mardi 13 septembre 2022

La mort d’Archie Battersbee, 12 ans, est-elle scandaleuse ?

« La pire des prisons, c’est la mort de son enfant, celle-là, on n’en sort jamais… » (Philippe Claudel, "Il y a longtemps que je t’aime", film sorti le 19 mars 2008).Je m’aperçois dès le titre de ma mauvaise formulation : évidemment que la mort d’un garçon de 12 ans est toujours scandaleuse. C’est toujours une insupportable tragédie à faire hurler les parents et les éventuels frères et sœurs jusqu’à la fin des temps. Douze ans, c’est l’âge de tous les possibles, on est déjà grand, pas assez pour être adulte mais assez... [Lire la suite]
mercredi 8 juin 2022

Élisabeth Borne, déconjugalisation de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et maladresse politique

« Ce qui est vrai, c’est que [ce système de plafond de ressources], ça crée une situation aberrante pour les personnes en situation de handicap, donc on va le bouger. » (Emmanuel Macron, le 15 avril 2022).Avoir du sens politique. C’est un métier que d’être Premier Ministre. Élisabeth Borne en a fait les frais ces dernières heures avec sa première émission de radio depuis sa nomination à Matignon : une heure de grande écoute, entre 13 heures et 14 heures, ce mardi 7 juin 2022 sur les 44 antennes locales de la radio... [Lire la suite]
lundi 17 janvier 2022

Éric Zemmour et les enfants en situation de handicap : la mauvaise conscience ?

« Je pense que l’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite aux enfants et à ces enfants-là qui sont, les pauvres, complètement dépassés par les autres enfants, et aux enseignants. » (Éric Zemmour, le 14 janvier 2022).Le candidat Éric Zemmour a créé une nouvelle polémique ce vendredi 14 janvier 2022. Il a dû s’autojustifier, revenir sur ses propos, parfois solennellement devant une caméra pendant tout le week-end où il pédalait dans la semoule, mais à chaque explication, il s’enfonçait encore un peu plus, le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:53:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 4 octobre 2021

Bioéthique 2021 (12) : la PMA pour toutes les femmes désormais autorisée en France

« C’est mieux qu’avant, parce que les enfants qui naissent à partir de maintenant vont pouvoir être reconnus dès la naissance, mais ça aurait été mieux une reconnaissance de fait, parce que là, on est quand même obligées de repasser chez un notaire, ce qui va d’ailleurs à nouveau nous coûté au moins 500 euros de frais. » (le 29 septembre 2021 sur France Inter).Jamais assez ? Dans ce reportage sur France Inter le 29 septembre 2021, cette femme interrogée par la journaliste Léa Guedj regrettait de devoir payer le notaire... [Lire la suite]
jeudi 30 septembre 2021

La PMA en France depuis le 29 septembre 2021

« C’est mieux qu’avant, parce que les enfants qui naissent à partir de maintenant vont pouvoir être reconnus dès la naissance, mais ça aurait été mieux une reconnaissance de fait, parce que là, on est quand même obligées de repasser chez un notaire, ce qui va d’ailleurs à nouveau nous coûté au moins 500 euros de frais. » (le 29 septembre 2021 sur France Inter).Jamais assez ? Dans ce reportage sur France Inter le 29 septembre 2021, cette femme interrogée par la journaliste Léa Guedj regrettait de devoir payer le notaire... [Lire la suite]
mardi 7 septembre 2021

Le drame de la Famille Adams

« Le foot m’a tout apporté et il m’a tout repris. » (Bernadette Adams, le 17 mars 2018 sur Franceinfo).Quelques heures avant la disparition de Jean-Paul Belmondo, ce lundi 6 septembre 2021, une autre personnalité est aussi partie, une personne très discrète depuis une ou deux générations, le footballeur Jean-Pierre Adams, à l’âge de 73 ans (né le 10 mars 1948 à Dakar, au Sénégal). Il s’est "éteint" dans la matinée au CHU de Nîmes.Jean-Pierre Adams était un footballeur très connu dans les années 1970, il faisait partie, avec... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:54:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 6 juillet 2021

Axel Kahn : chronique d’une mort annoncée

« J’ai débuté un excellent livre (…). En ayant lu 8 pages en 12 jours, je crains de ne pas parvenir à sa fin avant la mienne, ce qui est dommage mais ne suffit pas à dégrader l’appréciation de la vie que je mène. » (Axel Kahn, le 15 juin 2021 sur son blog).Voilà. Ces quelques phrases peuvent résumer ces dernières semaines, celles du professeur Axel Kahn, grand médecin, grand chercheur généticien, humaniste engagé, et président de la Ligue contre le cancer. Il est mort ce mardi 6 juillet 2021 à Paris, de son cancer... [Lire la suite]
vendredi 2 juillet 2021

Bioéthique 2021 (11) : adoption définitive du texte, les embryons humains protestent !

« Si les chercheurs portent en eux cette soif de connaissance qui a un intérêt certain, dans le cadre d’une loi de bioéthique, d’autres intérêts sont en présence. C’est l’essence même de la bioéthique : poser les limites aux intérêts scientifiques pour garantir l’intérêt de l’homme, y compris du petit de l’homme. Placer la connaissance des chercheurs comme intérêt supérieur sans protéger l’embryon humain de la destruction et de la modification de son patrimoine génétique, sans envisager d’alternative à la recherche les... [Lire la suite]
lundi 7 juin 2021

Bioéthique 2021 (10) : à partir de quand l’humanité commence ?

« Chers collègues, les divergences qui ont été exposées témoignent de la vitalité de notre débat démocratique. Elles sont cependant très profondes et nous empêchent de parvenir à un accord. Je propose donc que notre commission mixte paritaire constate qu’elle ne peut parvenir à élaborer un texte commun sur les dispositions restant en discussion du projet de loi relatif à la bioéthique. » (Agnès Firmin Le Bodo, présidente de la commission mixte paritaire, à l’issue de ses travaux le 17 février 2021).C’est l’échec de trouver... [Lire la suite]
samedi 22 mai 2021

Fin de vie : la sérénité ultime du professeur Axel Kahn

« Étre homme, conscient à la fois de son animalité et de ses traits spécifiques fondant notre humanité, oser vouloir en réaliser pleinement ses potentialités, en communion avec autrui, s’en donner les moyens. Puis, parfois, se retourner sur son chemin et pouvoir se dire que, s’il n’est pas parfait, il n’est pourtant pas insignifiant. En ressentir quelque satisfaction, tenter d’être heureux, en somme… » (Axel Kahn, "L’homme, ce roseau pensant…", éd. NIL, 2007).Il a tout prévu, rien ne sera laissé au hasard. La musique des... [Lire la suite]