samedi 27 mars 2021

Hommage à Bertrand Tavernier : dans le secret d’un cabinet

« Avec "Quai d’Orsay", on est dans une réalité moderne, contemporaine, celle d’un cabinet ministériel (…), c’est aussi une sphère dont j’ignorais tout, c’est-à-dire le travail quotidien de la diplomatie. Or, ce qui déclenche toujours mon désir de cinéma, c’est l’exploration de mondes, d’époques, de milieux qui me sont inconnus. » (Bertrand Tavernier, propos rapportés par le site Allocine.fr).Lyonnais, président de l’Institut Lumière, cinéaste, critique et cinéphile de légende, Bertrand Tavernier est mort ce jeudi 25 mars... [Lire la suite]
jeudi 31 décembre 2020

Robert Hossein s'éteint à 93 ans ce jeudi 31 décembre 2020 à Essey-lès-Nancy d'un problème respiratoire

« Je ne monte pas de grands spectacles pour faire du tintamarre, mais pour qu’en chacun de nous, résonne l’espérance. » (Robert Hossein, 2001).Quoi de plus pittoresque que de naître et de mourir entre Noël et le Nouvel An ? Robert Hossein fait partie de ces êtres-là (qui n’y peuvent rien !) qui découvrent le monde au début d’un autre ; il fête en effet son 93e anniversaire ce mercredi 30 décembre 2020. Robert Hossein est associé souvent au cinéma et au théâtre, et c’est avec raison, il a une carrière... [Lire la suite]
mardi 29 décembre 2020

Robert Hossein n’a pas peur… de croire !

« Je ne monte pas de grands spectacles pour faire du tintamarre, mais pour qu’en chacun de nous, résonne l’espérance. » (Robert Hossein, 2001).Quoi de plus pittoresque que de naître entre Noël et le Nouvel An ? Robert Hossein fait partie de ces êtres-là (qui n’y peuvent rien !) qui découvrent le monde au début d’un autre ; il fête en effet son 93e anniversaire ce mercredi 30 décembre 2020. Robert Hossein est associé souvent au cinéma et au théâtre, et c’est avec raison, il a une carrière magistralement dense... [Lire la suite]
jeudi 3 décembre 2020

À bout de Godard

« Jean-Luc Godard n’est pas le seul à filmer comme il respire, mais c’est lui qui respire le mieux. Il est rapide comme Rossellini, malicieux comme Sacha Guitry, musical comme Orson Welles, simple comme Pagnol, blessé comme Nicholas Ray, efficace comme Hitchcock, profond, profond, profond comme Ingmar Bergman et insolent comme personne. » (François Truffaut, "L’Avant-scène" n°70 de mai 1967).Le cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard atteint son 90e anniversaire ce jeudi 3 décembre 2020. Il est en quelque sorte le symbole du... [Lire la suite]
jeudi 15 octobre 2020

Le cinéma populaire d’Henri Verneuil

« Parle comme s’il n’y avait pas de lendemain pour rattraper ce que tu as dit la veille. » (Henri Verneuil, "Mayrig",  éd. Robert Laffont, 1985).Le jeudi 15 octobre 2020, les cinéphiles français célèbrent le centenaire de la naissance du réalisateur Henri Verneuil, né le 15 octobre 1920 dans une ville portuaire, au bord de la mer de Marmara, en Thrace (à Rodosto, Tekirdag en Turquie). Il est mort à Bagnolet le 11 janvier 2002 à l’âge de 81 ans. Sans jamais avoir renié ses origines arméniennes (il est né Achod Malakian),... [Lire la suite]
mercredi 16 septembre 2020

Claude Chabrol, explorateur des âmes obscures (2/2)

« La bêtise est infiniment plus fascinante que l’intelligence, infiniment plus profonde. L’intelligence a des limites, la bêtise n’en a pas. » (Claude Chabrol, 2010). Seconde partie.Après avoir présenté la première partie de la carrière cinématographique de Claude Chabrol dominée par son égérie et épouse Stéphane Audran, voici un échantillon de la seconde partie, avec la domination d’une autre actrice très importante pour Chabrol, Isabelle Huppert. Suite des "échantillonnages"…9. "Violette Nozière" sorti le 24 mai 1978Le... [Lire la suite]
lundi 14 septembre 2020

Claude Chabrol, explorateur des âmes obscures (1/2)

« La bêtise est infiniment plus fascinante que l’intelligence, infiniment plus profonde. L’intelligence a des limites, la bêtise n’en a pas. » (Claude Chabrol, 2010). Première partie.Le célèbre cinéaste Claude Chabrol est mort il y a dix ans, le 12 septembre 2010, chez lui à Paris, à l’âge de 80 ans (il est né le 24 juin 1930 également à Paris). Faisant partie de la fameuse Nouvelle vague du cinéma français (des réalisateurs initialement critiques de cinéma qui ont fait évoluer la manière de faire du cinéma en France), dans... [Lire la suite]
samedi 20 juin 2020

Petit tour du cinéma français d’Yves Robert

« Aussitôt, joignant le geste à la parole, saisissant son rejeton par le bras et le faisant pivoter devant lui, il lui imprima sur le bas du dos, avec ses sabots noirs de purin, quelques cachets de garantie qui, pensait-il, le guériraient pendant quelque temps du désir et de la manie de chiper des boutons dans le "catrignot" de sa mère. » (Louis Pergaud, "La Guerre des boutons", 1912).Ce vendredi 19 juin 2020, c’est le centenaire du réalisateur français Yves Robert. Mort subitement le 10 mai 2002 à Paris, mari de Danièle... [Lire la suite]
samedi 25 avril 2020

Sir Alfred Hitchcock, père du thriller moderne

« Hitchcock est (…) l’un des plus grands inventeurs de formes de toute l’histoire du cinéma. (…) À partir de cette forme, en fonction de sa rigueur même, tout un univers moral s’est élaboré. La forme, ici, n’enjolive pas le contenu, elle le crée. Tout Hitchcock tient en cette formule. » (Éric Rohmer et Claude Chabrol, 1957).Adulé par les réalisateurs de la "Nouvelle Vague", le maître du suspense au cinéma Alfred Hitchcock est mort il y a quarante ans, le 29 avril 1980 à Los Angeles, aux États-Unis. Réalisateur (et... [Lire la suite]
vendredi 20 mars 2020

Éric Rohmer, son cinéma d’auteur et l’intelligence de la pudeur

« Pour moi, il y a plus de mise en scène cinématographique lorsque je fais parler des gens que si je montre quelqu’un qui tire un coup de pistolet ou qui joue à James Bond. » (Éric Rohmer, "Libération", 17 mars 2004).Le réalisateur Éric Rohmer est né il y a un siècle, le 21 mars 1920, en Corrèze (à Tulle). D’un naturel plutôt réservé et consciencieux, Éric Rohmer (qui est mort il y a dix ans, à Paris le 11 janvier 2010, un peu avant ses 90 ans) a rarement voulu se fondre au star-system. Par exemple, il ne participait jamais... [Lire la suite]