mercredi 3 février 2021

Édouard Glissant et la réconciliation par le verbe

« La mort des poètes a des allures que des malheurs beaucoup plus accablants ou terrifiants ne revêtent pourtant pas. C’est parce que nous savons qu’un grand poète, là, parmi nous, entre déjà dans une solitude que nous ne pouvons pas vaincre. Et au moment même où il s’en est allé, nous savons que même si nous le suivions à l’instant dans les ombres infinies, à jamais nous ne pourrions plus le voir, ni le toucher. » (Édouard Glissant, à propos d’Aimé Césaire, "Philosophie de la Relation", 2010).Dans mes schémas ancestraux de... [Lire la suite]
lundi 12 février 2018

Henri Salvador, la bonne humeur dans un siècle noir

« J’ai cru être au bout de l’aventure, mais mon cœur, lui, me murmure qu’il y a tant de rêves à vivre encore. » (Chanson "J’ai vu" dans l’album "Chambre avec vue", sorti le 17 octobre 2000).Comment pouvoir jouer au rigolo, faire le clown, montrer sa bonne humeur, et finalement, éclater de rire de manière permanente dans un XXe siècle qui a été si désastreux, si désespérant, si attristant, si funeste ? Certains y sont arrivés, et parmi ceux-ci, un grand de la chanson française qui fut considéré un peu comme un ringard... [Lire la suite]