dimanche 25 février 2018

Affaire Seznec, un rebondissement décisif ?

« Cela pourrait être un os humain, peut-être une tête de fémur. » (Le procureur de Brest, le 24 février 2018 à Morlaix).Grands frissons dans un cellier obstrué depuis des décennies et dégagé et fouillé dans la journée de ce samedi 24 février 2018 à Morlaix : un morceau d’os apparemment, une tête de fémur humain, a été découvert dans l’ancienne demeure des Seznec par des bénévoles au cours de fouilles "privées". Les lieux ont été bouclés et les fouilles ont été mises sous le contrôle de la judtice. Le procureur de Brest,... [Lire la suite]
lundi 4 décembre 2017

Patrick Henry et la France qui a peur

« Tu as volé mon enfant, versé le sang de mon sang. Aucun Dieu ne m’apaisera. J’aurai ta peau. Tu périras. ».Le meurtrier d’un petit enfant de 7 ans vient de mourir ce dimanche 3 décembre 2017 à l’hôpital de Lille à l’âge de 64 ans (né le 31 mars 1953 à Troyes). Il avait un cancer et comme toute disparition d’une vie humaine, c’est regrettable. Néanmoins, il n’a jamais estimé nécessaire d’exprimer ses regrets ni de demander pardon pour cet acte insupportable, celui de retirer à ses parents et à son jeune frère la vie de ce... [Lire la suite]
samedi 15 juillet 2017

Affaire Grégory : la vérité sans la boue ?

« On a cherché à faire de moi un bouc émissaire. J’assume effectivement certaines erreurs de procédure, mais j’aurais aimé que tous en fassent autant, et ce n’est pas le cas. » (Jean-Michel Lambert, le 17 juin 2017 sur France 2).Malédiction ? Le tintamarre infernal des médias s'est remis en marche. L’ancien premier juge d’instruction dans la triste affaire Grégory, Jean-Michel Lambert, a été retrouvé sans vie à l’âge de 65 ans dans sa résidence du Mans le mardi 11 juillet 2017 au soir. Son enterrement est prévu pour ce... [Lire la suite]
mardi 20 juin 2017

Affaire Grégory : la technologie au service de la vérité ?

« Il semble que l’on soit moins jaloux par amour que par haine. » (Louis Scutenaire, dans "Mes Inscriptions").Il y a eu une grande surprise médiatique le mercredi 14 juin 2017 avec l’annonce d’une triple garde-à-vue dans l’affaire Grégory, suivie d’une double mise en examen le 16 juin 2017 pour enlèvement et séquestration suivie de mort (accompagnée de détention provisoire jusqu'au 20 juin 2017). Nouveau rebondissement d’un fait-divers particulièrement sordide, l’assassinat d’un enfant que 4 ans retrouvé ligoté et sans... [Lire la suite]