vendredi 24 mai 2019

Européennes 2019 (4) : les enjeux du scrutin du 26 mai 2019

« Je ne peux (…) pas être un spectateur, mais un acteur de cette élection européenne qui est la plus importante depuis 1979 parce que l’Union est face à un risque existentiel. Si, en tant que chef de l’État, je laisse se disloquer l’Europe qui a construit la paix, qui a apporté de la prospérité, j’aurai une responsabilité devant l’Histoire. Le Président français n’est pas un chef de parti, mais il est normal qu’il s’implique dans des choix fondamentaux. (…) Est ennemi de l’Europe celui qui ne croit pas en son avenir. Les... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:56:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 22 mai 2019

Européennes 2019 (3) : l’Union Européenne est-elle démocratique ?

« Il y a un paradoxe : on a passé des mois à dire qu’il fallait redonner de la vigueur à notre démocratie et l’on considérerait qu’il n’est pas important d’aller voter ? Décider de ne pas aller voter, c’est décider de donner sa voix à ceux qui ne veulent que détruire. » (Emmanuel Macron, déclarations avec la presse régionale, 20 mai 2019).La question que je pose dans le titre, à savoir, "L’Union Européenne est-elle démocratique ?" peut prêter à sourire plus qu’à réfléchir. La réponse paraît immédiate,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:52:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 20 mai 2019

À quoi pense Nathalie Loiseau ?

« Nous devons tenir debout. Fiers et lucides. Dire d’abord ce qu’est l’Europe. C’est un succès historique : la réconciliation d’un continent dévasté, dans un projet inédit de paix, de prospérité et de liberté. Ne l’oublions jamais. Et ce projet continue à nous protéger aujourd’hui : quel pays peut agir seul face aux stratégies agressives de grandes puissances ? Qui peut prétendre être souverain, seul, face aux géants du numérique ? » (Emmanuel Macron, Lettre aux citoyens européens, le 4 mars 2019).J’ai... [Lire la suite]
samedi 18 mai 2019

Nathalie Loiseau, la Simone Veil d'Emmanuel Macron ?

« Nous devons tenir debout. Fiers et lucides. Dire d’abord ce qu’est l’Europe. C’est un succès historique : la réconciliation d’un continent dévasté, dans un projet inédit de paix, de prospérité et de liberté. Ne l’oublions jamais. Et ce projet continue à nous protéger aujourd’hui : quel pays peut agir seul face aux stratégies agressives de grandes puissances ? Qui peut prétendre être souverain, seul, face aux géants du numérique ? » (Emmanuel Macron, Lettre aux citoyens européens, le 4 mars 2019).J’ai... [Lire la suite]
mardi 7 mai 2019

Emmanuel Macron, deux ans après

« C’est cela que je demande au gouvernement, aux assemblées, aux partenaires sociaux, aux élus : de replacer l’humain au centre, de rebâtir une nation de citoyens libres dans une Europe plus forte parce que je crois que c’est ainsi que nous pourrons véritablement retrouver cet art si particulier d’être Français. » (Emmanuel Macron, conférence de presse du 25 avril 2019 à l’Élysée).Ce mardi 7 mai 2019, cela fait deux ans que le Président de la République Emmanuel Macron a été élu, et je le répète, bien élu (mieux que... [Lire la suite]
jeudi 2 mai 2019

Édouard Balladur, le théoricien de la cohabitation

« Il y a eu trois cohabitations, le Président et le Premier Ministre ont appartenu à des familles politiques opposées. J’avais recommandé cette application nouvelle de nos institutions dès 1983, afin que la Ve République sorte de cette alternative stérile, faisant courir des risques inutiles à sa stabilité, voire à sa survie (…). Toutes trois ont eu l’ambition de mettre en œuvre des changements profonds, malgré l’opposition du Président de la République en exercice, qui ne jouait guère plus que le rôle d’un spectateur, mais... [Lire la suite]
mercredi 1 mai 2019

Ce que la liste UDI menée par Jean-Christophe Lagarde propose pour démocratiser les institutions européennes

« Il y a un paradoxe : on a passé des mois à dire qu’il fallait redonner de la vigueur à notre démocratie et l’on considérerait qu’il n’est pas important d’aller voter ? Décider de ne pas aller voter, c’est décider de donner sa voix à ceux qui ne veulent que détruire. » (Emmanuel Macron, déclarations avec la presse régionale, 20 mai 2019).La question que je pose dans le titre, à savoir, "L’Union Européenne est-elle démocratique ?" peut prêter à sourire plus qu’à réfléchir. La réponse paraît immédiate,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:49:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 29 avril 2019

Législatives en Espagne : le pari gagné de Pedro Sanchez

« J’entrevois mieux le principe des victoires : celui-là qui s’assure d’un poste de sacristain ou de chaisière dans la cathédrale bâtie, est déjà vaincu. Mais quiconque porte dans le cœur une cathédrale à bâtir, est déjà vainqueur. » (Antoine de Saint-Exupéry, 1942).L’Europe se retournerait-elle de nouveau vers les socialistes et sociaux-démocrates après les avoir délaissés ces dernières années un peu partout (France, Allemagne, Italie, etc.) ? Va-t-elle également connaître un nouveau leader européen potentiel qui... [Lire la suite]
dimanche 28 avril 2019

L'Europe de Macron face à l'Europe de Sanchez ?

« J’entrevois mieux le principe des victoires : celui-là qui s’assure d’un poste de sacristain ou de chaisière dans la cathédrale bâtie, est déjà vaincu. Mais quiconque porte dans le cœur une cathédrale à bâtir, est déjà vainqueur. » (Antoine de Saint-Exupéry, 1942).L’Europe se retournerait-elle de nouveau vers les socialistes et sociaux-démocrates après les avoir délaissés ces dernières années un peu partout (France, Allemagne, Italie, etc.) ? Va-t-elle également connaître un nouveau leader européen potentiel qui... [Lire la suite]
vendredi 26 avril 2019

Emmanuel Macron et l’art d’être Français

« Est-ce qu’il faudrait tout arrêter de ce qui a été fait depuis deux ans ? Je me suis posé la question : "est-ce qu’on a fait fausse route ?". Je crois tout le contraire, je crois que les transformations en cours et les transformations indispensables à faire dans notre pays ne doivent pas être arrêtées parce qu’elles répondent profondément à l’aspiration de nos concitoyens. (…) Alors la réponse n’est pas dans le reniement mais je crois dans la définition plus profonde d’une nouvelle ambition. » (Emmanuel... [Lire la suite]