jeudi 14 janvier 2021

Marielle de Sarnez, combattante infatigable de l’Europe et du Centre

« Artisane inlassable du centre, combattante passionnée de l’Europe, Marielle de Sarnez nous quittés ce soir. La France perd une responsable politique de grand talent. Nous perdons une amie. Pensée à sa famille et à ses compagnons de route. » (Emmanuel Macron, le 13 janvier 2021 sur Twitter).Très grande tristesse en apprenant la mort de Marielle de Sarnez à la Pitié-Salpêtrière, à Paris, quelques semaines avant ses 70 ans qu’elle aurait dû fêter le 27 mars prochain. Tous ceux qui ont été, de loin ou de près, amenés à avoir... [Lire la suite]
vendredi 8 janvier 2021

Pourquoi De Gaulle a-t-il ménagé François Mitterrand ?

« L’an prochain, ce sera mon successeur qui vous exprimera ses vœux. Là où je serai, je l’écouterai le cœur plein de reconnaissance pour le peuple français qui m’aura si longtemps confié son destin et plein d’espoir en vous. Je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas. » (François Mitterrand, le 31 décembre 1994).Il y a vingt-cinq ans, le 8 janvier 1996, l’ancien Président de la République François Mitterrand est mort à Paris à l’âge de 79 ans, dans sa chambre de malade. Il venait de passer Noël à Assouan... [Lire la suite]
dimanche 27 décembre 2020

L’autre De Gaulle

« Pauvre amiral ! Philippe, le fils aîné, le fils unique, le marin, fut toujours très proche de son père, à qui il ressemblait de manière troublante. (…) Après la mort du Général, la figure écrasante du père continuera de peser sur lui. (…) Il devra consacrer un temps considérable à gérer les archives personnelles du grand homme. (…) Une obsession (…) : protéger l’image de son père et restituer ce qu’il estime être la vérité. » (Catherine Golliau, "Le Point", juin 2020).L’amiral Philippe De Gaulle, le fils et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:31:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 20 décembre 2020

Congrès de Tours 1920 : y a-t-il encore des communistes dans la salle ?

« Nous sommes profondément convaincus, chers camarades, que la majorité des ouvriers conscients de France n’admettra pas un compromis aussi ruineux avec les réformistes et qu’elle créera enfin à Tours le vrai parti communiste un et puissant, libéré des éléments réformistes et semi-réformistes. C’est en ce cens que nous saluons votre congrès et que nous lui souhaitons le succès. Vive le parti communiste de France ! Vive le prolétariat français ! » (Comité exécutif du Komintern, dont Zinoviev, Lénine, Trotski et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 17 décembre 2020

10 ans après la révolution tunisienne

« Apparemment négative puisqu’elle ne crée rien, la révolte est profondément positive puisqu’elle révèle ce qui, en l’homme, est toujours à défendre. » (Albert Camus, 1951).La révolution tunisienne, qu’on a aussi appelée révolution de jasmin, a commencé il y a dix ans, le 17 décembre 2010. Un événement a déclenché une véritable révolte au sein du peuple tunisien qui a entraîné le départ d’un autocrate et la mise en place d’une transition démocratique en Tunisie. Avec l’effet dominos, d’autres pays furent touchés par cette... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 4 décembre 2020

Le Destin de Giscard

« J’approche un âge où l’immortalité devient une valeur-refuge. » (VGE, décembre 2003, lors de son élection à l’Académie française).L’immortalité, oui, c’était un peu ce qu’on croyait de Valéry Giscard d’Estaing. Tout glissait sur lui, les années passaient, les décennies passaient, et lui, imperturbable, insubmersible, il était là, toujours là, toujours avec sa tête si pleine, si bien faite, malgré une allure de plus en plus frêle, une silhouette de plus en plus courbée, une voix de plus en plus chevrotante (au lieu de... [Lire la suite]
mercredi 2 décembre 2020

Giscard l’enchanteur

« Je me demande si l’on n’en a pas trop fait pour les obsèques de François Mitterrand. Je ne me souviens pas qu’on en ait fait autant pour Giscard. » (André Santini, Prix de l’Humour politique 1998).On l’avait oublié ? Eh oui, il vaudrait mieux sourire comme le voudrait la petite phrase succulente d’André Santini dont on pourrait même remplacer François Mitterrand par Jacques Chirac, mais ce soir, c’est évidemment une grande tristesse qui m’a envahi l’âme. L’ancien Président de la République Valéry Giscard d’Estaing est... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 23:53:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 1 décembre 2020

Jean-Louis Servan-Schreiber, alchimiste génial de la presse magazine française

« Chaque humain dans ma vie est un mystère, même mes intimes. Ça m’évite de m’ennuyer. (…) Je ne sais rien, mais j’en sais assez pour vivre. Ça me garantit de rester modeste et toujours curieux. » (Jean-Louis Servan-Schreiber, 2015).Anne Sylvestre vient de disparaître ce lundi 30 novembre 2020. L'horreur : elle avait perdu un petit-fils de 24 ans dans l’attentat du Bataclan. Mais c’est une autre personnalité française que je veux évoquer ce jour. Encore une nouvelle victime du covid-19, parmi le 1,5 million de victimes dans... [Lire la suite]
vendredi 27 novembre 2020

Que va faire Édouard Philippe ?

« Il ne manque cependant à l’oisiveté du sage qu’un meilleur nom, et que méditer, parler, lire et être tranquille, s’appelât travailler. » (La Bruyère, 1688).En vacances en Italie cet été, l’ancien Premier Ministre Édouard Philippe fête son 50e anniversaire ce samedi 28 novembre 2020. Débarqué de Matignon le 3 juillet 2020 après trois ans d’exercice particulièrement chargé du mandat de chef de gouvernement en temps de crise (gilets jaunes, pandémie de covid-19, crise économique majeure, terrorisme islamiste, etc.), Édouard... [Lire la suite]
lundi 23 novembre 2020

50 ans après Charlie Hebdo, toujours la liberté de la presse en question

« Les Éditions du Square, société gérante des titres "Hara-Kiri" et "L’Hebdo Hara-Kiri" et propriétaire du journal mensuel "Charlie", décide, devant le désastre financier que représente pour elle l’interdiction de "L’Hebdo Hara-Kiri", de créer un supplément hebdomadaire au mensuel "Charlie" afin de pouvoir continuer à faire face à ses engagements financiers et de permettre aux collaborateurs de l’ex-"Hebdo Hara-Kiri" ainsi qu’aux autres employés de la Société de ne pas perdre leurs moyens d’existence. » ("Charlie Hebdo"... [Lire la suite]