vendredi 29 novembre 2019

Daniel Pennac, ministre de l’éducation nationale

« N’en déplaise à notre réputation, entre un bon bouquin et un mauvais téléfilm, le second l’emporte plus souvent que nous aimerions l’avouer sur le premier. » (Daniel Pennac, "Comme un roman", 1992).Ce dimanche 1er décembre 2019, l’ami Daniel Pennac fête son 75e anniversaire. Trois quarts de siècle, et pourtant, toujours cette jeunesse dans l’esprit et les mots. J’ai écrit "l’ami" parce que je n’oserais pas écrire "mon ami", ne le connaissant pas vraiment, sinon par ses livres, mais sa vivacité alerte dans la littérature... [Lire la suite]
mardi 26 novembre 2019

Eugène Ionesco est né il y a 110 ans

« Certains critiques m’accusent de défendre un humanisme abstrait, l’homme de nulle part. En réalité, je suis pour l’homme de partout ; pour mon ennemi comme pour mon ami. L’homme de partout est l’homme concret. L’homme abstrait, c’est l’homme des idéologies : l’homme des idéologies n’existe pas. La condition essentielle de l’homme n’est pas sa condition de citoyen, mais sa condition de mortel. Lorsque je parle de la mort, tout le monde me comprend. La mort n’est ni bourgeoise ni socialiste. Ce qui vient du plus profond... [Lire la suite]
vendredi 22 novembre 2019

André Gide, l’Immoraliste ?

« J’estime que mieux vaut encore être haï pour ce que l’on est, qu’aimé pour ce que l’on n’est pas. Ce dont j’ai le plus souffert durant ma vie, je crois bien que c’est le mensonge. Libre à certains de me blâmer si je n’ai pas su m’y complaire et en profiter. Certainement, j’y eusse trouvé de confortables avantages. Je n’en veux point. » (Projet de préface à "Si le Grain ne meurt", 1924).L’écrivain André Gide est né il y a juste 150 ans, le 22 novembre 1869 à Paris. À ma connaissance, pour ces cent cinquante ans, il n’y a... [Lire la suite]
dimanche 10 novembre 2019

Lucette Destouches, Madame Céline pour les intimes…

« Le temps c’est pas une faux qu’il a, c’est une sorte de louche et une marmite monstre, il fout tout dedans, il bascule, il s’amuse à tritouiller ça marmelade obscène, que tout se mélange confond s’embarbouille englue. » (Céline, "Maudits soupirs pour une autre fois", version primitive de "Féerie pour une autre fois", publié chez Gallimard le 23 octobre 1985).Discrète survivante d’une époque complètement révolue, Lucette Destouches est morte tôt le matin de ce vendredi 8 novembre 2019 dans sa maison de Meudon, sur la côte... [Lire la suite]
mardi 29 octobre 2019

Le peuple d’Astérix

« Avant Astérix, les dessinateurs qui avaient la chance d’atteindre les 30 000 exemplaires se disaient : c’est le plafond, le public est saturé, Hergé dépasse le million, les autres ne peuvent pas suivre… Puis, Astérix s’amène et dépasse Hergé, qui a perdu pied, d’ailleurs. Là, nous avons découvert que le marché était plus vaste qu’on ne le croyait, et peu à peu, les adultes n’ayant plus honte de lire de la BD, tous les auteurs se sont mis à vendre davantage. René Goscinny a ouvert les yeux à une nouvelle clientèle. Ce... [Lire la suite]
lundi 28 octobre 2019

Le monde humaginaire de David Foenkinos

« Cacher ma vie ne nécessitait nul effort violent. En général, ce que je vivais n’était pas soumis à une attention débordante de mon entourage. Au fond, je me mentais sûrement un peu : j’aimais le secret pour me conformer au manque d’attention des autres. (…) J’enviais parfois l’impudeur de ceux qui parlent d’eux pendant des heures, perfusés à l’égocentrisme douillet. » ("Je vais mieux", 2013, éd. Gallimard).Le romancier français David Foenkinos fête ce lundi 28 octobre 2019 son 45e anniversaire (il est né à Paris).... [Lire la suite]
mercredi 25 septembre 2019

L’empire des chats, selon Bernard Werber

« Il est déjà mort celui pour qui demain est un autre hier. Il est déjà mort celui qui sait le matin ce qui va lui arriver l’après-midi. Il est déjà mort celui qui n’aspire qu’à l’immobilisme et à la sécurité. » ("Demain les chats", 2016).Ce mercredi 25 septembre 2019 sort aux éditions Albin Michel le nouveau roman de Bernard Werber, "Sa majesté des chats". Un livre de 464 pages qui promet, comme ses précédents ouvrages, un grand succès commercial. Bernard Werber est un auteur prolifique depuis vingt-huit ans, il sort un... [Lire la suite]
lundi 23 septembre 2019

Freud par ses mots

« La question du sort de l’espèce humaine me semble se poser ainsi : le progrès de la civilisation saura-t-il, et dans quelle mesure, dominer les perturbations apportées à la vie en commun par les pulsions humaines d’agression et d’autodestruction ? (…) Les hommes d’aujourd’hui ont poussé si loin la maîtrise des forces de la nature qu’avec leur aide, il leur est devenu facile de s’exterminer mutuellement jusqu’au dernier. Ils le savent bien, et c’est ce qui explique une bonne part de leur agitation présente, de leur... [Lire la suite]
vendredi 20 septembre 2019

Françoise Sagan, éclaboussée d’étoiles : "le bonheur m’a toujours semblé une ratification"

« La liberté de penser, et de mal penser et de penser peu, la liberté de choisir moi-même ma vie, de me choisir moi-même. Je ne peux dire "d’être moi-même" puisque je n’étais rien qu’une pâte modelable, mais celle de refuser les moules. » ("Bonjour tristesse", 1954, éd. Julliard).La romancière Françoise Sagan est morte ruinée, endettée, malade, à Honfleur, il y a quinze ans, le 24 septembre 2004 à l’âge de 69 ans (elle est née le 21 juin 1935 à Cajarc). Pour fêter cet anniversaire, les éditions Plon ont fait fort : dans... [Lire la suite]
vendredi 2 août 2019

Michel Déon, le voyageur libre et fidèle

« Personne ne vous demande d’oublier cette différence mais, en acceptant celle des autres, vous faites accepter la vôtre. » (5 mars 1987).Le romancier Michel Déon est né il y a un siècle, le 4 août 1919 à Paris. Il est mort il y a deux ans et demi, à 97 ans, le 28 décembre 2016 à Galway en Irlande. Avoir 20 ans en 1940 pose son existence dans l’histoire dramatique du monde. Au contraire d’autres écrivains, Michel Déon ne fut pas un résistant. Passant son adolescence dans les beaux quartiers de Paris et à Monaco (où son père... [Lire la suite]