mercredi 30 octobre 2019

Mosquée de Bayonne : non assistance à peuple en danger ?

« Nous devons faire très attention à ce que nous tous, ici, responsables politiques élus ou non, nous disons. Singulièrement lorsque nous parlons de religion, de toutes les religions (…). Je vois bien que le débat politique est plein de passions, parfois plein d’invectives, parfois plein d’amalgames. D’un côté comme de l’autre, quelles que soient les positions défendues, on s’accuse de ne pas comprendre la menace contre la République, on accuse tel ou tel parti. Je tiens à affirmer (…) qu’il me paraît que, dans une démocratie... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:58:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 30 septembre 2019

L’islam pour les Nuls, ou la géopolitique de l’islam selon Antoine Sfeir (1)

« Chaque fois que l’homme, dans l’histoire de l’humanité, s’est pris pour Dieu ou s’en est proclamé le porte-parole, ce fut la catastrophe. Rien n’a changé au cours des siècles. » (Antoine Sfeir, 2013). Première partie.Il y a un an, le 1er octobre 2018, le politologue franco-libanais Antoine Sfeir est mort à Paris, après de douloureux moments d’une maladie hélas trop répandue, quelques semaines avant son 70e anniversaire (né le 25 novembre 1948 à Beyrouth dans une famille maronite, c’est-à-dire chrétienne). Spécialiste du... [Lire la suite]
mercredi 25 septembre 2019

L’empire des chats, selon Bernard Werber

« Il est déjà mort celui pour qui demain est un autre hier. Il est déjà mort celui qui sait le matin ce qui va lui arriver l’après-midi. Il est déjà mort celui qui n’aspire qu’à l’immobilisme et à la sécurité. » ("Demain les chats", 2016).Ce mercredi 25 septembre 2019 sort aux éditions Albin Michel le nouveau roman de Bernard Werber, "Sa majesté des chats". Un livre de 464 pages qui promet, comme ses précédents ouvrages, un grand succès commercial. Bernard Werber est un auteur prolifique depuis vingt-huit ans, il sort un... [Lire la suite]
samedi 27 juillet 2019

Bernard Werber, maître du roman d'anticipation

« Il est déjà mort celui pour qui demain est un autre hier. Il est déjà mort celui qui sait le matin ce qui va lui arriver l’après-midi. Il est déjà mort celui qui n’aspire qu’à l’immobilisme et à la sécurité. » ("Demain les chats", 2016).Ce mercredi 25 septembre 2019 sort aux éditions Albin Michel le nouveau roman de Bernard Werber, "Sa majesté des chats". Un livre de 464 pages qui promet, comme ses précédents ouvrages, un grand succès commercial. Bernard Werber est un auteur prolifique depuis vingt-huit ans, il sort un... [Lire la suite]
jeudi 13 décembre 2018

La Commission Stasi : la République, le voile islamique et le "vivre ensemble"

« La laïcité, pierre angulaire du pacte républicain, repose sur trois valeurs indissociables : liberté de conscience, égalité en droit des options spirituelles et religieuses, neutralité du pouvoir politique. La liberté de conscience permet à chaque citoyen de choisir sa vie spirituelle ou religieuse. L’égalité en droit prohibe toute discrimination ou contrainte et l’État ne privilégie aucune option. Enfin, le pouvoir politique reconnaît ses limites en s’abstenant de toute immixtion dans le domaine spirituel ou religieux. La... [Lire la suite]
mardi 13 novembre 2018

Le Prince Charles sera-t-il un jour roi ?

« L’islam fait partie de notre passé et de notre présent, dans tous les domaines de l’activité humaine. Il a contribué à créer l’Europe moderne. Il fait partie de notre héritage. ».Celui qui a prononcé les mots ci-dessus les prononcerait-il encore aujourd’hui, en 2018 ? Ils ont été prononcés il y a déjà longtemps, le 27 octobre 1993 au Sheldonian Theatre, à Oxford, en Angleterre. Il y a vingt-cinq ans. C’est-à-dire, bien avant les attentats du 11 septembre 2001, bien avant les massacres des terroristes de... [Lire la suite]
vendredi 18 mai 2018

Le massacre à Gaza aurait-il pu être évité ?

« Le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre. » (Victor Hugo, 1848).Une soixantaine de morts parmi les Palestiniens, parfois des enfants et même des bébés, le lundi 14 mai 2018. Plus d’une centaine si l’on compte aussi les victimes du vendredi 11 mai 2018. Contraste saisissant entre l’inauguration de la nouvelle ambassade des États-Unis à Jérusalem, en grandes pompes, accompagnée de cris de joie de certains Israéliens, et ce massacre qui a choqué le monde entier.Hélas, beaucoup ont presque intérêt à un tel massacre.... [Lire la suite]
mercredi 28 mars 2018

Sissi imperator

« Un bulletin de vote est une balle. On ne vote pas tant qu’on ne voit pas la cible, et si la cible est hors d’atteinte, on garde le bulletin dans la poche. » (Malcolm X, Cleveland le 3 avril 1964).Quelque 54 millions de citoyens égyptiens sont appelés aux urnes du lundi 26 au mercredi 28 mars 2018 pour élire leur Président de la République. Cette élection présidentielle est néanmoins boycottée par de nombreux partis d’opposition. Il n’y a que deux candidats, le maréchal Abdel Fattah Al-Sissi, le Président sortant, et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:38:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 16 avril 2017

Quand Benoît XVI parlait de la foi et de la raison…

« Les cultures profondément religieuses du monde voient cette exclusion du divin de l’universalité de la raison comme un outrage à leurs convictions les plus intimes. Une raison qui reste sourde au divin et repousse la religion dans le domaine des sous-cultures est inapte au dialogue des cultures. » (Ratisbonne, le 12 septembre 2006).Heureux hasard pour un pape que fêter son anniversaire le jour de Pâques, la plus importante fête religieuse des chrétiens. Et pas n’importe quel anniversaire ! Benoît XVI fête en effet ses... [Lire la suite]
mercredi 2 novembre 2016

Marée humaine d’indignation après la mort atroce de Mouhcine Fikri

« Le Marocain ne demande pas grand chose. Il veut juste que le pays et l’économie tournent. Si l’on lui dit qu’on n’est pas en mesure de faire un truc pour lui, le Marocain comprend et accepte. Un jour, une dame m’a demandé ce que je pensais de la pauvreté au Maroc. Je lui ai dit : "Madame, les Marocains peuvent accepter la pauvreté mais jamais, jamais, ils n’accepteront de se faire voler ou d’être victimes d’injustices". » (Abdelilah Benkiran, Premier Ministre du Maroc, devant des diplômés de HEC Paris).Parfois, il y a... [Lire la suite]