mercredi 13 novembre 2019

Patrick Balkany, les Misérables, l’homme providentiel et l’incertitude quantique

« On l’a vu, le pays lui devait beaucoup, les pauvres lui devaient tout : il était si utile qu’il avait bien fallu qu’on finît par l’aimer ; ses ouvriers en particulier l’adoraient, et il portait cette adoration avec une sorte de gravité mélancolique. » (Victor Hugo, "Les Misérables", 1862).Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany va-t-il sortir de prison ce mercredi 13 novembre 2019 ? Pas sûr, car même si le juge l’acceptait, il faudrait payer une caution, et selon sa femme Isabelle Balkany, sur France... [Lire la suite]
dimanche 27 octobre 2019

Robert Boulin, quarante années plus tard…

« Je ne sais pas si je comprendrai un jour clairement [ses raisons], mais je pense que l’une des raisons qui l’a poussé à cette extrémité est l’incompréhension totale de ses amis et la relation fausse qu’il a pu avoir à partir de ce moment-là avec eux. (…) Il ne s’est pas suicidé pour 40 000 francs, mais par manque d’amour des autres et par dégoût. Il ne supportait pas le climat d’ignominie qui régnait sur son passage. Il me racontait que, lorsqu’il se rendait à l’Assemblée Nationale au moment de l’affaire, il entendait dans... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 19 septembre 2019

Jean-Luc Mélenchon, à côté de la plaque !

« Rouler son rocher indéfiniment et attendre qu’il retombe en bas de la montagne. C’était le sens de son message : alors, comment va FI ? ça roule. » (Laurent Joffrin, "Libération" du 24 juin 2019).Faut-il se montrer publiquement arrogant contre le juge chargé de superviser son procès ? Faut-il le provoquer en criant à la justice politique afin de faire pression et de susciter sa clémence ? Quelle drôle de tactique de la terre brûlée qui soumet une justice agacée à la tentation de le sanctionner plus... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:26:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 14 septembre 2019

Patrick Balkany en prison : faut-il s’en réjouir ?

« La politique, c’est savoir à qui on prend du fric pour le donner à qui. » (Abbé Pierre, 2006).Cette semaine, c’était la rentrée judiciaire : audition de François Bayrou et Marielle de Sarnez le 11 septembre 2019, mise en examen de Richard Ferrand, Président de l’Assemblée Nationale, le 12 septembre 2019, au point que cette annonce a rendu inaudible le Premier Ministre Édouard Philippe sur la réforme des retraites (discours au CESE le matin, journal de 20 heures sur TF1 le soir), mise en examen de Jean-Marie Le Pen (91... [Lire la suite]
dimanche 23 juin 2019

Jean-Luc Mélenchon, le tribun qui tourne à vide

« Rouler son rocher indéfiniment et attendre qu’il retombe en bas de la montagne. C’était le sens de son message : alors, comment va FI ? ça roule. » (Laurent Joffrin, "Libération" du 24 juin 2019).Faut-il se montrer publiquement arrogant contre le juge chargé de superviser son procès ? Faut-il le provoquer en criant à la justice politique afin de faire pression et de susciter sa clémence ? Quelle drôle de tactique de la terre brûlée qui soumet une justice agacée à la tentation de le sanctionner plus... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 23:06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 22 mars 2019

Affaire Benalla : des parlementaires qui font leur travail !

« Le bureau [du Sénat] a donc demandé au Président du Sénat de saisir le ministère public, pour porter à sa connaissance ces (…) déclarations ainsi que la liste des incohérences et des contradictions relevées dans le rapport de la commission d’enquête. Il reviendra au ministère public de procéder, s’il y a lieu, à des investigations complémentaires qui pourront également concerner d’autres personnes et d’autres faits que celles et ceux évoqués dans ce rapport. » (Communiqué de presse de Sénat, 21 mars 2019).On ne pourra plus... [Lire la suite]
mardi 12 mars 2019

Bernard Tapie : faut-il encore s’acharner sur cet homme ?

« Je n’ai pas l’impression qu’il soit extrêmement honnête et je n’ai pas envie qu’il aille en prison. » (Geoffroy Lejeune, directeur de "Valeurs actuelles", le 11 mars 2019).Né bien après le début des aventures financières de Bernard Tapie, Geoffroy Lejeune, directeur de "Valeurs actuelles", reconnaissant qu’il n’y comprenait rien aux enjeux du (nouveau) procès qui a commencé ce lundi 11 mars 2019 au tribunal de grande instance de Paris, a exprimé sur LCI un sentiment contrasté qui pourrait être facilement partagé par un... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 24 février 2019

Affaire Benalla : un manque de sens politique ?

« Ma nature m’avertit, mon expérience m’a appris, qu’au sommet des affaires, on ne sauvegarde son temps et sa personne qu’en se tenant méthodiquement assez haut et assez loin. » (Charles De Gaulle, 1954).La commission d’enquête du Sénat sur l’affaire Benalla a rendu ses conclusions le mercredi 20 février 2019. On peut y lire le volumineux rapport (à télécharger ici) présenté au cours de la conférence de presse du président Philippe Bas et des deux rapporteurs Jean-Pierre Sueur et Muriel Jourda (à écouter ici).Sur le plan... [Lire la suite]
jeudi 21 février 2019

Affaire Benalla : l’attaque frontale des sénateurs

« Et s’ils cherchent un responsable, dites-leur, dites-leur chaque jour, vous l’avez devant vous ! Le seul responsable de cette affaire, c’est moi et moi seul ! (…) Celui qui a fait confiance à Alexandre Benalla, c’est moi, le Président de la République. Celui qui a été au courant et qui a validé l’ordre, la sanction de mes subordonnés, c’est moi et personne d’autres ! (…) S’ils veulent un responsable, qu’ils viennent le chercher ! » (Emmanuel Macron, le 24 juillet 2018 à Paris).Fanfaronnade... [Lire la suite]
mercredi 20 février 2019

Benalla en prison : vers la fin de l’impunité ?

« Fondez une Société des honnêtes gens, tous les voleurs en seront. » (Alain, 1914).Personne ne se réjouira de la mise en détention d’une personne, surtout si elle n’est pas une criminelle. Mais il est probable que l'arrestation et la mise en détention provisoire de l’individu Alexandre Benalla le mardi 19 février 2019 dans la soirée, à la veille de la publication du rapport sénatorial sur l’affaire qui porte son nom, n’attristeront pas ceux qui pensent que l’ancien collaborateur de l’Élysée doit être traité de la même... [Lire la suite]