mardi 15 décembre 2020

Écologie : un référendum, pourquoi pas ?

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales. »(Article premier de la Constitution de la Cinquième République).Annonce surprise ! Le Président de la... [Lire la suite]
vendredi 3 juillet 2020

Vladimir Poutine se prépare à un avenir confortable

« L’acteur n’existe que dans le regard des autres. » (Michel Piccoli, septembre 2001).En janvier dernier, j’avais titré un article sur Vladimir Poutine ainsi : "Comment rester aux commandes de la Russie après 2024 ?". Je crois qu’aujourd’hui, on peut préciser : "Comment rester aux commandes de la Russie jusqu’en 2036 ?". Oui, 2036, cela fera 83 ans pour Vladimir Poutine, dont 36 au pouvoir, dont 32 à la Présidence de la Fédération de Russie. Et encore, après 2036, l’ancien agent du KGB pourra toujours... [Lire la suite]
samedi 18 janvier 2020

Poutine : comment rester aux commandes de la Russie après 2024 ?

« Je suis convaincu que notre pays, avec son vaste territoire, sa structure nationale et territoriale complexe et une grande variété de traditions culturelles et historiques, ne peut pas se développer normalement et, je dirais plus, exister simplement de manière stable sous la forme d’une république parlementaire. La Russie doit rester une république présidentielle forte. » (Vladimir Poutine, le 15 janvier 2020 à Moscou).Faut-il parler de révolution ? Peut-être pas révolutionnaire, mais historique, certainement, fut le... [Lire la suite]
mercredi 19 décembre 2018

Gilets jaunes : un référendum sur l’ISF ? Chiche !

« Le peuple au plus ardent de sa colère est pareil à un feu trop vif pour être éteint. » (Euripide, 408 avant Jésus-Christ).On a souvent reproché au jeune Président de la République Emmanuel Macron son supposé manque de culture politique. C’était aussi probablement son plus grand handicap pendant la campagne présidentielle de 2017, et pourtant, il a été élu, peut-être grâce à un concours de circonstances (renonciation de François Hollande, échec aux primaires de Manuel Valls et Alain Juppé, affaire contre François... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:57:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 19 octobre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (3)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (2)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
dimanche 1 octobre 2017

La Castalogne

Scrutin illégal de tous les dangers ce dimanche 1er octobre 2017 en Catalogne (Article écrit avant la connaissance des résultats).Il y a quelques années, j’avais pris quelques jours de vacances dans la sympathique ville balnéaire de Vinaros, juste après la …frontière de la Catalogne, au sud. Cela m’avait plu et je m’étais dit : je reviendrai certainement. Et soudain, une frayeur a envahi mon esprit depuis plus d’un an et demi : serais-je désormais obligé d’attendre un contrôle, ou plutôt deux contrôles, à la douane pour... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:28:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 20 septembre 2017

Traité de Maastricht : l’euro approuvé par le peuple français (1)

« Je crois que l’erreur est dans le fait que pendant quarante ans, on n’ait jamais vraiment saisi notre peuple sur des choix européens, de telle sorte que peu à peu, ce problème a été traité entre spécialistes, diplomates. (…) Chacun a estimé que l’Europe était suffisamment connue et c’est une erreur d’appréciation. On voit bien au moment où, pour la première fois, on s’adresse véritablement au peuple pour qu’il décide, on lui donne, on lui restitue son pouvoir, on s’aperçoit qu’il y a un travail pédagogique d’éducation,... [Lire la suite]
vendredi 14 octobre 2016

Hannah Arendt, Socrate, Platon, la doxa et la vérité

« Platon arriva à la fois à son concept de la vérité comme le véritable opposé de l’opinion, et à sa notion de la forme spécifique du discours philosophique (…), comme l’opposé de la persuasion et de la rhétorique. » (Hanna Arendt, 1954).La philosophe allemande puis américaine Hannah Arendt est né il y a 110 ans, le 14 octobre 1906 à Hanovre. Se revendiquant avant tout comme une politologue, elle est surtout célèbre pour ses travaux sur le totalitarisme, en particulier après les deux expériences totalitaires désastreuses qui... [Lire la suite]
lundi 10 octobre 2016

Référendum hongrois sur les réfugiés : le ballet des perdants

« L’élite politique redoute le référendum. C’est un instrument imprévisible de gouvernement, qui transfère le pouvoir de décision des partis vers le peuple, dépersonnalise les débats et laisse s’exprimer les clivages de l’opinion. (…) C’est sous couvert de sa légitimité, reçue par la sanction populaire, que le gouvernement élu prétend gouverner au nom du peuple. Le référendum, en ce sens, conteste cette légitimité. Il procède de l’idée que les gouvernements représentent imparfaitement l’opinion publique. (…) La méfiance à l’égard... [Lire la suite]