samedi 28 juillet 2018

Bismarck, le premier empereur

« Le seul principe fondateur sain pour un grand État, à la grande différence d’un petit État, est l’égoïsme d’État, et non le romantisme. Il n’est pas digne d’un grand État de se quereller pour quelque chose qui n’entre pas dans ses propres intérêts. » (1849).Il y a cent vingt ans, le 30 juillet 1898, le vieil ancien premier Chancelier allemand Otto von Bismarck est mort à l’âge de 83 ans (il est né le 1er avril 1815). Géant de l’Allemagne, ne serait-ce que parce qu’avant lui, il n’y avait pas d’Allemagne, État donc très... [Lire la suite]
jeudi 26 juillet 2018

Marie Trintignant et les tragiques récurrences de la violence conjugale

« La séduction est la véritable violence. » (Gotthold Ephraim Lessing, 1772).Il y a quinze ans, dans la nuit du 26 au 27 juillet 2003 dans un hôtel à Vilnius, l’actrice Marie Trintignant est tombée dans un coma profond dont elle n’est jamais sortie. Blessée par dix-neuf coups, dont quatre portés au visage, assénés par son compagnon Bertrand Cantat, chanteur du groupe Noir Désir. Elle a succombé à ses blessures à l’âge de 41 ans le 1er août 2003 à l’hôpital de Neuilly-sur-Seine, après avoir été opérée plusieurs fois à... [Lire la suite]
mercredi 25 juillet 2018

Réforme Macron des institutions (6) : le mystérieux rapport parlementaire sur le scrutin proportionnel

« Éloigner les députés des électeurs n’a visiblement rien produit de bon jusqu’à présent. Cette fois, la conséquence sera encore d’affaiblir les représentants du peuple et de les mettre un peu plus dans les mains des partis et, au bout du compte, rendre un peu plus puissante cette technostructure immuable, souvent pléthorique et presque systématiquement irresponsable qui, en réalité, gouverne derrière les ministres qui passent. Cette Constitution Macron donne un triste parfum de la victoire de la technostructure contre les... [Lire la suite]
mardi 24 juillet 2018

Réforme Macron des institutions (5) : l’impossible principe de proportionnalité démographique de la représentation démocratique

« Je veux combattre cette idée complètement fausse, pour ne pas dire farfelue, selon laquelle réduire le nombre de parlementaires, c’est renforcer le pouvoir du Parlement. Pardon, mais c’est un mensonge car moins il y a de parlementaires, plus il est facile pour l’exécutif de les contrôler ! » (Jean-Christophe Lagarde, le 18 juillet 2018 dans l’Hémicycle).Je reprends ici mes chroniques sur la réforme des institutions. J’ai conscience que ce sujet n’est pas le plus "sexy" et passionne peu de monde, mais malheureusement,... [Lire la suite]
dimanche 22 juillet 2018

Exemplaire et inaltérable, la République ?

C’est le dixième anniversaire de la dernière révision constitutionnelle du 23 juillet 2008. Aujourd’hui, l’exécutif cherche à bouleverser les institutions : « Qui change aisément est faible ou veut tromper. » (Voltaire, 1732).À cause de l’affaire d’État qu’est le Benallagate, le gouvernement vient de suspendre la discussion dans l’Hémicycle du projet de loi constitutionnelle ce dimanche 22 juillet 2018 en fin de matinée. Les circonstances ne permettaient plus la poursuite des débats dans des conditions de sérénité... [Lire la suite]
vendredi 20 juillet 2018

Bob Dole, l’homme qui avait rêvé de la Maison-Blanche

« Au moins, elle est la présidente de quelque chose, ce qui est plus que je ne peux dire. » (Cité par William B. Whitman en 2003).Cette petite phrase de l’ancien sénateur américain Bob Dole, elle ne faisait pas référence à Hillary Clinton, mais à son épouse, Elizabeth Dole, qui a poursuivi, comme lui, une carrière politique au plus haut niveau. Possible que le couple Dole aurait fait, une ou deux décennies plus tôt, comme le couple Clinton, une double carrière présidentielle en parallèle, si… si… si Bob Dole n’avait pas... [Lire la suite]
mardi 17 juillet 2018

Nelson Mandela, le centenaire d’un Juste

« La meilleure réparation de la souffrance des victimes, et la plus haute reconnaissance de leur engagement, est la transformation de notre société en une image vivante des droits de l’homme pour lesquels elles ont lutté. » (Nelson Mandela, "Le Monde" du 7 août 1999).Ce mercredi 18 juillet 2018, comme tous les ans depuis 2005, c’est le "Mandela Day", jour visant à commémorer la très riche personnalité de Nelson Mandela. Cette journée en Afrique du Sud avait été instaurée avant la mort du Prix Nobel de la Paix, il y a presque... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 16 juillet 2018

Nicolas II et les bolcheviks : massacre familial

« Il n’y a pas de fatalité extérieure. Mais il y a une fatalité intérieure : vient une minute où l’on se découvre vulnérable ; alors les fautes vous attirent comme un vertige. » (Antoine de Saint-Exupéry, 1931).Faut-il voir dans la date du 17 juillet 1918, il y a tout juste cent ans, pour la Russie, ce que fut la date du 21 janvier 1793 pour la France ? La triste mort du souverain, tué par des révolutionnaires sanguinaires ? D’un point de vue politique, l’élimination physique de la famille régnante... [Lire la suite]
mercredi 11 juillet 2018

Emmanuel Macron au Congrès 2018 (2) : construire l’État-providence du XXIe siècle

« Notre action est un bloc ! Elle est une cohérence ! Il n’y a pas, d’un côté, une action intérieure, et, de l’autre, une action extérieure ; c’est la même action. S’adressant aux Français ou s’adressant au monde, c’est le même message : nous protéger et porter nos valeurs. Il n’y a pas, d’un côté, une action économique, et, de l’autre, une action sociale ; c’est le même trait, la même finalité : être plus forts pour pouvoir être plus justes. C’est, au fond, l’affirmation et la proposition du projet... [Lire la suite]
lundi 9 juillet 2018

Emmanuel Macron au Congrès 2018 (1) : vous avez dit hyperprésidentialisation ?

« Humble mais résolu (…), et je vais vous faire une confidence. Il y a une chose que tout Président de la République sait : il sait qu’il ne peut pas tout, qu’il ne réussira pas tout. Je vous le confirme, je sais que je ne peux pas tout, je sais que je ne réussis pas tout, mais mon devoir est de ne jamais m’y résoudre, et de mener inlassablement ce combat. Tout Président de la République connaît le doute, bien sûr, et je ne fais pas exception à la règle. Mais j’ai le devoir de ne pas laisser le doute détourner ma pensée et... [Lire la suite]