jeudi 23 septembre 2021

Bouteflika, la momie d’El Mouradia

« Les choses passées ont leurs spectres comme les hommes décédés ; c’est que la nuit évoque le fantôme des mondes transformés aussi bien que les ombres humaines. » (Paul Féval, 1850).L’ancien Président de la République algérienne Abdelaziz Bouteflika est mort le 17 septembre 2021 à l’âge de 84 ans (né le 2 mars 1937). Homme historique du FLN, il fut l’insubmersible Ministre des Affaires étrangères du 4 septembre 1963 au 8 mars 1979, sous Ben Bella puis Boumédiène (dont il a aidé le coup d’État), puis, après une période... [Lire la suite]
dimanche 5 septembre 2021

Les attentats du 11 septembre 2001 et la naissance du complotisme 2.0

« Les récits complotistes ont toujours existé et ils ont toujours fait partie de la narration globale. D’ailleurs, plus les sociétés se sont structurées, plus ils ont été importants. Ils sont une forme de contre-discours et l’analyse par ceux qui ne savent pas l’observer. (…) Il existe une maladie en psychiatrie qui s’appelle l’apophénie. C’est le fait de voir des choses qui n’existent pas, et le complotisme est à la fois un facteur et un symptôme des sociétés modernes. » (Thomas Huchon, le 25 août 2021 sur Public... [Lire la suite]
dimanche 29 août 2021

Kaboum

« Nous avons toujours une ancre qui tient ferme aussi longtemps qu’on ne la brise pas soi-même ; c’est le sentiment du devoir. » (Ivan Tourgueniev, 1856).Hélas, en six modestes lettres, mon titre résume la situation actuelle en Afghanistan (c’est par ailleurs une série télévisée canadienne pour enfants). Ceux qui pensent que c’est trop loin pour s’en préoccuper font une erreur de discernement : d’une part, tout ce qui est humain nous concerne tous, nous humains, et en particulier la détresse humaine, sous toutes... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:47:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 17 août 2021

Les Talibans à Kaboul : Emmanuel Macron intervient

« L’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu’il a été. C’est un enjeu pour la paix, la stabilité internationale, contre un ennemi commun : le terrorisme et ceux qui le soutiennent ; à cet égard, nous ferons également tout pour que la Russie, les États-Unis et l’Europe puissent efficacement coopérer, car nos intérêts sont bien les mêmes. » (Emmanuel Macron, le 16 août 2021).Ce dimanche 15 août 2021 fait partie de ces tristes journées de l’histoire du monde. Kaboul, la capitale de... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 16 août 2021

Emmanuel Macron et la prise de Kaboul du 15 août 2021 par les Talibans

« L’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu’il a été. C’est un enjeu pour la paix, la stabilité internationale, contre un ennemi commun : le terrorisme et ceux qui le soutiennent ; à cet égard, nous ferons également tout pour que la Russie, les États-Unis et l’Europe puissent efficacement coopérer, car nos intérêts sont bien les mêmes. » (Emmanuel Macron, le 16 août 2021).Ce dimanche 15 août 2021 fait partie de ces tristes journées de l’histoire du monde. Kaboul, la capitale de... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 22:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 24 juillet 2021

Jacques Hamel, martyr de la République autant que de l’Église

« Cette histoire se répète jusqu’à aujourd’hui ; et aujourd’hui, dans l’Église, il y a plus de martyrs chrétiens qu’aux premiers temps. Aujourd’hui, il y a des chrétiens assassinés, torturés, empoisonnés, égorgés parce qu’ils ne renient pas Jésus-Christ. Dans cette histoire, nous arrivons à notre père Jacques : lui, il fait partie de cette chaîne des martyrs. » (pape François, le 14 septembre 2016).Ce vendredi 23 juillet 2021, une information est venue s’incruster discrètement dans le flux des actualités... [Lire la suite]
mercredi 14 juillet 2021

Fête nationale : cinq ans plus tard…

« Alors que la science nous offre les moyens de nous protéger, nous devons les utiliser avec confiance dans la raison et dans le progrès. Pour nous protéger et pour notre unité, nous devons aller vers la vaccination de tous les Français, car c’est le seul chemin vers le retour à la vie normale. (…) Et j’appelle solennellement tous nos concitoyens non-vaccinés à aller se faire vacciner dès aujourd’hui au plus vite. » (Emmanuel Macron, le 12 juillet 2021).Il y a cinq ans exactement, le 14 juillet 2016 vers 22 heures 30, à... [Lire la suite]
mardi 8 juin 2021

L’insupportable complotisme de Mélenchon

« Vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident ou un meurtre. Ça a été Merah en 2012 (…). Tout ça, c’est écrit d’avance. » (Jean-Luc Mélenchon, le 6 juin 2021 sur France Inter).Le non-pouvoir rend-il fou ? On savait que le pouvoir rendait fou, mais celui qui s’imaginait élu, qui était sûr d’être élu en 2017, un peu à l’instar d’un Donald Trump sûr d’être réélu en 2020, comme si on lui avait confisqué son élection en 2017, et pourtant, il n’était pas deuxième, il... [Lire la suite]
lundi 23 novembre 2020

50 ans après Charlie Hebdo, toujours la liberté de la presse en question

« Les Éditions du Square, société gérante des titres "Hara-Kiri" et "L’Hebdo Hara-Kiri" et propriétaire du journal mensuel "Charlie", décide, devant le désastre financier que représente pour elle l’interdiction de "L’Hebdo Hara-Kiri", de créer un supplément hebdomadaire au mensuel "Charlie" afin de pouvoir continuer à faire face à ses engagements financiers et de permettre aux collaborateurs de l’ex-"Hebdo Hara-Kiri" ainsi qu’aux autres employés de la Société de ne pas perdre leurs moyens d’existence. » ("Charlie Hebdo"... [Lire la suite]
jeudi 22 octobre 2020

Samuel Paty : faire des républicains

« Samuel Paty fut tué parce que les islamistes veulent notre futur et qu’ils savent qu’avec des héros tranquilles tels que lui, ils ne l’auront jamais. Eux séparent les fidèles des mécréants. Samuel Paty ne connaissait que des citoyens. Eux se repaissent de l’ignorance. Lui croyait dans le savoir. Eux cultivent la haine de l’autre. Lui voulait sans cesse en voir le visage, découvrir l’altérité. Samuel Paty fut la victime de la conspiration funeste de la bêtise, du mensonge, de l’amalgame, de la haine de l’autre, de la haine de ce... [Lire la suite]