mardi 5 juillet 2022

Le massacre d’Oran, 60 ans plus tard…

« Qu’importe après tout que les mots manquent ou trébuchent, s’ils parviennent, fugitivement du moins, à ramener parmi nous l’Algérie exilée et la mettre, avec ses plaies, à un ordre du jour dont enfin nous n’ayons pas honte. » (Albert Camus).Albert Camus était très lié à l’Algérie (c’est un euphémisme) mais il n’a pas eu le temps de connaître la fin de la guerre d’Algérie. Il y a soixante ans, le 5 juillet 1962, l’Algérie est devenue indépendante de la République française. Cette date est la conséquence des Accords d’Évian... [Lire la suite]
dimanche 12 décembre 2021

3e référendum en Nouvelle-Calédonie : très large victoire du maintien dans la République française

« Ce soir, en tant que chef de l’État, garant de nos institutions, je prends donc acte solennellement du résultat de ces trois scrutins. Ils confirment la volonté exprimée par la majorité des Calédoniens de rester dans la République et dans la Nation française. Les Calédoniennes et les Calédoniens ont choisi de rester Français. Ils l’ont décidé librement. Pour la Nation entière, ce choix est une fierté et une reconnaissance. Ce soir, la France est plus belle car la Nouvelle-Calédonie a décidé d’y rester. » (Emmanuel Macron,... [Lire la suite]
vendredi 10 décembre 2021

Nouvelle-Calédonie : jamais deux sans trois !

« L’avenir, c’est la dernière étape de l’Accord de Nouméa. Un troisième référendum est possible. C’est à vos élus du Congrès de le décider. L’État, fidèle à sa parole, se tient prêt à l’organiser si c’était leur choix. » (Emmanuel Macron, le 4 octobre 2020).Pour la troisième et dernière fois, la Nouvelle-Calédonie va voter ce dimanche 12 décembre 2021. Il s’agit d’un dernier référendum pour l’indépendance. Le processus est long et la pandémie de covid-19 n’a pas facilité les choses.Selon l’Accord de Nouméa signé le 5... [Lire la suite]
lundi 5 octobre 2020

Nouvelle-Calédonie : le vent du boulet ?

« Mes chers compatriotes, depuis plus de trente ans, nous parcourons ensemble un chemin inédit. Nous regardons en face notre histoire en Nouvelle-Calédonie, qui est une histoire coloniale. Et nous cherchons à la dépasser, pour ne pas qu’elle nous enferme. Nous savons aujourd’hui que nous sommes à la croisée des chemins. » (Emmanuel Macron, le 4 octobre 2020 à l’Élysée).Ce dimanche 4 octobre 2020, les 180 598 électeurs néo-calédoniens inscrits sur les listes électorales ont été convoqués pour le deuxième référendum sur... [Lire la suite]
mardi 29 septembre 2020

Nouvelle-Calédonie : bis repetita ?

« À présent, j’invite chacun à se tourner vers l’avenir, j’invite chacun à se saisir des responsabilités exceptionnellement larges reconnues aux instances locales, pour construire la Nouvelle-Calédonie forte de son histoire et tournée vers demain. J’invite chacun à inscrire la Nouvelle-Calédonie tout à la fois dans la République et dans le destin océanique et indopacifique qui est le sien. » (Emmanuel Macron, le 4 novembre 2018).Qui sait aujourd’hui, du moins en métropole, qu’il va y avoir un nouveau référendum... [Lire la suite]
mardi 6 novembre 2018

Nouvelle-Calédonie : un timide oui à la France

« Ce jour était le rendez-vous que les Calédoniens et l’État s’étaient donné à eux-mêmes pour surmonter les divisions. Je veux relever ici la promesse tenue depuis trente ans, sans considération des changements de majorité à Paris ou en Nouvelle-Calédonie. (…) Avec le gouvernement, nous avons tenu à la stricte neutralité de l’État dans cette consultation ; et à la plus grande transparence de l’ensemble du processus électoral. Nous avons garanti la loyauté et la sincérité de ce scrutin qui s’est fait sous le regard... [Lire la suite]
vendredi 2 novembre 2018

Paris à l’écoute de la Nouvelle-Calédonie

« La France serait moins belle sans la Nouvelle-Calédonie, parce qu’elle est une part de cette France Monde, de cette France qui existe dans cette région du monde à des dizaines de milliers de kilomètres de Paris mais au cœur de ce qui est la vocation même de la France de rayonner à travers tous les continents et sur toutes les mers. La France serait moins belle sans la Nouvelle-Calédonie parce que la Nouvelle-Calédonie a apporté à toute la France des modèles pour les générations futures et ce premier modèle, c’est celui que nous... [Lire la suite]
mercredi 8 novembre 2017

Une belle tête de vainqueur !

« Si une Communauté autonome ne remplit pas les obligations que la Constitution ou les autres lois lui imposent ou agit de façon à porter gravement atteinte à l’intérêt général de l’Espagne, le gouvernement (…) pourra, avec l’approbation de la majorité absolue des membres du Sénat, prendre les mesures nécessaires pour la contraindre à respecter ces obligations ou pour protéger l’intérêt général mentionné. Pour mener à bien les mesures prévues au paragraphe précédent, le gouvernement pourra donner des instructions à toutes les... [Lire la suite]
dimanche 1 octobre 2017

La Castalogne

Scrutin illégal de tous les dangers ce dimanche 1er octobre 2017 en Catalogne (Article écrit avant la connaissance des résultats).Il y a quelques années, j’avais pris quelques jours de vacances dans la sympathique ville balnéaire de Vinaros, juste après la …frontière de la Catalogne, au sud. Cela m’avait plu et je m’étais dit : je reviendrai certainement. Et soudain, une frayeur a envahi mon esprit depuis plus d’un an et demi : serais-je désormais obligé d’attendre un contrôle, ou plutôt deux contrôles, à la douane pour... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:28:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 29 mars 2017

29 mars 1947 : début de massacre à Madagascar

« Trop loin, une île. Trop loin, une année, 1947. La terre rouge de l’île. Pour commencer, on dira que les faits ont réellement existé, que les sagaies ont volé, que les balles ont sifflé, que les cadavres ont jonché la terre. Rire. Des rires en masque de douleur. Des rires sur l’absurdité de ces lignes cherchant à comprendre pourquoi je devrais me justifier pour revendiquer ma mémoire. » (Jean-Luc Raharimanana, écrivain malgache, 2007).Depuis 1967, le 29 mars est un jour férié à Madagascar. Pourquoi ? Parce que le 29... [Lire la suite]