jeudi 9 décembre 2021

Élysée 2022 (20) : Anne Hidalgo rime avec fiasco …et rigolo !

« Dans le Titanic de la gauche, deux naufragés à la mer offrent leur gilet de sauvetage, contre une toute petite place dans un tout petit canot. » (Daniel Schneidermann, le 9 décembre 2021).Quand ça veut pas, ça veut pas ! On pourrait en pleurer, mais comme il n’y a pas de mort d’homme (ni de femme, quoique), j’en pleurerais de rire. Après tout, une précampagne présidentielle ne donne pas beaucoup l’occasion de rigoler, c’est souvent plutôt triste à en pleurer, d’entendre cette litanie d’idées reçues, toutes les... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 25 septembre 2021

Paul Quilès, X PS RIP

« Il avait la trempe, lui aussi, d'un ténor du socialisme et d'un pilier de la République. Sa proximité avec ses administrés, son sens aigu des enjeux locaux, ne l'empêchaient pas de s'intéresser aux questions stratégiques et géopolitique. » (Emmanuel Macron, le 24 septembre 2021).L’ancien ministre socialiste Paul Quilès est mort ce vendredi 24 septembre 2021 dans la matinée à l’âge de 79 ans (né le 27 janvier 1942) des suites d’un cancer contre lequel il luttait depuis des années. Sa mort avait malencontreusement... [Lire la suite]
samedi 18 septembre 2021

La social-démocratie d’André Chandernagor malmenée par l'union de la gauche

« La voie parlementaire, c‘est la voie traditionnelle du parti socialiste. Mais en fait, les bons esprits se rendent compte que, depuis qu’il y a l’élection du Président de la République au suffrage universel [direct], toute la vie politique tourne autour et que les gouvernements se constituent à partir de cette élection. Il va donc bien falloir y aller ! » (André Chandernagor, revue "Parlement[s]", 2006/2 n°6, éd. L’Harmattan).L’un des aventuriers du mitterrandisme socialiste, André Chandernagor fête son 100e... [Lire la suite]
jeudi 16 septembre 2021

Élysée 2022 (4) : Anne Hidalgo, candidate PS, faute de mieux

« L’exercice intellectuel auquel elle se livrait était bien éloigné de la réalité d’une existence où l’on attend toujours la prochaine paie et où une facture de vétérinaire ou une hausse imprévue du loyer peut déclencher un effet domino et menacer de détruire la vie qu’on s’est bâtie. » (Greer Hendricks et Sarah Pekkanen, "Anonymat garanti", 2018).En annonçant formellement sa candidature à l’élection présidentielle de 2022 le dimanche 12 septembre 2021 à Rouen, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo n’a fait que confirmer... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 6 septembre 2021

Élysée 2022 (2) : et Arnaud Montebourg entra dans la course !

« La remontada de la France vient de l’idée que par la politique, les Français ont le pouvoir de faire de grandes choses ensemble pour la France et pour eux. Dans le fracas du monde et le brouhaha politicien, pour comprendre la nécessité d’un tel projet et le rendre possible, il faut faire preuve de courage, de constance, de lucidité et tendre l’oreille. » (Arnaud Montebourg, 2021).Alors, tendons l’oreille ! Et jaugeons la constance. La grande nouvelle du week-end, pour ceux qui auraient mal suivi, c’est la venue de... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:40:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 13 août 2021

Marie-Noëlle Lienemann : vive le nomadisme électoral !

« Après la bombe atomique, il restera les cafards et… Marie-Noëlle Lienemann ! » (Jean-Luc Mélenchon, 1er février 2011).Pas vraiment gentil, "le" Jean-Luc Mélenchon, pour son ancienne camarade du parti socialiste, il y a dix ans… et pourtant, qui ne se rappelle pas la grande union de l’aile gauche du PS, ce trio si connu : Jean-Luc Mélenchon, Julien Dray et Marie-Noëlle Lienemann, qu’on aurait pu appeler le clan des Essonniens ? Marie-Noëlle Lienemann, elle, fête ses 70 ans le lundi 12 juillet 2021 (elle est... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:32:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 30 mars 2019

Robert Badinter, une conscience nationale

« Monsieur le Président, mesdames, messieurs les députés, j’ai l’honneur, au nom du gouvernement de la République, de demander à l’Assemblée Nationale l’abolition de la peine de mort en France. » (1981).Ces quelques mots introductifs, pleins d’émotion, furent prononcés par Robert Badinter le jeudi 17 septembre 1981 dans l’hémicycle silencieux de l’Assemblée Nationale. Il venait d’être nommé, le 23 juin 1981, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, et fut chargé par le Président de la République François Mitterrand, élu le... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 30 mars 2018

Robert Badinter a 90 ans

« Monsieur le Président, mesdames, messieurs les députés, j’ai l’honneur, au nom du gouvernement de la République, de demander à l’Assemblée Nationale l’abolition de la peine de mort en France. » (1981).Ces quelques mots introductifs, pleins d’émotion, furent prononcés par Robert Badinter le jeudi 17 septembre 1981 dans l’hémicycle silencieux de l’Assemblée Nationale. Il venait d’être nommé, le 23 juin 1981, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, et fut chargé par le Président de la République François Mitterrand, élu le... [Lire la suite]