vendredi 9 avril 2021

Baudelaire : ses ailes de géant l’empêchent de marcher

« Le Poète est semblable au prince des nuéesQui hante la tempête et se rit de l’archer ;Exilé sur le sol au milieu des huées,Ses ailes de géant l’empêchent de marcher. »(Baudelaire, "L’Albatros").Le grand poète Charles Baudelaire est né il y a exactement 200 ans, le 9 avril 1821, à Paris. Drôle de personnage torturé qui a dilapidé l’argent familial. Un père "vieux", prêtre défroqué et artiste, qui est mort beaucoup trop tôt (l’enfant n’avait pas encore 6 ans), un beau-père militaire, général, chef d’état-major et... [Lire la suite]
samedi 3 avril 2021

Max Frisch et l’engagement citoyen

« Pire que le bruit des bottes : le silence des pantoufles. » (Max Frisch, 29 mars 1958).Il y a trente ans, le 4 avril 1991, est mort à Zurich l’écrivain suisse Max Frisch à quelques jours de ses 80 ans (il est né le 15 mai 1911 à Zurich). Il fait partie des grands écrivains de langue allemande de la seconde moitié du Vingtième siècle, avec Friedrich Dürrenmatt. Auteur de journaux, de romans, de pièces de théâtre, Max Frisch fut une figure suisse de l’engagement, conscience "de gauche", pacifiste (il était pour une... [Lire la suite]
mercredi 3 mars 2021

Marguerite Duras : son élégance cardinale en quelques fragments d’amour et d’eau fraîche

« Mon histoire, elle est pulvérisée chaque jour, à chaque seconde de chaque jour, par le présent de la vie, et je n’ai aucune possibilité d’apercevoir clairement ce qu’on appelle ainsi : sa vie. » (Marguerite Duras, "La Vie matérielle", 1987).La romancière, la dramaturge et la cinéaste Marguerite Duras est morte à Paris il y a vingt-cinq ans, un mois avant ses 82 ans (elle est née près de Saigon le 4 avril 1914). Récompensée pour plusieurs de ses livres, dont le très fameux roman "L’Amant", Prix Goncourt 1984, qui fut... [Lire la suite]
vendredi 19 février 2021

De Trenet à Lelouch

« J’ai roulé en chantant : "Douce France, cher pays de mon enfance, bercée de tant d’insouciance, je t’ai gardée dans mon cœur". Pourquoi j’ai chanté ça ? Les chansons de mon oncle imaginaire m’ont toujours traversée comme des souvenirs qui n’existent pas. » (Violette Toussaint, 28 février 2018).Le chanteur amoureux de la France Charles Trenet est mort il y a vingt ans, le 19 février 2001. En guise d’hommage, voici l’histoire de sa nièce. Une histoire touchante d’amour et d’eau fraîche.Elle s’appelle Violette... [Lire la suite]
mercredi 3 février 2021

Édouard Glissant et la réconciliation par le verbe

« La mort des poètes a des allures que des malheurs beaucoup plus accablants ou terrifiants ne revêtent pourtant pas. C’est parce que nous savons qu’un grand poète, là, parmi nous, entre déjà dans une solitude que nous ne pouvons pas vaincre. Et au moment même où il s’en est allé, nous savons que même si nous le suivions à l’instant dans les ombres infinies, à jamais nous ne pourrions plus le voir, ni le toucher. » (Édouard Glissant, à propos d’Aimé Césaire, "Philosophie de la Relation", 2010).Dans mes schémas ancestraux de... [Lire la suite]
dimanche 31 janvier 2021

Violette Toussaint dans "Changer l'eau des fleurs" de Valérie Perrin (28 février 2018)

« J’ai roulé en chantant : "Douce France, cher pays de mon enfance, bercée de tant d’insouciance, je t’ai gardée dans mon cœur". Pourquoi j’ai chanté ça ? Les chansons de mon oncle imaginaire m’ont toujours traversée comme des souvenirs qui n’existent pas. » (Violette Toussaint, 28 février 2018).Le chanteur amoureux de la France Charles Trenet est mort il y a vingt ans, le 19 février 2001. En guise d’hommage, voici l’histoire de sa nièce. Une histoire touchante d’amour et d’eau fraîche.Elle s’appelle Violette... [Lire la suite]
jeudi 28 janvier 2021

Les contes froids d’Arnaldur Indridason

« Elle quitta la paillasse, enfila sa culotte et son soutien-gorge, fit glisser sa robe par-dessus ses cheveux bruns qui retombaient en boucles sur ses épaules et la lissa du plat de la main en le regardant de ses grands yeux interrogateurs auxquels rien n’échappait, et qui devinaient tant de choses. » ("Dans l’ombre", 2015).Le romancier islandais Arnaldur Indridason fête ses 60 ans ce jeudi 28 janvier 2021. Depuis 1997, Arnaldur Indridason est l’un des auteurs de polars les plus populaires d’Islande, et ce n’est pas une... [Lire la suite]
dimanche 17 janvier 2021

Jean Dutourd est mort il y a 10 ans, le 17 janvier 2011

« À cinquante-deux ans, il n’y a que le bonheur et la bonne humeur en général qui puissent rendre un homme séduisant. » (Jean Dutourd, 1963, quand il avait …43 ans).L’auteur académicien moraliste Jean Dutourd est né il y a 100 ans, le 14 janvier 1920 à Paris. Ancien résistant qui a participé à la libération de Paris (« Si la France est une cause perdue, l’honneur commande de s’y dévouer. »), marié en pleine guerre avec pour témoin, le philosophe Gaston Bachelard, romancier à succès (son livre très connu "Au bon... [Lire la suite]
lundi 4 janvier 2021

La liberté créatrice de Bergson, philosophe de l’action

« Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d’action. » (Henri Bergson, 1937).Ce message très clair fut du plus grand philosophe français du XXe siècle. Il a été le fil rouge du Général De Gaulle et l’on peut imaginer qu’il a suivi quelques conférences au Collège de France dans sa jeunesse. La pensée et la réflexion ne pouvaient s’autosuffire, il faut aussi prendre pied dans le réel et dans l’action.D’une congestion pulmonaire, sans souffrance, Henri Bergson est mort à Paris il y a quatre-vingts ans, le 4... [Lire la suite]
mardi 8 décembre 2020

Anna Gavalda, de la guimauve ou du populaire ?

« Pour moi, ce ne sont pas des histoires et encore moins des personnages, ce sont des gens. De vraies gens. (…) C’est prétentieux de parler de ses propres personnages en avouant qu’ils vous ont émue mais je vous le répète : pour moi, ce ne sont pas des personnages, et c’est eux que je vous confie aujourd’hui. » (Anna Gavalda, 2018).La romancière Anna Gavalda fête son 50e anniversaire ce mercredi 9 décembre 2020. Déjà ? pourrait-on dire. Et pourtant, la femme reste jeune et alerte. Je m’amuse en disant cela et j’admets... [Lire la suite]