mardi 10 novembre 2015

André Glucksmann : la pantoufle et les petits lapins

« Si la politique s’enlise en diabolisant roulottes et mosquées, si la droite républicaine s’écrase devant les fixettes de l’ultradroite, si la gauche démocratique espère tirer les marrons du feu sans sortir de son coma intellectuel, pauvre France, triste Europe. » (27 décembre 2010).Je l’avais croisé plusieurs fois au Salon du Livre. Le philosophe André Glusksmann paraissait studieux, calme, attentif et poli. Dans les années 1980, avant la chute de l’empire soviétique, j’avais été assez fasciné par ses interventions à la... [Lire la suite]