vendredi 23 avril 2021

George Floyd : la vie d’un homme, l’honneur d’un pays

« Coupable ! Une justice obtenue dans la douleur a finalement été accordée à la famille de George Floyd. Ce verdict est un tournant dans l’Histoire ! » (Ben Crump, avocat de la famille de George Floyd, le 20 avril 2021).Avoir marqué les esprits à l’échelle mondiale par le simple fait de mourir, c’est à la fois malheureux et rassurant. Malheureux car une vie mérite toujours mieux que d’être connue pour sa fin, rassurant car le vent de protestations qui s’est levé non seulement à l’échelle nationale (entraînant... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 27 août 2020

Vanessa Marquez dans la spirale d'un destin sans espoir

« Il n’y a pas de fatalité extérieure. Mais il y a une fatalité intérieure : vient une minute où l’on se découvre vulnérable ; alors les fautes vous attirent comme un vertige. » (Saint-Exupéry, 1931).Il y a un homme qui, depuis deux ans, depuis le 30 août 2018, doit se mordre les doigts d’avoir voulu bien faire : le propriétaire d’une résidence à South Pasadena, dans la proche banlieue de Los Angeles. Sa locataire, elle aurait eu 50 ans le 21 décembre 2018, semblait en pleine crise d’épilepsie.Le propriétaire... [Lire la suite]
lundi 8 juin 2020

Mort d’Adama Traoré : le communautarisme identitaire est aussi un racisme

« Suite aux manifestations, le Président de la République s’est entretenu avec de nombreux élus et membres de la société civile. Le Président de la République demande au Premier Ministre et aux ministres compétents de se saisir des différentes composantes de ce sujet. » (Communiqué de l’Élysée le 7 juin 2020).On croit rêver quand on lit la première intervention publique (à peine en français correct) du Président Emmanuel Macron qu’on pourrait croire tout droit sortie du Pipotron ! Sur le "sujet", je n’attends pas du... [Lire la suite]
mercredi 3 juin 2020

Deux faces des États-Unis : George Floyd et SpaceX

« Le moindre sujet, même d’apparence minuscule, ne peut être connu que dans et par son contexte. (…) Ce que j’ai toujours cherché à percevoir et concevoir : la complexité dans son originel de tissu commun. J’ai toujours essayé de reconstituer ce tissu commun, parce que mon constat fondamental, c’est que toutes nos connaissances sont compartimentées, séparées les unes des autres, alors qu’elles devraient être liées. » (Edgar Morin, "Carnets de science" n°4 de mai 201).Il est toujours difficile d’évoquer les États-Unis.... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:47:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 17 novembre 2019

Les gilets jaunes, alibi à la violence haineuse ?

« On gagne plus par l’amitié et la modération que par la crainte. La violence peut avoir de l’effet sur les natures serviles, mais non sur les esprits indépendants. » (Ben Jonson, dramaturge anglais, 1598).Le mouvement des gilets jaunes, l’année d’après : le 17 novembre 2018, les gilets jaunes avaient investi les ronds-points pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants. D’un mouvement quasi-poujadiste (anti-impôts) visant à bloquer la circulation sur des ronds-points stratégiques le samedi, le phénomène... [Lire la suite]
dimanche 17 novembre 2019

Les gilets jaunes, un an après...

« On gagne plus par l’amitié et la modération que par la crainte. La violence peut avoir de l’effet sur les natures serviles, mais non sur les esprits indépendants. » (Ben Jonson, dramaturge anglais, 1598).Le mouvement des gilets jaunes, l’année d’après : le 17 novembre 2018, les gilets jaunes avaient investi les ronds-points pour protester contre la hausse des taxes sur les carburants. D’un mouvement quasi-poujadiste (anti-impôts) visant à bloquer la circulation sur des ronds-points stratégiques le samedi, le phénomène... [Lire la suite]
lundi 14 octobre 2019

La société de vigilance et le faux Xavier Dupont de Ligonnès

« Vigilance : 1. Surveillance attentive et soutenue. 2. État psychologique de l’organisme qui reçoit des stimulations et y répond. » (Le Petit Larousse).Imaginez-vous un jour en train de prendre tranquillement l’avion pour l’Écosse. À votre arrivée à l’aéroport de Glasgow, vous voici menotté brutalement, mis à l’écart dans une pièce, fouillé (complètement et sans ménagement), et on vous prend les empreintes digitales. Stupéfait, vous lâchez seulement un timide "bêê" ou "mêê" d’opposition, et le soir même, vous apprenez... [Lire la suite]
mardi 8 octobre 2019

Emmanuel Macron prône la société de vigilance

« Vigilance : 1. Surveillance attentive et soutenue. 2. État psychologique de l’organisme qui reçoit des stimulations et y répond. » (Le Petit Larousse). Imaginez-vous un jour en train de prendre tranquillement l’avion pour l’Écosse. À votre arrivée à l’aéroport de Glasgow, vous voici menotté brutalement, mis à l’écart dans une pièce, fouillé (complètement et sans ménagement), et on vous prend les empreintes digitales. Stupéfait, vous lâchez seulement un timide "bêê" ou "mêê" d’opposition, et le soir même, vous... [Lire la suite]
mercredi 31 juillet 2019

Steve : confusion et État de choc

« L’engagement du gouvernement, celui du Ministre de l’Intérieur, mon engagement personnel, c’est de faire toute la lumière sur les causes de ce drame, et d’en tirer toutes les conséquences. » (Édouard Philippe, le 30 juillet 2019).Quelle tragédie, quelle double voire triple tragédie ! Comme on pouvait le craindre, le corps retrouvé sans vie dans la Loire la veille par un bateau Navibus a été identifié par autopsie ce mardi 30 juillet 2019, et la réalité a fait l’effet d’un choc terrible. Steve Maia Caniço, le jeune... [Lire la suite]
mardi 19 mars 2019

Gilets jaunes : le syndrome du Fouquet’s

« Il y a trois sortes d’hommes politiques : ceux qui troublent l’eau ; ceux qui pêchent en eau trouble ; et ceux, plus doués, qui troublent l’eau pour pêcher en eau trouble. » (Arthur Schnitzler, 1987 posthume).En feu. Le fameux restaurant où Nicolas Sarkozy avait passé sa soirée d’élection le 6 mai 2007 en bonne compagnie. Un symbole pour certains extrémistes de ce qu’ils haïssent le plus et qui, pourtant, n’est qu’un restaurant comme les autres, avec sa clientèle qui existe et qu’il sert, et qui fait vivre... [Lire la suite]