dimanche 15 mai 2022

Michel Poniatowski, le bras droit sacrifié de Giscard

« "Ponia" (…) est alors, à 54 ans, à l’apogée de sa carrière et de sa gloire. Son entrée dans l’Histoire est tardive et sa marque est brève : l’essentiel se joue au cours d’une décennie, entre le milieu des années 1960 et celui des années 1970. (…) Son rôle est alors non négligeable, même s’il s’effectue plus dans l’ombre qu’aux responsabilités. » (Bernard Lachaise, 2006).L’ancien ministre giscardien Michel Poniatowski est né il y a 100 ans, le 16 mai 1922 à Paris. Lieutenant préféré de Valéry Giscard d’Estaing, très... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:31:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 12 mai 2022

De Gaulle, l’Europe et le volapük intégré (2)

« L’Europe des nations est la seule possible. Il n’y en a pas d’autre, en tout cas jusqu’au siècle prochain. Alors pourquoi ne pas faire tout de suite ce qui est réalisable ? Nous devons la bâtir non sur des mythes, mais sur des réalités, par le rapprochement des États, qui permettra le rapprochement des nations. C’est absurde de vouloir donner des pouvoirs supranationaux à une commission de fonctionnaires apatrides. » (Charles De Gaulle, entretiens avec Alain Peyrefitte, le 16 mai 1962). Seconde partie.Je reviens sur... [Lire la suite]
mercredi 11 mai 2022

De Gaulle, l’Europe et le volapük intégré (1)

« Dans un monde comme le nôtre où tout se ramène à la menace d’un conflit mondial, l’idée d’une Europe unie et qui aurait assez de force, assez de moyens et assez de cohésion pour exister par elle-même, cette idée-là apparaît tout naturellement. Et elle apparaît d’autant mieux que les inimitiés qui l’avaient séculairement déchirée, et en particulier l’opposition entre l’Allemagne et la France, ont actuellement cessé. Alors, du coup, voilà, mis en lumière, d’abord le caractère qu’on peut appeler complémentaire au point de vue... [Lire la suite]
mercredi 27 avril 2022

Bernard Pons, dinosaure du chiraquisme primordial

« La disparition de Bernard Pons marque la fin d’une époque. Celle des grands moments du compagnonnage, de la politique épique, du gaullisme triomphant. J’aimais beaucoup cet homme qui a tant donné à sa famille politique. » (Nicolas Sarkozy, le 27 avril 2022 sur Twitter).C’est une peine très sincère qu’a exprimée l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy en hommage au "chiraquien forcené" Bernard Pons à l’annonce de sa disparition ce mercredi 27 avril 2022 à son domicile du Gard, s’approchant, à trois mois près, de... [Lire la suite]
dimanche 10 avril 2022

Un flamant rose au milieu des éléphants

« C’est la génération Mauroy qui tire sa révérence. (…) Delebarre à Dunkerque aura copié et reproduit la machine électorale qu’il avait réglée pour son maître lillois, capable de compenser par sa manière pateline et paternelle. (…) Volontiers autoritaire, Delebarre ne compense pas comme Mauroy. » (Marc Prévost, le 3 avril 2014 dans le "Daily Nord").Le jugement de ce journaliste du Nord en forme d’éloge funèbre était sévère pour commenter l’échec surprenant de Michel Delebarre en 2014, détrôné de son siège de maire de... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 9 avril 2022

Léon Blum, homme d’État et intellectuel engagé

« Pour comprendre le Blum du Front populaire, le père du peuple de gauche, le grand Français issu de la guerre, il est trop tard quand l’on approche de l’estuaire de sa vie, quand il est déjà devenu le visage des socialistes après le congrès de Tours. Car Léon Blum est une énigme. Il n’est pas de ces figures, comme le Général De Gaulle, convaincues dès l’enfance d’un destin qu’ils vont réaliser. Il n’est pas de ceux, comme le maréchal Pétain, qui, après avoir enduré la longue frustration de ne pas être reconnus à leur valeur,... [Lire la suite]
jeudi 7 avril 2022

La création du RPF il y a 75 ans

« Notre peuple, bien qu’aient été sauvées son intégrité et son indépendance, bien qu’il ait su s’éviter à lui-même les grandes convulsions intérieures, bien qu’il ait repris son labeur avec courage au milieu des ruines, éprouve parfois une sorte de doute amer et s’interroge avec quelque angoisse sur ce que sera l’avenir. » (De Gaulle, le 7 avril 1947 à Strasbourg).Il y a soixante-quinze ans, le 7 avril 1947 à Strasbourg, devant l’hôtel de ville, De Gaulle, alors ancien Président du Conseil, a prononcé un discours qui a jeté... [Lire la suite]
jeudi 7 avril 2022

De Gaulle et le Rassemblement du Peuple Français (RPF)

« Notre peuple, bien qu’aient été sauvées son intégrité et son indépendance, bien qu’il ait su s’éviter à lui-même les grandes convulsions intérieures, bien qu’il ait repris son labeur avec courage au milieu des ruines, éprouve parfois une sorte de doute amer et s’interroge avec quelque angoisse sur ce que sera l’avenir. » (De Gaulle, le 7 avril 1947 à Strasbourg).Il y a soixante-quinze ans, le 7 avril 1947 à Strasbourg, devant l’hôtel de ville, De Gaulle, alors ancien Président du Conseil, a prononcé un discours qui a jeté... [Lire la suite]
mercredi 16 mars 2022

Arlette Laguiller et les travailleuses et les travailleurs

« La découvertes des critiques de Trotski envers le régime stalinien, ses condamnations de son système en même temps que son soutien aux acquis qu’avait permis la révolution, ont constitué pour moi une véritable révélation, parce qu’elles m’ont enfin permis de comprendre ce qu’il y avait de contradictoire entre les idéaux communistes d’une art et ce que je pouvais savoir, ou pressentir, de la réalité de l’URSS et des pays de l’Europe de l’Est d’autre part. » (Arlette Laguiller).S’il y a bien une personnalité qui a horreur du... [Lire la suite]
samedi 12 mars 2022

L’héritage politique d’Alain Krivine

« Je n’ai pas été élu Président de la République. Il m’a toujours manqué 99% des suffrages ! » (Alain Krivine).L’ancien candidat aux élections présidentielles de 1969 et 1974, longtemps porte-parole de la ligue communiste révolutionnaire, une structure trotskiste, Alain Krivine est mort à Paris ce samedi 12 mars 2022 à l’âge de 80 ans et demi (il est né le 10 juillet 1941). Parmi les acteurs de la "révolution" de mai 1968, le "jeune" Alain Krivine (il avait alors 27ans) était au service militaire affecté au régiment... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 21:25:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,