lundi 9 janvier 2017

Les 30 ans du programme ERASMUS

« Désormais, son cœur sera partout où règnent le savoir, la culture et les livres ; ce ne sont plus les frontières, les fleuves ou les mers, pas plus que la condition, la race ou le rang social, qui divisent le monde ; il ne connaît plus que deux catégories d’individus : en haut, l’aristocratie de la culture et de la pensée ; en bas, l’ignorance et la barbarie. Là où règnent le livre et la parole, eruditio et eloquentia, c’est là qu’est sa patrie. » (Stefan Zweig, 1935).Le théologien humaniste, moine et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 06:53:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 14 octobre 2016

Hannah Arendt, Socrate, Platon, la doxa et la vérité

« Platon arriva à la fois à son concept de la vérité comme le véritable opposé de l’opinion, et à sa notion de la forme spécifique du discours philosophique (…), comme l’opposé de la persuasion et de la rhétorique. » (Hanna Arendt, 1954).La philosophe allemande puis américaine Hannah Arendt est né il y a 110 ans, le 14 octobre 1906 à Hanovre. Se revendiquant avant tout comme une politologue, elle est surtout célèbre pour ses travaux sur le totalitarisme, en particulier après les deux expériences totalitaires désastreuses qui... [Lire la suite]
samedi 20 février 2016

Umberto Eco, Internet, les listes et les livres

« Et je t’apprendrai à jouer à des guerres très compliquées, où la vérité ne se trouve jamais d’un seul côté, où l’on doit signer à l’occasion, des armistices. Tu te défouleras, dans tes jeunes années ; tes idées s’embrouilleront un peu, mais des convictions naîtront lentement en toi. Puis, une fois adulte, tu croiras que tout cela n’aura été qu’un conte (…). Mais si d’aventure, quand tu seras grand, il y a encore les monstrueuses figures de tes rêves d’enfant (…), peut-être que tu auras acquis une conscience critique à... [Lire la suite]
vendredi 19 février 2016

Ernst Mach, le physicien des sensations

« Quand l’esprit humain, avec son pouvoir limité, tente de reproduire en lui-même la riche vie du monde, dont il est lui-même une petite partie, et dont il ne peut jamais espérer s’extraire, il a toutes les raisons de procéder économiquement. » ("La Nature économique de la recherche en physique").Ce vendredi 19 février 2016 est honoré le physicien autrichien Ernst Mach qui est mort près de Munich il y a exactement cent ans, d’une paralysie à l’âge de 78 ans. Né en Autriche-Hongrie, Ernst Mach a suivi sa carrière scientifique... [Lire la suite]
vendredi 25 décembre 2015

Emmanuel Levinas, le philosophe de l’éthique et du caractère sacré de la vie

« C’est parce qu’il y a vigilance avant l’éveil que le cogito est possible, de sorte que l’éthique est avant l’ontologie. » ("Altérité et transcendance", 1995).Ce Noël et le début de l’année prochaine, est célébré le philosophe français Emmanuel Levinas. En effet, il est mort il y a vingt ans, le 25 décembre 1995, à Paris, et né il y a 110 ans, le 12 janvier 1906, à Kaunas, qui, à l’époque, était dans l’Empire russe. D’origine juive et lituanienne, Emmanuel Levinas fut très influencé par la phénoménologie d’Edmund Husserl et... [Lire la suite]
vendredi 4 décembre 2015

Hannah Arendt, la totalitarismologue du XXe siècle

« Depuis les Grecs, nous savons qu’une vie politique réellement développée conduit à une remise en question du domaine de la vie privée, et à un profond ressentiment vis-à-vis du miracle le plus troublant : le fait que chacun de nous a été fait ce qu’il est singulier, unique et immuable. Toute cette sphère du strictement donné, reléguée au rang de la vie privée dans la société civilisée, constitue une menace permanente pour la sphère publique qui se fonde sur la loi d’égalité avec la même logique que la sphère privée repose... [Lire la suite]
dimanche 21 juin 2015

Sartre : L’Être EST le Néant

« Sur les terrasses du Luxembourg, des enfants jouaient, je m’approchais d’eux, ils me frôlaient sans me voir, je les regardais avec des yeux de pauvre : comme ils étaient forts et rapides ! comme ils étaient beaux ! Devant ces héros de chair et d’os, je perdais mon intelligence prodigieuse, mon savoir universel, ma musculature athlétique, mon adresse spadassine ; je m’accotais à un arbre, j’attendais. Sur un mot du chef de la bande, brutalement jeté : "Avance, Paradaillan, c’est toi qui feras le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 06:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,