Le canalblog de Sylvain Rakotoarison

vendredi 24 mai 2019

Européennes 2019 (4) : les enjeux du scrutin du 26 mai 2019

« Je ne peux (…) pas être un spectateur, mais un acteur de cette élection européenne qui est la plus importante depuis 1979 parce que l’Union est face à un risque existentiel. Si, en tant que chef de l’État, je laisse se disloquer l’Europe qui a construit la paix, qui a apporté de la prospérité, j’aurai une responsabilité devant l’Histoire. Le Président français n’est pas un chef de parti, mais il est normal qu’il s’implique dans des choix fondamentaux. (…) Est ennemi de l’Europe celui qui ne croit pas en son avenir. Les... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:56:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 22 mai 2019

Européennes 2019 (3) : l’Union Européenne est-elle démocratique ?

« Il y a un paradoxe : on a passé des mois à dire qu’il fallait redonner de la vigueur à notre démocratie et l’on considérerait qu’il n’est pas important d’aller voter ? Décider de ne pas aller voter, c’est décider de donner sa voix à ceux qui ne veulent que détruire. » (Emmanuel Macron, déclarations avec la presse régionale, 20 mai 2019).La question que je pose dans le titre, à savoir, "L’Union Européenne est-elle démocratique ?" peut prêter à sourire plus qu’à réfléchir. La réponse paraît immédiate,... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:52:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 21 mai 2019

François-Xavier Bellamy, la dignité et l’instrumentalisation de Vincent Lambert

« Nous ne sommes pas des communautés isolées qui s’éloignent les unes des autres. On n’a pas besoin d’être chrétien pour se savoir lié par cet héritage commun. J’ai été tellement touché que toutes les familles politiques et tous les Français, quels qu’ils soient, aient exprimé leur émotion, aient eu le cœur retourné au même instant devant cette cathédrale qui brûlait. Il faut que nous ayons la même émotion, la même inquiétude et la même espérance devant cette civilisation dont nous sommes les héritiers, cette histoire si belle,... [Lire la suite]
lundi 20 mai 2019

François-Xavier Bellamy : "Il n'y a pas de vie indigne d'être vécue"

« Nous ne sommes pas des communautés isolées qui s’éloignent les unes des autres. On n’a pas besoin d’être chrétien pour se savoir lié par cet héritage commun. J’ai été tellement touché que toutes les familles politiques et tous les Français, quels qu’ils soient, aient exprimé leur émotion, aient eu le cœur retourné au même instant devant cette cathédrale qui brûlait. Il faut que nous ayons la même émotion, la même inquiétude et la même espérance devant cette civilisation dont nous sommes les héritiers, cette histoire si belle,... [Lire la suite]
lundi 20 mai 2019

À quoi pense Nathalie Loiseau ?

« Nous devons tenir debout. Fiers et lucides. Dire d’abord ce qu’est l’Europe. C’est un succès historique : la réconciliation d’un continent dévasté, dans un projet inédit de paix, de prospérité et de liberté. Ne l’oublions jamais. Et ce projet continue à nous protéger aujourd’hui : quel pays peut agir seul face aux stratégies agressives de grandes puissances ? Qui peut prétendre être souverain, seul, face aux géants du numérique ? » (Emmanuel Macron, Lettre aux citoyens européens, le 4 mars 2019).J’ai... [Lire la suite]
samedi 18 mai 2019

La Vaine Le Pen

« Les espaces vides, les horizons vides (…), tout ce qui est dépouillé m’a toujours beaucoup impressionné. » (Jean Miro, entretiens avec Margit Rowell).Les élections européennes du 26 mai 2019 semblent avoir, en France, l’allure d’un match entre la liste Renaissance et la liste RN. Chacune des deux listes y trouve un intérêt à exclure du débat public les autres courants politiques. Emmanuel Macron pense qu’en ayant pour adversaire un épouvantail, il pouvait garder le contrôle de la situation. Sauf que maintenant,... [Lire la suite]
samedi 18 mai 2019

Nathalie Loiseau, la Simone Veil d'Emmanuel Macron ?

« Nous devons tenir debout. Fiers et lucides. Dire d’abord ce qu’est l’Europe. C’est un succès historique : la réconciliation d’un continent dévasté, dans un projet inédit de paix, de prospérité et de liberté. Ne l’oublions jamais. Et ce projet continue à nous protéger aujourd’hui : quel pays peut agir seul face aux stratégies agressives de grandes puissances ? Qui peut prétendre être souverain, seul, face aux géants du numérique ? » (Emmanuel Macron, Lettre aux citoyens européens, le 4 mars 2019).J’ai... [Lire la suite]
vendredi 17 mai 2019

Vincent Lambert doit-il mourir ?

