samedi 23 mai 2020

Claude Huriet, à l’origine des premières lois de bioéthique

« Dans un monde où les drames sont quotidiens et les catastrophes s’enchaînent, un vent d’espoir, et de folie, souffle et dérègle les esprits ; c’est l’irruption soudaine des objets connectés qui donnent au citoyen la fierté d’être plus intelligent grâce à l’intelligence artificielle et d’en faire bénéficier sa santé et sa sécurité. Il est même prêt à croire qu’un jour, la mort sera vaincue ! Le transhumanisme est en marche… » (Claude Huriet, "Journal international de bioéthique et d’éthique des sciences",... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:54:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 22 mai 2020

René Capitant ou l’autre gaullisme

« Ah ! S’il s’agissait simplement, dans le cadre de ce qu’on appelle la troisième force, de préparer la fusion, à tout le moins, l’union organique de deux des partis qui constituent cette Assemblée et sont actuellement associés dans une même majorité, s’il s’agissait d’unir, à la base, Force ouvrière et syndicats chrétiens, s’il s’agissait de mêler vos clientèles électorales, de fondre vos programmes dans une conception commune d’humanisme "économique", de construire ce parti travailliste, dont on parle depuis plusieurs... [Lire la suite]
samedi 16 mai 2020

Gaston Plissonnier, le (vieux) disque dur du parti communiste français

« Pour le parti communiste français, la solidarité avec le parti communiste soviétique est une question d’importance primordiale, une donnée de principe (…). Maintenir et renforcer ces liens d’amitié et de solidarité (…) est le but que, pour notre part, nous assignons à nos prochains entretiens. » (Gaston Plissonnier, 23 octobre 1968).Malgré cette loyauté voire allégeance systématique, il venait juste d’y avoir divergence entre les communistes français et les communistes soviétiques sur le Printemps de Prague. Waldeck Rochet... [Lire la suite]
vendredi 15 mai 2020

Sainte Jeanne d’Arc, l’héroïne du roman national français

« Vie longue ou brève ; triomphe ou déroute apparente ; solidité de la pierre ou fragilité d’une pauvre jeune fille mortelle : peu importe ! s’il existe une vérité immuable, une foi qui ne peut passer, l’amour d’une patrie immortelle, l’attente d’une paix qui est une exigence naturelle du cœur humain, la soif d’une justice qui nécessairement l’emportera à l’heure fixée par l’histoire, à l’heure de la reconstruction, de la réhabilitation, de la résurrection. Loi nécessaire, qui unit toujours le sacrifice au... [Lire la suite]
jeudi 14 mai 2020

L’année De Gaulle : le général Macron à Montcornet

« Apprécier les circonstances dans chaque cas particulier, tel est donc le rôle essentiel du chef. Du fait qu’il les connaît, qu’il les mesure, qu’il les exploite, il est vainqueur ; du fait qu’il les ignore, qu’il les juge mal, qu’il les néglige, il est vaincu. » (De Gaulle, "Le Fil de l’épée", éd. Berger-Levrault,  1932).Bataille pas excessivement connue dans la chronologie de la Seconde Guerre mondiale, la Bataille de Montcornet fut cependant cruciale dans l’esprit du colonel De Gaulle puisqu’elle forgea son... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 7 mai 2020

Les 75 ans de la Victoire sur le nazisme

« La politique européenne, elle sera poursuivie après moi, comme elle avait commencé avant moi, peut-être pas de la même façon, mais finalement l’histoire oblige. Ce que nous avons fait doit être poursuivi et le sera. (…) La première victoire qui soit commune, c’est la victoire de l’Europe sur elle-même. (…) L’Europe, nous la faisons, nous aimons nos patries. Restons fidèles à nous-mêmes. Relions le passé et le futur et nous pourrons passer, l’esprit en paix, le témoin à ceux qui vont nous suivre. » (François Mitterrand, le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:55:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 27 avril 2020

Sous le soleil (brûlant) de Hitler

« Son apparence physique était terrifiante. Le torse projeté en avant, traînant ses jambes derrière lui, il allait péniblement, lourdement, de son logement à la salle de conférence du bunker. Il avait perdu le sens de l’équilibre ; si jamais il était arrêté en faisant ce court trajet (vingt à trente mètres), il était obligé de s’asseoir sur l’un des bancs disposés le long du mur, ou de se retenir à son interlocuteur… Ses yeux étaient injectés de sang ; bien que tous les documents qui lui étaient destinés fussent tapés... [Lire la suite]
mercredi 15 avril 2020

Richard von Weizsäcker, la conscience morale de l’Allemagne postnazie

« Ce jour nous a tous libérés du système de la tyrannie nationale-socialiste édifiée sur le mépris de l’homme. (…) Nous devons nous garder de voir dans la fin de la guerre la cause de l’exode, de l’expulsion et de la privation de liberté. Cette cause réside bien plus dans le commencement de la guerre et dans le début de cette tyrannie qui conduisit à la guerre. Nous n’avons pas le droit de dissocier le 8 mai 1945 du 30 janvier 1933. » (Richard von Weizsäcker, le 8 mai 1985).Avoir 20 ans en 1940. Ce fut le cas de Claude... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 11 avril 2020

Emilio Colombo, grand promoteur de la coopération européenne

« Dans cette Europe unie, l’originalité de chacun des peuples participants devra être sauvegardée, et les causes, anciennes ou récentes, de divisions devront être éliminées d’un commun accord. C’est ainsi que l’Europe trouvera son identité, redeviendra un centre actif et nécessaire à bien des équilibres et, selon sa vocation, s’insèrera dans l’unité plus vaste de l’humanité. » (Emilio Colombo, 6 juillet 1977).Un jour après l’un de ses futurs homologues français, Claude Cheysson, l’ancien ministre italien Emilio Colombo est... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 10 avril 2020

Claude Cheysson, une certaine idée des relations internationales

« Claude Cheysson avait une profonde connaissance du danger des extrémismes, c’est pourquoi durant son mandat, la diplomatie française a adopté une attitude éclairée dans le soutien aux peuples opprimés de ce monde. » (Marc Reeves, "La Revue internationale", 29 octobre 2012).L’ancien ministre Claude Cheysson est né il y a 100 ans, le 13 avril 1920 à Paris. 20 ans en l’an 40. Symbole de l’élite républicaine, Claude Cheysson a été surtout connu pour avoir été le premier Ministre des Affaires étrangères du Président François... [Lire la suite]