sur l’EuropeMaurice Schumann était pour l’Europe et pour la décentralisation, mais aussi pour la France : « Puisse la régionalisation devenir au moins... [Lire la suite]
vendredi 16 août 2019

Maurice Schumann, le résistant gaulliste démocrate-chrétien (2)

« Qu’aurais-je été si Alain ne m’avait appris à douter, Simone Weil à croire, Marc Sangnier à aimer et De Gaulle à combattre ? » (Maurice Schumann). Deuxième partie.Après avoir évoqué les premières années professionnelles de Maurice Schumann et son engagement dans la Résistance comme porte-parole de la France libre, je reviens sur son très long et prestigieux itinéraire politique.L’homme politique de la IVe RépubliqueÀ la Libération, comme beaucoup de résistants, Maurice Schumann s’est investi dans l’action politique.... [Lire la suite]
jeudi 8 août 2019

Daniel Cordier : comment devient-on résistant ?

« Une fois de plus, le remords me ronge : si je m’étais engagé dès septembre 1939, la France aurait gagné. Malgré mon départ, cette mauvaise conscience persiste : je dois me "racheter". L’exil incarne le premier acte de ma pénitence. » (23 juin 1940).Quatre jours après Hubert Germain, ce samedi 10 août 2019, l’ancien résistant Daniel Cordier fête aussi son 99e anniversaire. Il est l’un des quatre derniers survivants des Compagnons de la Libération. L’histoire de Daniel Cordier est extraordinaire.Très politisé à 17... [Lire la suite]
mardi 23 juillet 2019

Joseph Kessel : plus long le chemin, plus riches ses promesses

« À leurs yeux, la Sibérie n’était qu’un désert glacé, maudit, et le voyage destiné à l’atteindre une interminable et ridicule entreprise. Moi… moi, dans une espèce de transe, je traversais des continents et des océans inconnus. Plus long le chemin, plus riches ses promesses. Et à son terme, au bout du monde, ces steppes de neige infinie, ces fleuves géants, ces forêts sans fin, ces tribus de l’âge de pierre, et ces cosaques du Baïkal, de l’Amour. Et les chants des forçats. » ("Les Temps sauvages", 1975).En regardant un... [Lire la suite]
lundi 10 juin 2019

John Wayne, la légende de l’Ouest

« République. C’est un nom qui sonne bien, cela veut dire qu’on peut vivre libre, dire ce que l’on veut, aller et venir où l’on veut, boire et prendre une cuite si cela vous chante. Il y a des mots qui font de l’effet. République est un de ces mots, qui me donne des picotements dans les yeux, un serrement de gorge comme quand on voit son premier-né commencer à marcher, quand la barbe le pousse à s’enhardir et à prendre le rasoir de son père. Ces mots-là, quand on les prononce, cela vous réchauffe le cœur. République est un de ces... [Lire la suite]
samedi 8 décembre 2018

Joseph Joffo, l’enfant témoin

« Peut-être ai-je cru jusqu’à présent me sortir indemne de cette guerre, mais c’est peut-être cela, l’erreur. Ils ne m’ont pas pris ma vie, ils ont peut-être fait pire, ils me volent mon enfance, ils ont tué en moi l’enfant que je pouvais être… » (Joseph Joffo, "Un Sac de billes").S’il y avait seulement quelques livres à lire sur la période de la Seconde Guerre mondiale, de l’Occupation, de la spécificité de cette industrie de la mort, j’en citerais au moins quatre ou cinq, pas de manière exclusive ni exhaustive, mais de... [Lire la suite]
vendredi 28 septembre 2018

Les Accords de Munich : la fausse paix européenne

« Ils devaient choisir entre le déshonneur et la guerre. Ils ont choisi le déshonneur, et ils auront la guerre. » (Attribué à Winston Churchill, lors d’un discours, le 21 novembre 1938).Les Accords de Munich ont été signés il y a maintenant quatre-vingts ans, dans la nuit du 29 au 30 septembre 1938, vers une heure du matin. Quatre signataires : Adolf Hitler pour l’Allemagne, Benito Mussolini pour l’Italie, Édouard Daladier pour la France et Neville Chamberlain pour le Royaume-Uni. Cette conférence à Munich était... [Lire la suite]
lundi 10 septembre 2018

Kofi Annan, l’ONU après le 11 septembre 2001

« Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. » (New York, le 11septembre 2001).En réagissant ainsi, peu après les attentats du World Trade Center, dont c’est le triste dix-septième anniversaire ce mardi 11 septembre 2018, le Secrétaire Général de l’ONU de l’époque, Kofi Annan, reprenait la réflexion si profonde d’un autre Prix Nobel (de Littérature), Albert Camus, contenu dans son excellente pièce "Les Justes". Eh non ! La fin ne justifie pas les moyens. Et la fin de quoi, d’ailleurs ? Que les... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 6 septembre 2018

L’amiral Flohic, mémoires d’Outre-Gaulle

« Je n’aime dans l’histoire que les anecdotes. » (Mérimée, 1829).L’expression lui allait mal, mais l’histoire ne retiendra qu’elle : "aide de camp". L’aide de camp que fut François Flohic s’en est allé ce mercredi 5 septembre 2018 à l’âge de 98 ans (né le 2 août 1920, quatre jours avant Hubert Germain, huit jours avant Daniel Cordier, deux grands résistants encore vivants). Il s’était retiré dans les hauteurs du Brusc, aux Six-Fours-les-Plages, à 15 kilomètres de Toulon, dans le Var. Aide du camp du Général De Gaulle.... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:50:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,