lundi 11 avril 2022

Élysée 2022 (43) : le sursaut républicain !

« Leur confiance, votre confiance, m’honore, m’oblige et m’engage. Vous pouvez tous compter sur moi pour mettre en œuvre ce projet de progrès, d’ouverture et d’indépendance française et européenne que nous avons défendu tout au long de cette campagne. (…) Dans ce moment décisif pour l’avenir de la Nation, plus rien ne doit être comme avant. C’est pourquoi je souhaite tendre la main à tous ceux qui veulent travailler pour la France. Je suis prêt à inventer quelque chose de nouveau pour rassembler les convictions et les... [Lire la suite]
dimanche 3 avril 2022

Élysée 2022 (40) : Jean Lassalle, le rassemblement des abstentionnistes et des joyeux mécontents

« Je propose simplement d’élever Nicolas Hulot au rang de père de la nation, et même, profitant des bonnes relations qu’entretient le Président de la République avec le pape, de le canoniser. Il serait en effet prudent de le mettre à l’abri de la justice, qui risque de lui demander un jour des comptes : car c’est bien l’argent des grands spéculateurs les plus pollueurs qu’il blanchit, ou verdit, dans sa fondation ! » (Jean Lassalle, le 9 octobre 2008 à l’Assemblée Nationale).Cette envolée caustique du député était... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 10 décembre 2018

Gilets jaunes : ne cassons pas nos institutions !

« Pour ce qui est de [notre Constitution], son esprit procède, évidemment, de la nécessité où nous étions de procurer à nos pouvoirs publics l’efficacité, la stabilité, la responsabilité dont ils étaient dépourvus sous la Troisième et sous la Quatrième République. (…) Quant aux circonstances, elles ont été, elles aussi, variables. Puisqu’elles ont comporté, notamment, des instants où la République s’est trouvée menacée par une grave subversion. Eh bien, l’épreuve des hommes et des circonstances a montré que l’instrument répond à... [Lire la suite]
jeudi 6 décembre 2018

Gilets jaunes : l’angoisse versus la raison

« Je suis (…) convaincu que si l’État doit rester fort, et ferme, il est d’abord garant de la paix publique. Fixer le cap et le tenir est une nécessité pour gouverner la France, mais aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la Nation. Depuis le début du mouvement, quatre de nos compatriotes ont trouvé la mort. Plusieurs centaines de concitoyens, en particulier des membres de nos forces de l’ordre, ont été blessés. Des menaces et des insultes s’expriment sans retenue, contre les élus de la Nation et contre les gilets... [Lire la suite]
lundi 3 décembre 2018

Gilets jaunes : est-ce un soulèvement ?

« Une révolution est une fatale lumière qui découvre la hideuse nudité de la majeure partie des hommes. » (Gabriel Sénac de Meilhan, 1797).Trois morts. À l’heure des comptes, il ne faudra pas oublier. Deux morts à cause de la journée du 17 novembre 2018, un troisième ce week-end. Il faudra se souvenir. Une personne est morte à cause d’un barrage de "gilets jaunes" à Arles. La journée du samedi 1er décembre 2018 a été désastreuse : sur toute la France, 263 personnes ont été blessées, dont 133 à Paris (dont 23 parmi les... [Lire la suite]
mardi 27 novembre 2018

Gilets jaunes : Emmanuel Macron explique sa transition écologique

Concilier les fins de mois …avec la fin du monde !Au Palais de l’Élysée à Paris, ce mardi 27 novembre 2018, pendant près d’une heure, le Président de la République Emmanuel Macron a présenté sa politique concernant la transition écologique, et a voulu l’associer à une "transition sociale". Prévu dès le 22 novembre 2018, ce discours, officiellement, n’était pas une réponse au mouvement des "gilets jaunes", mais implicitement, il a pour objectif de rassurer les inquiets et d’apaiser les "gilets jaunes" en colère.Ceux qui... [Lire la suite]
lundi 26 novembre 2018

Christophe Castaner, à l’épreuve du feu avec les "gilets jaunes"

« On voit bien aujourd’hui une dérive totale d’une manifestation qui pour l’essentiel était bon enfant samedi. On voit qu’on a une radicalisation avec des revendications qui ne sont plus cohérentes, qui vont dans tous les sens. » (Christophe Castaner sur les "gilets jaunes").Avec le mouvement des "gilets jaunes", il y en a un qui a dû être soulagé, soulagé d’avoir donné sa démission à temps de la Place Beauvau, même s’il aurait préféré l’avoir fait avant que n’éclatât l’affaire Benalla. C’est Gérard Collomb, revenu... [Lire la suite]
samedi 24 novembre 2018

L’irresponsabilité majeure des "gilets jaunes"

« Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu avant de renvoyer les images. » (Jean Cocteau, 1932).La journée de samedi 24 novembre 2018 va-t-elle être dramatique ? Tout porte à le croire, hélas. Le mouvement des "gilets jaunes", en voulant marcher vers l’Élysée, montre sa volonté d’en découdre. Malheureusement, cette démarche agressive aura des conséquences humaines graves. Les deux morts et les centaines de blessés du 17 novembre 2018 n’auront-ils pas suffi pour démontrer que ce mouvement est dangereux et... [Lire la suite]
jeudi 22 novembre 2018

Gilets jaunes : démocratie des urnes et grognement des rues

« Je tiens à dire qu'il n'est pas juste non plus d'interdire aux Français de se déplacer quand ils souhaitent le faire. Il n'est pas juste non plus d'imposer à des gens qui veulent franchir un rond-point de porter un gilet jaune. Il n'est pas juste non plus de bloquer des zones commerciales ou des centres-villes. » (Édouard Philippe, le 20 novembre 2018 à Paris).Les journées de blocage des "gilets jaunes" continuent après la journée du samedi 17 novembre 2018 qui a coûté la vie à deux personnes. Selon le Ministère de... [Lire la suite]
lundi 24 avril 2017

Macron vs Le Pen : rien n’est joué !

« Au soir du premier tour de l’élection présidentielle, il ne saurait y avoir une minute d’hésitation. Arrivé en tête, un candidat inédit dans notre histoire contemporaine fait face à une vague populiste qui n’a de cesse de grandir. Pour défendre la République et faire barrage à Marine Le Pen, comme avant à Jean-Marie Le Pen, je fais le choix de voter pour Emmanuel Macron (…). Pendant la campagne de l’entre-deux tours, [je défendrai ma] vision de la France. La France qui aime l’Europe, convaincu qu’en sortir et abandonner l’euro... [Lire la suite]