samedi 5 novembre 2016

Primaire LR 2016 : le deuxième débat

Dans le bateau, Nicolas croit qu’il tient encore le gouvernail, Nathalie, Bruno et Jean-François sautent sur lui, Alain et François attendent sereinement leur heure un peu à l’écart, et Jean-Frédéric boude dans la cale.Le deuxième débat télévisé de la primaire "Les Républicains" pour choisir le candidat à l’élection présidentielle de 2017 a été diffusé en direct de la Salle Wagram, à Paris, ce jeudi 3 novembre 2016 sur BFM-TV et sur i-Télé. Cette dernière chaîne a diffusé l’émission malgré sa grève depuis dix jours en raison du... [Lire la suite]
mardi 1 novembre 2016

Un voile sur Bruno Le Maire et son indécence commune

« J’ai toujours préféré la clarté à la confusion. » (24 octobre 2016 sur LCP).Sans doute l’un des plus intelligents, avec Alain Juppé, des candidats de la primaire de "Les Républicains", avec cette pseudo-jeunesse qui flirte avec le renouveau (j’écris pseudo-jeunesse car à un an près, Valéry Giscard d’Estaing était déjà élu à l’Élysée en 1974), Bruno Le Maire, l’homme au regard d’acier, aurait pu, aurait dû être la révélation de la primaire LR de 2016.Et pourtant, non, il ne le sera certainement pas. Ce ne sera pas la... [Lire la suite]
vendredi 14 octobre 2016

Primaire LR 2016 : le premier débat

Bruno, Alain, Nathalie, Nicolas, Jean-François, Jean-Frédéric et François sont dans un bateau…Ce jeudi 13 octobre 2016 soir a eu lieu, organisé par TF1, RTL et "Le Figaro", le premier débat de la primaire LR ("primaire de la droite et du centre"). C’était le premier exercice pour cette partie de l’échiquier politique, puisque le seul précédent concerne la primaire socialiste d’octobre 2011. Trois journalistes ont officié, Gilles Bouleau (TF1), Élizabeth Martichoux (RTL) et Alexis Brézet ("Le Figaro").Petite analogie avec les six... [Lire la suite]
mercredi 12 octobre 2016

Une ambition intime : qu’a-t-elle fait dans cette galère ?

« Le spectacle se présente comme une énorme positivité indiscutable et inaccessible. Il ne dit rien de plus que "ce qui apparaît est bon, ce qui est bon apparaît". L’attitude qu’il exige par principe est cette acceptation passive qu’il a  déjà en fait obtenue par sa manière d’apparaître sans réplique, par son monopole de l’apparence. » (Guy Debord, "La Société du spectacle", novembre 1967).Difficile de ne pas répondre positivement aux sollicitations de Karine Le Marchand, quand on est candidat à l’élection... [Lire la suite]
mardi 4 octobre 2016

François Fillon, pourquoi est-il (encore) candidat en octobre 2016 ?

« L’Histoire n’est pas finie. La France peut être en moins de dix ans la première puissance européenne. Ce n’est pas un rêve mais c’est le défi que nous devons relever. Nous avons tant d’atouts pour cela : la démographie, la technologie, la science, la culture, la productivité, l’influence diplomatique et militaire. (…) On les dit découragés, abattus, blasés mais ils sont des millions, ces Français dévoués et ingénieux, prêts à se retrousser les manches. Je ne vois dans leurs yeux ni lâcheté, ni résignation, mais bien une... [Lire la suite]
vendredi 11 mars 2016

Élysée 2017 : pataquès chez les centristes

Définitions du Petit Larousse : « discours confus, inintelligible ; situation embrouillée, confuse ».Il y a exactement cinq ans, c’était le tsunami qui a terriblement secoué les installations nucléaires de Fukushima, au Japon. Est-ce un tsunami de même type qui va frapper la mouvance centriste dans quelques jours ?Le dimanche 20 mars 2016 de 10 heures à 17 heures au Palais des Congrès de Versailles se tiendra le congrès de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) pour décider clairement la stratégie des... [Lire la suite]