mercredi 10 mai 2017

François Fillon, artisan de la victoire du Président Macron

« J’adresse à tous ceux qui ont voté pour moi (…) un message d’amitié et de reconnaissance. (…) À l’occasion des élections législatives, ils auront la possibilité de faire entendre la voix de la droite et du centre. Ne vous dispersez pas. Restez unis. Restez déterminés. Croyez-moi, votre force va compter. La France en a besoin. En attendant, il nous faut choisir ce qu’il y a de préférable pour notre pays. Je ne le fais pas de gaîté de cœur, mais l’abstention n’est pas dans mes gènes, surtout lorsqu’un parti extrémiste s’approche... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 7 mai 2017

Emmanuel Macron sacré roi par le peuple de France

Chapeau l’artiste ! Ce dimanche 7 mai 2017 à 20 heures, le peuple français a découvert le nom du nouveau Président de la République française pour cinq ans : Emmanuel Macron, élu avec environ 65,8% des voix pour une participation d'environ 75%.Ce n’est pas une surprise car Emmanuel Macron était le favori depuis deux mois, mais les sondages ne décrivaient qu’une vague virtualité qui pouvait éclater comme une bulle de savon au contact de la réalité électorale. L’événement est donc que cette bulle n’a pas éclaté au soir du... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 21:27:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 5 mai 2017

Ensemble pour sauver la République

« Je suis parti à Londres en 1940, je n’avais pas 20 ans. Quand j’imagine Marine Le Pen représenter la France, quand je réalise le risque qu’elle soit élue, je trouve cela monstrueux. Le Pen, je dis non. Le Pen, dans la vie politique française, représente la négation de tout ce pourquoi nous nous sommes battus. Le Pen, c’est la France de la réaction (…). Ce retour est effrayant. La France d’aujourd’hui n’est plus du tout celle de ma jeunesse. Malheureusement, la constante, c’est la réaction. Elle a traversé l’histoire. »... [Lire la suite]
jeudi 4 mai 2017

Duel Macron vs Le Pen : l’Élysée, côté cour de récréation et bac à sable

Oubliant le slogan de son affiche ("La France apaisée"), Marine Le Pen, par ses invectives continuelles et redondantes, a fait du Jean-Marie Le Pen au cours de ce débat présidentiel historique face à Emmanuel Macron.Ce mercredi 3 mai 2017 a eu lieu en direct sur TF1 et France 2 le débat de second tour de l’élection présidentielle entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Qu’on ne s’y trompe pas : on peut imaginer que ce type de débat politique est ancré dans les mœurs depuis 1974, mais une élection n’avait pas eu ce débat, c’était... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:36:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 3 mai 2017

Dupont-Aignan plonge dans la soupe extrémiste

« Quelles que soient, ces derniers temps, les tentatives de "dédiabolisation" des dirigeants du FN ou leurs danses du ventre à l’intention de l’extrême gauche (ce qui est là une constante historique), la vérité est criante : l’histoire, l’idéologie, les hommes et les femmes qui ont fondé ou animent ce parti, bref, le monde FN est depuis toujours aux antipodes du nôtre ; son antigaullisme a été constant depuis 1940. De façon récurrente, les déclarations de ses chefs nous rappellent que nos valeurs n’ont rien à voir avec... [Lire la suite]
mardi 2 mai 2017

François Fillon, son courage et ses valeurs

« J’adresse à tous ceux qui ont voté pour moi (…) un message d’amitié et de reconnaissance. (…) À l’occasion des élections législatives, ils auront la possibilité de faire entendre la voix de la droite et du centre. Ne vous dispersez pas. Restez unis. Restez déterminés. Croyez-moi, votre force va compter. La France en a besoin. En attendant, il nous faut choisir ce qu’il y a de préférable pour notre pays. Je ne le fais pas de gaîté de cœur, mais l’abstention n’est pas dans mes gènes, surtout lorsqu’un parti extrémiste s’approche... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 29 avril 2017

Macronités

« Rien n’est fait. Un vote, ça se mérite, ça se conquiert, ça se justifie, ça se porte. (…) Il n’y a pas eu de prise de conscience de ce qui s’est passé dimanche. (…) L’enjeu est que le FN ait le score le plus faible possible. » (François Hollande, le 25 avril 2017 à Laval).Le rappel à l’ordre du Président de la République sortant, responsable de l’état pitoyable de la démocratie française d’aujourd’hui, est justifié. La soirée du 23 avril 2017 fut pour Emmanuel Macron comme une soirée de victoire. Pourtant, rien n’est... [Lire la suite]
vendredi 28 avril 2017

Choisis ton camp, camarade !

« J’ai honte pour ceux qui refusent de donner une consigne de vote. » (Jacques Attali, le 26 avril 2017 sur LCI).Dès le 24 avril 2017, le président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur Christian Estrosi avait proposé l'exclusion de tout responsable de son parti Les Républicains refusant de se prononcer clairement en faveur d'Emmanuel Macron pour le second tour. Valérie Pécresse a demandé ce 28 avril 2017 l'exclusion de Christine Boutin qui a carrément annoncé le 25 avril 2017 qu'elle voterait pour Marine Le... [Lire la suite]
mercredi 26 avril 2017

Pourquoi Mélenchon est-il si confus pour le second tour ?

« Il y a un péril face aux simplifications, face aux falsifications, qui fait que l’on regarde le spectacle du tribun plutôt que le contenu de son texte. » (François Hollande, le 13 avril 2017, "Le Monde").Le soir du premier tour, Jean-Luc Mélenchon a failli et déçu de nombreux électeurs du 23 avril 2017 en refusant de faire efficacement barrage au FN pour le second tour, c'est-à-dire appeler clairement à voter pour Emmanuel Macron. Pire, il a montré son côté mauvais joueur en refusant de reconnaître la parole du peuple... [Lire la suite]
lundi 24 avril 2017

Macron vs Le Pen : rien n’est joué !

« Au soir du premier tour de l’élection présidentielle, il ne saurait y avoir une minute d’hésitation. Arrivé en tête, un candidat inédit dans notre histoire contemporaine fait face à une vague populiste qui n’a de cesse de grandir. Pour défendre la République et faire barrage à Marine Le Pen, comme avant à Jean-Marie Le Pen, je fais le choix de voter pour Emmanuel Macron (…). Pendant la campagne de l’entre-deux tours, [je défendrai ma] vision de la France. La France qui aime l’Europe, convaincu qu’en sortir et abandonner l’euro... [Lire la suite]