« La vulnérabilité de personnes, jeunes et moins jeunes, en situation de dépendance et de fin de vie appelle non un geste de mort, mais un accompagnement solidaire. La détresse de celles qui demandent parfois que l’on mette fin à leur vie, si elle n’a pu être prévenue, doit être entendue. Elle oblige à un accompagnement plus attentif, non à un abandon prématuré au silence de la mort. Il en va d’une authentique fraternité qu’il est urgent de renforcer : elle est le lien vital de notre société. » (Conférence des évêques... [Lire la suite]
jeudi 16 mai 2019

Européennes 2019 (2) : enfin, la campagne commence !

« Même beauté, tant soit exquise,Rassasie et soûle à la fin.Il me faut d’un et d’autre pain :Diversité, c’est ma devise. »(Jean de La Fontaine, 1674).Avec 34 listes déposées et validées en France pour les élections européennes du 26 mai 2019, on ne pourra pas dire que la devise de La Fontaine n’est pas appliquée. Cela tombe bien, c’est aussi la devise de l’Union Européenne : "Uni dans la diversité". je ne sais pas trop si l’unité est là (elle l’est parfois, souvent lors des drames nationaux, militaires ou autres),... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:36:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 15 mai 2019

Commando Hubert : la France dans l’unité nationale autour de ses deux héros

« La France est une nation qui n’abandonne jamais ses enfants quelles que soient les circonstances et fussent à l’autre bout de la planète. Ceux qui attaquent un Français doivent savoir que jamais notre pays ne plie, que toujours ils trouveront notre armée, ces unités d’élite, nos alliés, sur leur chemin. » (Emmanuel Macron, le 14 mai 2019 aux Invalides, à Paris).L’engagement, dans la nuit du 9 au 10 mai 2019, du (prestigieux) Commando d’action sous-marine Hubert a été consécutif à l’enlèvement de deux touristes français le... [Lire la suite]
lundi 13 mai 2019

Vincent Lambert, sa vulnérabilité et son droit à la vie bafoué

« Ô vous (…), les allongés, les promis à la mort, les sans force et sans pouvoir, à tout être humain vivant, il est permis d’être le sel de la terre. (…) Il lui suffit, dans l’océan de trouble et de douleur, d’une goutte de cette eau pure. (…) Tel est le mot de la divine douceur, le premier et le dernier, elle ne dit rien d’autre : il n’y a pas de bouche inutile. » (Maurice Bellet, 1987).Depuis deux semaines, une série de "rebondissements" (je n’aime pas ce terme car ce n’est pas une série policière, ni une affaire... [Lire la suite]
samedi 11 mai 2019

Michel Barnier, pas très loin de la Présidence de la Commission Européenne

« Il coche beaucoup de cases. Il parle à tout le monde, des conservateurs aux écolos. Il a acquis une stature de quasi-chef d’État en menant la négociation du Brexit. C’est le mieux placé. » (Source proche de LREM, citée par Public Sénat le 12 avril 2019).L’année dernière, dans un article de George Parker et Alex Barker paru dans "Le Nouvelle Économiste" le 26 mars 2018, en pleines négociations du Brexit, il était écrit de façon explicite : « Michel Barnier a lui aussi besoin (…) d’un accord cet automne, pour... [Lire la suite]
samedi 11 mai 2019

Le courage et le sacrifice de deux vies pour en sauver d’autres

« Puisse votre souvenir affermir en chacun de nous le courage de servir nos engagements. » (Nicolas Sarkozy, le 25 janvier 2012 à Varces).Ces quelques mots, Nicolas Sarkozy, alors Président de la République, les avait prononcés à Varces, près de Grenoble, le 25 janvier 2012 pour rendre hommage aux quatre soldats français tués la veille en Afghanistan. Ce ne fut hélas pas la première fois ni la dernière que la France rendait hommage à ses soldats tués sur le front. Ce mardi 14 mai 2019 à 11 heures dans la cour d’honneur des... [Lire la suite]
vendredi 10 mai 2019

