jeudi 8 avril 2021

Euthanasie : soigner ou achever ?

« Je vais, là, devoir être très explicite : lorsqu’un pays, une société, une civilisation, en vient à légaliser l’euthanasie, il perd à mes yeux tout droit au respect. Il devient dès lors non seulement légitime, mais souhaitable, de le détruire ; afin qu’autre chose, un autre pays, une autre société, une autre civilisation, ait une chance d’advenir. » (Michel Houellebecq, "Le Figaro" du 5 avril 2021).L’euthanasie est un sujet qui revient sans cesse. C’est un sujet essentiel puisqu’il parle de la vie et de la mort,... [Lire la suite]
lundi 15 mars 2021

Alisha, victime d’un engrenage infernal

« C’est ma fille, ça pourrait être la vôtre, votre sœur ! » (le père d’Alisha, le 14 mars 2021).Ce dimanche 14 mars 2021 a eu lieu dans les rues d’Argenteuil une marche blanche de solidarité pour la famille et les proches de la jeune adolescente de 14 ans, Alisha, qui a trouvé la mort dans des conditions très sordides le lundi 8 mars 2021 en fin d’après-midi dans la Seine. Plusieurs milliers de personnes étaient au rendez-vous, malgré la crise sanitaire, pour exprimer ce message de sympathie et d’espoir dont a besoin... [Lire la suite]
samedi 13 mars 2021

Préférer les soins palliatifs à l'euthanasie

« Je vais, là, devoir être très explicite : lorsqu’un pays, une société, une civilisation, en vient à légaliser l’euthanasie, il perd à mes yeux tout droit au respect. Il devient dès lors non seulement légitime, mais souhaitable, de le détruire ; afin qu’autre chose, un autre pays, une autre société, une autre civilisation, ait une chance d’advenir. » (Michel Houellebecq, "Le Figaro" du 5 avril 2021).L’euthanasie est un sujet qui revient sans cesse. C’est un sujet essentiel puisqu’il parle de la vie et de la mort,... [Lire la suite]
vendredi 5 février 2021

Bioéthique 2020 (9) : le rejet par les sénateurs de la PMA pour toutes

« Monsieur le Secrétaire d’État, j’ai été très surprise de vous entendre dire tout à l’heure que nous ne voterions jamais telle ou telle disposition. Dans cet hémicycle, personne ne peut prononcer une telle phrase : qui peut savoir ce qui sera voté demain ? La société évolue, et ces évolutions sont l’objet de nos débats. Permettez-moi un clin d’œil : je suis certaine que Victor Hugo, dont nous montrons le siège aux élèves qui viennent visiter le Sénat, n’aurait jamais pu imaginer que nous discuterions des sujets... [Lire la suite]
mercredi 30 décembre 2020

Pierre Cardin l’alchimiste

« Pierre Dux était aussi heureux que je le suis aujourd’hui représentant la haute couture, métier qui rejoint par bien des aspects les disciplines que vous symbolisez. » (Pierre Cardin, le 2 décembre 1992).Il poursuivait : « Vous me permettrez, en tant que premier d’une lignée, de considérer que la reconnaissance que vous m’accordez fait avant tout de la haute couture un art à part entière, et honore cette profession. Ne peut-on pas dire en effet que si les robes étaient en plâtre ou en bois, on désignerait les... [Lire la suite]
mardi 8 septembre 2020

Comment salir Danièle Obono ?

« Si nous contestons fermement les accusations dont nos contempteurs nous accablent, nous avons suffisamment de clairvoyance pour comprendre que la principale intéressée, madame Danièle Obono, ait pu se sentir personnellement blessée par cette fiction. Nous le regrettons et lui présentons nos excuses. À l’avenir nous maintiendrons la vigilance absolue dont doit faire preuve un journal comme "Valeurs actuelles", attaqué quotidiennement. » (Communiqué de "Valeurs actuelles", le 29 août 2020).Même le journal reconnaît la faute... [Lire la suite]
mardi 4 août 2020

Bioéthique 2020 (8) : diagnostic préimplantatoire (DPI) et interruption médicale de grossesse (IMG)

« Nous arrivons au terme de nos débats. Il est trois heures du matin (…).  Nous sommes le 1er août et nous terminons l’examen d’un texte dont l’histoire retiendra qu’il s’est déroulé dans des conditions particulièrement rocambolesques. Nous l’avons dit et redit : on nous prive, sur un sujet aussi important, d’un vote solennel. Ce débat intervient au cœur de l’été, alors que nos concitoyens ont d’autres préoccupations, que la maladie menace notre pays, que la situation économique est celle que l’on connaît et que la... [Lire la suite]
samedi 1 août 2020

Bioéthique 2020 (7) : l’inquiétante instrumentalisation du vivant

« Votre souci de répondre au désir de femmes très minoritaires, d’accéder à la PMA sans père, justifie-t-elle de bouleverser la filiation, de créer des gamètes artificiels, des embryons transgéniques ou chimériques ? N’y aura-t-il plus aucune limite à la toute-puissance de la volonté des adultes ? Notre société n’est-elle plus capable de répondre négativement aux demandes d’accès à la technique, si celles-ci ne sont pas humainement souhaitables ? (…) On ne commande pas des enfants : ils ne sont pas un bien,... [Lire la suite]
jeudi 30 juillet 2020

Jacqueline Sauvage, entre justice et populisme médiatique

« L’article 6 de la Déclaration de 1789 affirme solennellement : "La Loi doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse". Qu’en reste-t-il si le Président de la République s’amuse à réduire ou supprimer les peines prononcées par les tribunaux sur le seul fondement de son bon plaisir et de son sentiment subjectif ? C’est alors celui dont l’entourage aura fait le plus de tapage médiatique, ou aura rapporté partout les plus gros mensonges, ou aura su faire pleurer Margot dans sa chaumière avec des... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 28 juillet 2020

Bioéthique 2020 (6) : attention, un train peut en cacher un autre !

« Permettez-moi de vous faire part de ma sidération devant le choix du gouvernement et de sa majorité, dans le contexte actuel, d’inscrire en priorité la révision des lois de bioéthique à l’ordre du jour de notre assemblée. Cela participera-t-il à l’unité nationale, revendiquée par le Président de la République ? J’en doute. Le projet de loi divise les Français. Selon un récent sondage, 70% d’entre eux ne sont pas favorables à son inscription à l’ordre du jour. Est-il la préoccupation majeure des Français ? J’en doute... [Lire la suite]