mercredi 15 juin 2022

Le monde perdu de Michèle Cotta

« Pourquoi la politique est-elle progressivement devenue, à partir de 1965, l’objet à peu près unique de ces chroniques ? Le plus simplement du monde. Parce que mes premiers souvenirs sont des souvenirs de campagnes électorales paternelles. Parce que rien, enfant déjà, ne me paraissait plus magique que l’éloquence de la politique ou du prétoire. (…) L’objectivité absolue n’existe pas. Pas plus chez un journaliste que chez n’importe quel citoyen. » (Michèle Cotta, 14 novembre 2007).La journaliste politique Michèle Cotta... [Lire la suite]