André Diligent, un supplément d’âme

« Carré, épais, avec cette élocution lente qu’ont les gens du Nord même lorsque, c’est son cas, ils sont avocats, il a une rondeur, une onction toute "catho". Il paraît que, dans la vie publique locale, il est beaucoup plus agressif qu’il n’en a l’air contre les "socialo-communistes" ! » (Michèle Cotta, 18 octobre 1977, "Cahiers secrets").Figure historique du centrisme dans le Nord, André Diligent est né il y a exactement un siècle, le 10 mai 1919 à Roubaix, près de Lille. Baigné, par sa famille, dans le catholicisme... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 9 mai 2019

Pierre Desproges, condamné à l’immortalité

« L’homme n’est que poussière, d’où l’importance du plumeau. » (Alexandre Vialatte).L’humoriste Pierre Desproges est né il y a 80 ans le 9 mai 1939. Hélas, cela fait plus de trente et un ans qu’il est mort et il manque, il manque parce que parfois, les temps sont durs et seul l’humour peut aider, un humour redoutable, caustique, mais aussi un humour tendre. Car aujourd’hui, les transgressifs, les provocateurs, sont souvent dans l’humour haineux, dans l’humour ironique, dans l’humour de ricanement. Desproges pouvait attaquer... [Lire la suite]
mardi 7 mai 2019

Emmanuel Macron, deux ans après

« C’est cela que je demande au gouvernement, aux assemblées, aux partenaires sociaux, aux élus : de replacer l’humain au centre, de rebâtir une nation de citoyens libres dans une Europe plus forte parce que je crois que c’est ainsi que nous pourrons véritablement retrouver cet art si particulier d’être Français. » (Emmanuel Macron, conférence de presse du 25 avril 2019 à l’Élysée).Ce mardi 7 mai 2019, cela fait deux ans que le Président de la République Emmanuel Macron a été élu, et je le répète, bien élu (mieux que... [Lire la suite]
dimanche 5 mai 2019

La vulnérabilité assassinée

« Ô vous (…), les allongés, les promis à la mort, les sans force et sans pouvoir, à tout être humain vivant, il est permis d’être le sel de la terre. (…) Il lui suffit, dans l’océan de trouble et de douleur, d’une goutte de cette eau pure. (…) Tel est le mot de la divine douceur, le premier et le dernier, elle ne dit rien d’autre : il n’y a pas de bouche inutile. » (Maurice Bellet, 1987).Depuis deux semaines, une série de "rebondissements" (je n’aime pas ce terme car ce n’est pas une série policière, ni une affaire... [Lire la suite]
samedi 4 mai 2019

Pierre Méhaignerie et le centrisme bretonnant

« Dans le progrès humain, la part essentielle est la force vive, qu’on appelle l’homme. » (Jules Michelet, 1867).L’ancien ministre centriste Pierre Méhaignerie fête son 80e anniversaire ce samedi 4 mai 2019. Né à Balazé, en Ille-et-Vilaine, il a suivi une longue carrière politique qui l’a porté à la tête d’un grand parti pendant plus d’une douzaine d’années et au gouvernement, au sommet du pouvoir. Petit éclairage sur son parcours.Et d’abord, une petite anecdote politique : lors de l’université d’été du CDS à Ramatuelle... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:34:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 3 mai 2019

Jean-Marie Tjibaou fut-il un martyr de la cause kanake ?

« Ne t’échauffe pas contre les méchants,Ne jalouse pas les artisans de fausseté ;Vite comme l’herbe ils sont fanés,Flétris comme le vert des prés. »(Bible, Ancien Testament, Psaume 36).On n’était pas obligé d’épouser la cause kanake pour ressentir une très forte émotion à l’annonce de l’assassinat, il y a trente ans, le 4 mai 1989 à Ouvéa, du leader kanak Jean-Marie Tjibaou, ainsi que de son bras droit Yeiwéné Yeiwéné. C’était au cours d’une cérémonie qui commémorait le premier anniversaire de la tragique issue de la... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 09:26:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 2 mai 2019

Édouard Balladur, le théoricien de la cohabitation

« Il y a eu trois cohabitations, le Président et le Premier Ministre ont appartenu à des familles politiques opposées. J’avais recommandé cette application nouvelle de nos institutions dès 1983, afin que la Ve République sorte de cette alternative stérile, faisant courir des risques inutiles à sa stabilité, voire à sa survie (…). Toutes trois ont eu l’ambition de mettre en œuvre des changements profonds, malgré l’opposition du Président de la République en exercice, qui ne jouait guère plus que le rôle d’un spectateur, mais... [Lire la suite]