lundi 8 juillet 2019

Walter Scheel (1919-2016), figure centrale des libéraux démocrates allemands

« On ne meurt pas riche de ce qu’on a fait, on meurt pauvre de ce qu’on n’a pas fait. » (Frédéric Dard, 1996).L’homme d‘État allemand Walter Scheel est né il y a juste un siècle, le 8 juillet 1919. Cette figure essentielle du parti libéral démocrate d’après-guerre de l’Allemagne fédérale est morte il y a trois ans, le 24 août 2016 à l’âge de 97 ans, quelques mois après une autre figure majeure du même parti, Hans-Dietrich Genscher.L’appellation "libéral démocrate" peut prêter à confusion en France où le mot "libéral" donne... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:57:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 1 juillet 2019

Chadli Bendjedid est né il y a 90 ans

« Conscient de mes responsabilités, j’estime que la seule solution à la crise actuelle réside dans la nécessité de me retirer de la scène politique. Pour cela (…), je renonce, à compter de ce jour, à mes fonctions de Président de la République. ».Non, surtout, pas de contresens ni de songe d'été des gilets jaunes, ce n’est pas Emmanuel Macron qui a prononcé ces quelques mots, il ne s’agit pas de la France, mais il s’agit de l’Algérie, une allocution à la télévision nationale, le 11 janvier 1992, il s'agit de... [Lire la suite]
jeudi 13 juin 2019

Édouard Philippe, vainqueur par défaut des gilets jaunes et des européennes ?

« L’acte II que je vous ai présenté repose, je l’ai dit, sur un changement de méthode et sur le traitement de trois enjeux prioritaires : l’écologie, la justice sociale et un fonctionnement démocratique, non seulement pour ce qui concerne nos institutions, mais aussi dans le fonctionnement de l’État et de notre capacité à faire vivre et rendre dynamique nos territoires, dans le cadre d’une décentralisation bien plus claire. » (Édouard Philippe, le 12 avril 2019 dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale).Drôle de... [Lire la suite]
lundi 8 avril 2019

La proportionnelle éloigne les élus du peuple

« La majorité a toujours raison, mais la raison a bien rarement la majorité aux élections. » (Jean Mistler, 1976).La fin du grand débat et l’heure des décisions ont remis une fois encore dans l’actualité la perspective d’un scrutin proportionnel pour l’élection des députés. C’est une tradition française de vouloir changer les institutions quand les actions politiques ne fonctionnent pas. Il suffit de voir la litanie des Constitutions en deux siècles, une dizaine en France, une seule aux États-Unis (et aucune au... [Lire la suite]
samedi 6 avril 2019

François de Grossouvre au cœur de la Mitterrandie

« Mes soupirs et les siens font un langage secretPar où son cœur au mien à tous moments s’engage… »(Corneille, 1632).Il y a vingt-cinq ans, le 7 avril 1994, François de Grossouvre, mystérieux conseiller du Président de la République, est retrouvé sans vie dans son bureau à l’Élysée. Après une courte enquête, on a affirmé qu’il s’agissait d’un suicide, "version" que contestent la famille et ceux qui l’ont approché peu de temps avant sa mort.La vie de François de Grossouvre est d’autant plus étonnante qu’elle le serait... [Lire la suite]
samedi 16 février 2019

La Chine communiste peut-elle devenir une grande démocratie ?

« Si le parti communiste ne se réforme pas lui-même, s’il ne se transforme pas, il perdra sa vitalité et mourra de mort naturelle. » (26 février 2003).Ce samedi 16 février 2019 à Pékin s’est éteint l’historien, poète et homme politique chinois, Li Rui. Il avait 101 ans (né le 13 avril 1917) et il avait participé à la Révolution chinoise en s’engageant au parti communiste chinois en 1937. Lycéen à Hubei, il a dirigé la rébellion étudiante contre les chefs de guerre locaux. Étudiant ayant combattu les Japonais, il fut... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:27:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 13 février 2019

Bouteflika, le malade imaginé ou le fantôme d’El Mouradia

« À ta place, ce c*l, je voudrais l’installer sur un trône. Tu pourrais augmenter indéfiniment tes richesses, manger fort souvent de l’andouille et rouler carrosse par les rues. » (Alfred Jarry, "Ubu roi", 1896).Il y avait encore quelques doutes pendant quelques jours, mais c’est maintenant officiel, depuis ce dimanche 10 février 2019 : aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le Président de la République algérienne démocratique et populaire sortant Abdelaziz Bouteflika a confirmé qu’il serait candidat à... [Lire la suite]
samedi 9 février 2019

Chadli Bendjedid et la transition vaguement pluraliste de l’Algérie

« Conscient de mes responsabilités, j’estime que la seule solution à la crise actuelle réside dans la nécessité de me retirer de la scène politique. Pour cela (…), je renonce, à compter de ce jour, à mes fonctions de Président de la République. ».Non, surtout, pas de contresens ni de songe d'été des gilets jaunes, ce n’est pas Emmanuel Macron qui a prononcé ces quelques mots, il ne s’agit pas de la France, mais il s’agit de l’Algérie, une allocution à la télévision nationale, le 11 janvier 1992, il s'agit de... [Lire la suite]
mardi 13 novembre 2018

Le Prince Charles sera-t-il un jour roi ?

« L’islam fait partie de notre passé et de notre présent, dans tous les domaines de l’activité humaine. Il a contribué à créer l’Europe moderne. Il fait partie de notre héritage. ».Celui qui a prononcé les mots ci-dessus les prononcerait-il encore aujourd’hui, en 2018 ? Ils ont été prononcés il y a déjà longtemps, le 27 octobre 1993 au Sheldonian Theatre, à Oxford, en Angleterre. Il y a vingt-cinq ans. C’est-à-dire, bien avant les attentats du 11 septembre 2001, bien avant les massacres des terroristes de... [Lire la suite]
mercredi 3 octobre 2018

Cinquième République : pour ses 60 ans, chérissons-la !

« Ne touchons que d’une main tremblante à des institutions qui sont le socle de la République ! » (Pierre Mazeaud, alors Président du Conseil Constitutionnel, le 3 janvier 2006).La Constitution de la Cinquième République a 60 ans ce jeudi 4 octobre 2018. 60 ans, c'est beaucoup en France pour un régime républicain ! Historiquement, seule la Troisième République "bat" la république actuelle, avec presque 70 ans. Dans dix ans, si les gouvernants sont raisonnables et responsables, nous battrons ce record de longévité. Pas... [Lire la suite]