vendredi 29 mai 2020

Claude Goasguen, un centriste qui n’était pas vraiment un centriste

« Claude Goasguen vient de partir, emporté par cette saloperie. Qu’importe ce que la politique peut en dire, il était mon ami et j’étais le sien, depuis nos vingt ans. Et tous les deux nous le savions. » (François Bayrou, le 28 mai 2020 sur Twitter).Parti ce jeudi 28 mai 2020 (le même jour que l’humoriste Guy Bedos) à l’âge de 75 ans (il est né le 12 mars 1945 à Toulon) des suites du covid-19 (il était hospitalisé depuis le 24 mars 2020), le député LR de Paris Claude Goasguen fait hélas partie, comme Patrick Devedjian et... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:26:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mardi 31 mars 2020

Patrick Devedjian, le sarkozyste déçu

« J’ai rassemblé des gens qui m’étaient hostiles. » (Patrick Devedjian, le 31 mars 2011 lors de sa réélection à la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine).La nouvelle a ému toute la classe politique parce qu’il en faisait partie, avec sa singularité et son importance. Probablement qu’il lui a manqué "les" responsabilités dans lesquelles il se serait épanoui, sans nul doute le Ministère de la Justice.Patrick Devedjian, alors président du conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis le 1er juin 2007, succédant à... [Lire la suite]
lundi 24 février 2020

En attendant François Baroin

« [La voix de Jacques Chirac] honore évidemment ceux qui l’ont aimé, dont je fais partie, je n’apprends rien à personne, ceux qui l’ont soutenu, ceux qui l’ont accompagné. Elle honore tous les républicains qui ont grandi sous son autorité et sous sa direction et elle honore tout simplement la France des villages, la France des terroirs. Nous sommes sensibles à votre présence, vous l’avez manifesté, et nous vous en sommes reconnaissants. » (François Baroin, le 19 novembre 2019 à la Porte de Versailles de Paris).Un bébé Chirac... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:27:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 23 février 2020

François Fillon, victime de la morale ?

« On se donne un renom de vertu à peu de frais : l’âme supérieure n’est pas celle qui pardonne ; c’est celle qui n’a pas besoin de pardon. » (Chateaubriand, 1850).Ce lundi 24 février 2020 (en principe), commence le procès Fillon. C’est-à-dire, le procès de François Fillon, de son épouse et de son suppléant, pour l’emploi de collaboratrice parlementaire de son épouse. Trois ans après le début de l’affaire, et surtout, trois ans après une campagne présidentielle qui fut polluée par cette affaire au point que le débat... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 27 janvier 2020

Nicolas Sarkozy à l’âge de la retraite

« Il faut que je me concentre pour ne pas aller plus loin. » (Nicolas Sarkozy, le 20 janvier 2020 à Romorantin).Ce mardi 28 janvier 2020, Nicolas Sarkozy fête son 65e anniversaire. C’était l’âge légal de la retraite avant l’arrivée des socialo-communistes au pouvoir en 1981. Mais à l’époque, l’ancien Président n’avait que 26 ans. De fait, l’âge légal de la retraite est maintenant à 62 ans et tout porte à penser qu’il passera à 64 ou 65 ans dans quelques années. L’âge d’équilibre, qui est un âge pour avoir un taux plein... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 16 octobre 2019

Christian Jacob, syndic de faillite chez Les Républicains ?

« La décadence d’une société commence quand l’homme se demande : "Que va-t-il arriver ?" au lieu de se demander : "Que puis-je faire ?". » (Denis de Rougement, 1977).Il a même eu les applaudissements de l’ensemble des députés lors de la séance du mardi 15 octobre 2019, quand le Président de l’Assemblée Nationale, Richard Ferrand, l’a félicité de sa brillante élection. Des élections internes ont en effet eu lieu le week-end dernier, les 12 et 13 octobre 2019, à l’issue desquelles Christian Jacob a été élu... [Lire la suite]
jeudi 14 décembre 2017

Les Républicains en ordre de marche ?

« [À l’UMP], il a déjà repéré son prochain poulain. Il n’a pas quarante ans, une ambition dévorante, un goût de la provocation qui se lit sur son visage. Il s’appelle Laurent Wauquiez. (…) Le garçon a déjà une belle carrière derrière lui (…). Mais il veut davantage, aller plus vite, rejoindre le cercle fermé des présidentiables. (…) Laurent Wauquiez choisit de se vouer corps et âme à ce "nouveau populisme chrétien" que Patrick Buisson encense dans les colonnes du "Monde". » (Ariane Chemin et Vanessa Schneider, "Le mauvais... [Lire la suite]
vendredi 8 décembre 2017

Laurent Wauquiez, le disque rayé de l’ultra-droite

« L’ancien ministre promène sa parka rouge, bien visible pour les caméras de télévision, de défilé et en défilé. Le conseiller salue la performance. Entre ces deux-là, une alliance est scellée, pleine de doubles fonds et d’arrière-pensées, comme toujours avec Patrick Buisson. » (Ariane Chemin et Vanessa Schneider, "Le mauvais génie de Nicolas Sarkozy", éd. Fayard, paru le 18 mars 2015).L’actuel président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez se présente à la présidence de son parti Les Républicains... [Lire la suite]
Posté par rakotoarison à 07:07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 18 novembre 2017

La République En Marche, un parti de l'ancien monde ?

« Nous savons que la recomposition de la vie politique que nous avons amorcée devra encore triompher de l’abstention électorale et de la montée des populismes. Face à l’ampleur de ces défis, nous reconnaissons que notre responsabilité est immense. » (Nouvelle "Charte des valeurs" de LREM, 16 novembre 2017).Ce samedi 18 novembre 2017 à Lyon, le parti du Président Emmanuel Macron, La République En Marche (LREM) est en congrès. Le Secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, le... [Lire la suite]
samedi 11 novembre 2017

Les Républicains en pleine introspection

« Si vous n’avez que les idées, vous risquez d’être prof. Si vous n’avez que l’incarnation, vous risquez d’être petit chef. Comment rassembler les deux ? Il faut une part de grâce. » (Mathieu Bock-Côté, sociologue participant à l’atelier du 11 octobre 2017).L’un des partis "traditionnels" en pleine déconfiture, c’est "Les Républicains" (LR). Double échec électoral au printemps (présidentielle et législatives), un désastre électoral sans précédent avec l’absence de candidat au second tour de l’élection présidentielle.... [Lire la suite]