samedi 27 juillet 2019

François de Rugy n’a décidément rien compris !

« Jamais homme noble ne hait le bon vin : c’est un apophtegme monacal. » (Rabelais, 1534).L’indiscrétion a été diffusée dans tous les médias. Le Premier Ministre Édouard Philippe, qui est sur tous les fronts, et en particulier celui des EHPAD en pleine canicule, a trouvé le temps, ce jeudi 25 juillet 2019, de déjeuner "discrètement" avec l’ancien Ministre d’État démissionnaire François de Rugy.Et depuis quelques jours, il y a une rumeur surréaliste qui court. François de Rugy pourrait revenir au gouvernement. On sait... [Lire la suite]
mercredi 17 juillet 2019

Le syndicat des homards contre-attaque !

« Tous les gens qui m’ont interpellé sont unanimes sur un point : ils ne comprennent pas pourquoi François de Rugy n’a pas démissionné tout de suite. » (Bruno Bonnel, député LREM du Rhône, le 15 juillet 2019).Le retour face aux électeurs de sa circonscription, notamment à l’occasion des cérémonies locales du 14 juillet, est toujours très difficile pour un député de la majorité lorsqu’un ministre est en pleine tourmente. Ce qui était inéluctable est donc survenu, une demi-heure avant l’impossible séance des questions au... [Lire la suite]
lundi 15 juillet 2019

François de Rugy et la République du homard géant

« La faim, cette coquine, fait souvent faire aux beaux esprits des choses qui ne sont pas sur la carte. » (Cervantès, 1602).Cela fait près d’une semaine que le numéro deux du gouvernement, François de Rugy, Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire (insistons sur solidaire) est dans la tourmente. Le 10 juillet 2019, le site Mediapart, motivé par une sorte de messianisme démagogique et par un marketing commercial, a commencé à sortir des "affaires" concernant cette personnalité politique.Commençons... [Lire la suite]
mardi 13 juin 2017

Petite anthologie des gags de Lagaffe (1) : un amour de requin

« Pourquoi fait-on des dessins affreux ? Je crois que c’est surtout pour le plaisir simple et bête de faire des grimaces… En cherchant un peu plus loin, on trouverait peut-être que c’est pour transformer en gag la crainte du vieillissement, de la maladie, du cercueil ! » (André Franquin).Il y a soixante ans, le 13 juin 1957, est paru le 1000e numéro du "Journal de Spirou". C’était alors l’occasion de publier le premier gag d’un célèbre employé de bureau, Gaston Lagaffe, venu travailler aux éditions Dupuis on n’a... [Lire la suite]
mardi 28 février 2017

Gaston Lagaffe, le jeune de soixante ans

« Pourquoi fait-on des dessins affreux ? Je crois que c’est surtout pour le plaisir simple et bête de faire des grimaces… En cherchant un peu plus loin, on trouverait peut-être que c’est pour transformer en gag la crainte du vieillissement, de la maladie, du cercueil ! S’il n’est pas ce remède, le dessin d’horreur est un dévergondage, ce qui n’est pas une raison pour que je m’en abstienne. » (André Franquin).Dans le numéro 985 du "Journal de Spirou" sorti le 28 février 1957, un curieux personnage a fait son... [Lire la suite]