jeudi 23 juin 2022

Lucy retrouve Yves Coppens

« Cela fait trois millions d‘années que nous sommes libres. Trois millions d’années que nous avons la responsabilité de notre liberté : cela nous donne droit au bonheur et à l’espoir. » (Yves Coppens, le 28 octobre 2021 sur le site de RTE France).Le paléontologue français Yves Coppens est mort ce mercredi 22 juin 2022 à l’âge de 87 ans (il est né le 9 août 1934 à Vannes). Homme de science mais aussi homme des médias, il était très connu pour ses nombreux livres, conférences et émissions expliquant sa passion, la... [Lire la suite]
mercredi 18 mai 2022

Pierre-Gilles de Gennes, l’originalité comme ressort de l’innovation

« Le vrai point d’honneur n’est pas d’être toujours dans le vrai. Il est d’oser, de proposer des idées neuves, et ensuite de les vérifier. » (Pierre-Gilles de Gennes).Le physicien français Pierre-Gilles de Gennes est mort à Orsay il y a juste quinze ans, le 18 mai 2007 des suites d’un cancer, à l’âge de 74 ans (il est né à Paris le 24 octobre 1932). C’est l’occasion de revenir sur cette personnalité hors du commun que certains de ses collègues ont appelé le "Newton de notre temps" (ce que sa modestie avait réfuté... [Lire la suite]
jeudi 10 février 2022

Dernier pied de nez du professeur Luc Montagnier avant l’Au-delà

La disparition du professeur Luc Montagnier a été suivie d’une journée de silence médiatique consécutive à l’absence de confirmation de son décès. Retour sur un chercheur de haut niveau et sur des considérations un peu moins scientifiques.Le professeur Luc Montagnier, biologiste et virologue, est mort ce mardi 8 février 2022 à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine à six mois de ses 90 ans (il est né le 18 août 1932). L’annonce tardive de sa disparition a été l’objet d’un dernier pied de nez (involontaire) à la communauté médiatique... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 20:41:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 16 octobre 2021

Emmanuel Macron, l’homme qui valait 30 milliards

« On voit bien qu’on est dans un monde qui est en rupture profonde et au fond, dont l’une des caractéristiques que nous ne devons pas oublier, ce qui fait notre force, je veux dire un pays qui retrouve aussi le fil du couple innover/produire, parce que la production de demain n’est pas celle d’hier. (…) Je suis convaincu que le levier de l’innovation est clef pour produire parce qu’il faut, en la matière, n’avoir aucune nostalgie. » (Emmanuel Macron, le 12 octobre 2021).Le Président de la République Emmanuel Macron a... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:58:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 15 octobre 2021

Klim Tchourioumov, découvreur d’astre

« Tâche d’être heureux… Laisse ce globe tranquille ! » ("Le Petit Prince" de Saint-Exupéry).L’astronome ukrainien Klim Tchourioumov est mort il y a cinq ans, le 15 octobre 2016 à Kharkov, d’un accident vasculaire cérébral, à l’âge de 78 ans (né le 19 décembre 1937). Le scientifique n’était pas forcément très connu, malgré la reconnaissance internationale dont il a bénéficié (membre de l’Académie des sciences d’Ukraine, de New York, de l’Union astronomique internationale etc.), n’a pas eu de Nobel, aurait pu... [Lire la suite]
mardi 12 octobre 2021

Le Plan France 2030 qui prépare l’avenir des Français

« On voit bien qu’on est dans un monde qui est en rupture profonde et au fond, dont l’une des caractéristiques que nous ne devons pas oublier, ce qui fait notre force, je veux dire un pays qui retrouve aussi le fil du couple innover/produire, parce que la production de demain n’est pas celle d’hier. (…) Je suis convaincu que le levier de l’innovation est clef pour produire parce qu’il faut, en la matière, n’avoir aucune nostalgie. » (Emmanuel Macron, le 12 octobre 2021).Le Président de la République Emmanuel Macron a... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 18:04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 4 octobre 2021

Bioéthique 2021 (12) : la PMA pour toutes les femmes désormais autorisée en France

« C’est mieux qu’avant, parce que les enfants qui naissent à partir de maintenant vont pouvoir être reconnus dès la naissance, mais ça aurait été mieux une reconnaissance de fait, parce que là, on est quand même obligées de repasser chez un notaire, ce qui va d’ailleurs à nouveau nous coûté au moins 500 euros de frais. » (le 29 septembre 2021 sur France Inter).Jamais assez ? Dans ce reportage sur France Inter le 29 septembre 2021, cette femme interrogée par la journaliste Léa Guedj regrettait de devoir payer le notaire... [Lire la suite]
jeudi 30 septembre 2021

La PMA en France depuis le 29 septembre 2021

« C’est mieux qu’avant, parce que les enfants qui naissent à partir de maintenant vont pouvoir être reconnus dès la naissance, mais ça aurait été mieux une reconnaissance de fait, parce que là, on est quand même obligées de repasser chez un notaire, ce qui va d’ailleurs à nouveau nous coûté au moins 500 euros de frais. » (le 29 septembre 2021 sur France Inter).Jamais assez ? Dans ce reportage sur France Inter le 29 septembre 2021, cette femme interrogée par la journaliste Léa Guedj regrettait de devoir payer le notaire... [Lire la suite]
dimanche 8 août 2021

La Science, la Recherche et le Doute

« La pensée n’est qu’un éclair au milieu de la nuit. Mais c’est cet éclair qui est tout. » (Henri Poincaré, 1905).Je souhaite m’arrêter ici sur quelques considérations sur la science. La crise sanitaire depuis janvier 2020 a placé la science dans les premiers sujets de conversation de monsieur tout-le-monde. Cela pourrait être fort intéressant mais cela dépend de la discipline scientifique et lorsque cette science, c’est la biologie et la médecine, lorsqu’il s’agit de la santé de mes contemporains et donc, de leur vie, il... [Lire la suite]
vendredi 2 juillet 2021

Bioéthique 2021 (11) : adoption définitive du texte, les embryons humains protestent !

« Si les chercheurs portent en eux cette soif de connaissance qui a un intérêt certain, dans le cadre d’une loi de bioéthique, d’autres intérêts sont en présence. C’est l’essence même de la bioéthique : poser les limites aux intérêts scientifiques pour garantir l’intérêt de l’homme, y compris du petit de l’homme. Placer la connaissance des chercheurs comme intérêt supérieur sans protéger l’embryon humain de la destruction et de la modification de son patrimoine génétique, sans envisager d’alternative à la recherche les... [Lire la suite]