samedi 2 mars 2019

L’Académie française et la féminisation des noms de métiers et de fonctions

« Le féminin de "directeur" est "la femme du directeur". » (Pierre Desproges, "Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis", Éditions du Seuil, 1985).Eh oui, l’humour de Pierre Desproges a pointé le doigt sur "la" difficulté de la féminisation des noms de métiers et de fonctions : ce nom féminisé est-il la fonction ou l’épouse de l’homme qui occupe la fonction ? La suprême ambiguïté va jusqu’à la reine. En France, elle n’est que l’épouse du roi alors qu’au Royaume-Uni, elle est "le roi".... [Lire la suite]
mercredi 30 mai 2018

Le Dieu Voltaire

« Il faut cultiver notre jardin. » ("Candide ou l’Optimisme", janvier 1759).À Paris, chez son ami marquis Charles de Villette (1736-1793), il y a deux cent quarante ans, le 30 mai 1778, l’immense écrivain et philosophe français, symbole du Siècle des Lumières, Voltaire, est mort à l’âge de 83 ans (né à Paris le 21 novembre 1694 sous le nom de François-Marie d’Arouet), dans d’atroces douleurs qu’il a soulagées par intermittence avec de l’opium. Profondément malade depuis le mois de mars 1778, Voltaire s’était converti au... [Lire la suite]
samedi 28 octobre 2017

La déclinaison non inclusive

« On ne dit pas "un petit directeur", on dit "un chef de rayon". On ne dit pas "un grand directeur", on dit "un chef de diamètre". (…) Le féminin de "directeur" est "la femme du directeur". » (au mot "directeur" du "Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis" de Pierre Desproges, éd. du Seuil, 1985).Ah, il est loin le temps où le regretté Pierre Desproges pouvait impunément provoquer les féministes ! Il serait aujourd’hui peut-être mis à l’index, dénoncé pour machisme déplacé, écartelé sur la place... [Lire la suite]